MW / Accueil / Articles
A PROPOS DE:

ABBATH - LA MACHINE DU MOULIN ROUGE (PARIS) - 28 JANVIER 2020


TYPE:
LIVE REPORT
GENRE:
BLACK METAL

Abbath plus en forme que jamais !
OLIVEGES - 20.02.2020 - 26 photo(s) - (0) commentaire(s)

Après l'annulation de la tournée en Amérique du Sud (*), le retour du légendaire Abbath était attendu fébrilement. En clair, comment allait-il revenir pour cette tournée européenne ?

L'ancien chanteur d'Immortal qui a inspiré des générations de black métalleux est de retour en France pour pas moins de quatre dates. Pour cette tournée hexagonale mise sur pied par Garmonbozia, il sera accompagné par les Chiliens de Nuclear, 1349 et le nouveau projet de David Vincent (ex-Morbid Angel), Vltimas

(*) Après une sévère dispute, le guitariste avait claqué la porte et le concert qui s'ensuivit a été catastrophique (chanteur aviné, set interrompu après le deuxième titre...) et la tournée a du être annulée

 


NUCLEAR




Les Chiliens de Nuclear attaquent à 19h devant une salle quasi-vide mais ils font comme si de rien n'était. Après quinze ans d'existence et quatre albums, ils vont nous servir un bon thrash à l'ancienne dans un esprit entre Slayer et Sepultura avec des compos efficaces et accrocheuses. Le public présent dans la salle qui se remplit petit à petit passe plutôt un bon moment si bien que lorsque Nuclera quitte la salle, l’audience l’applaudit chaleureusement au moment de prendre congé. 





1349





Finalement, changement de plateau ! 1349 prend place sur scène même si initialement, il était prévu que Vltimas enchaîne. Les Norvégiens viennent ici défendre leur dernier opus "The Infernal Pathway" dont ils joueront quatre titres.





Le black metal à l'ancienne censé ravir les fans old-school du genre n’est pas à l’honneur. Ce soir, les conditions sont loin d'être bonnes avec un son exécrable et fouillis tant est si bien qu’il est quasiment impossible de clairement distinguer les instruments et les titres de cette bouillasse ambiante. Cela n’a pas empêché la salle de se remplir progressivement. Mieux, les fans de 1349 avaient répondu présent dans la fosse pour acclamer et encourager leurs favoris. Malgré tout, vous l’aurez compris, objectivement, la prestation aura été loin de marquer les esprits surtout quand on sait ce que va arriver par la suite. 




VLTIMAS




La suite, c’est notamment la troupe de David Vincent avec son nouveau groupe Vltimas. Outre David Vincent donc, ce all-star band extrême est composé de pointures telles que le gratteux Rune "Blasphemer" Eriksen (Mayhem, Aura Noir) et Flo Monier (Cryptosy).
 

Le ton est immédiatement donné. Le premier album "Something Wicked Marches" paru chez Season Of Mist a reçu énormément de bonnes critiques concrétisées notamment par un passage remarqué à l’édition 2019 du Hellfest. 





La plupart des titres de l'album vont y passer et il n’y a absolument rien à jeter et on peut dire que les titres prennent tout leur sens en live avec le talent, le charisme de David Vincent à la voix puissante et inimitable.

Vltimas est un véritable rouleau compresseur impressionnant sur scène avec un excellent son comparé à 1349. 





Clairement, leur prestation aura été pour nous une grosse découverte tant nous avons été impressionnés par la qualité technique des musiciens. Ce groupe est clairement à suivre dans les prochaines années.



ABBATH
 

C’est désormais à la tête d’affiche de monter sur scène. Et quand on connaît ses récents déboires, le public l’attend de pied ferme.





Comme évoqué, Abbath est clairement attendu au tournant et le public ne sait pas vraiment à quoi s'attendre après la tournée écourtée en Amérique du Sud. 





Dès son arrivée sur scène, les ovations du public sont massives et ce dernier va très rapidement obtenir les réponses à toutes les questions qu’il se pose. 

Abbath envoie du lourd immédiatement avec ‘Hecate’ extrait du dernier album "Outstrider". Et comme il n’est pas question de bavarder entre les titres, ces derniers s’enchaînent au plus grand plaisir du public venant en masse. 

La suite ? Ce sont entre autres ‘Count the Dead’ et ‘Bridge of Spasms’ qui ne laissent que peu de place pour respirer.








La scène est épurée avec en visuel un simple logo du groupe laissant ainsi le batteur dans l'ombre et de la place aux musiciens pour se mouvoir à leur aise. 





Malgré tout, Abbath est relativement sage et appliqué ce soir pendant que le public commence les pogos et quelques slams. 









Quelques reprises d'Immortal sont sans surprise offertes au public parisien mais bien moins que l'accoutumée, laissant la belle place au dernier album du groupe. On soulignera néanmoins ‘Against The Tide’, ‘One by One’ et ‘Mountain of Might’ qui feront leur effet…









Abbath conclut le set avec l’excellent ‘To War’ et le magnifique ‘Winterbane’ qui clôt 1h10 de show sans temps mort. 

























Abbath salue longuement son public ravi et encore sous le choc de ce qu'il vient de vivre. Sans rappel, le show fut court mais intense - mais comment se plaindre quand un tel set si bien exécuté vous est proposé ? Quoi qu’il en soit, à l’issue de ce concert mémorable, une chose est certaine : Abbath est de retour ! 

 

 

Set list Abbath :

Hecate

Count the Dead

Bridge of Spams

The Artiflex

Harvest Pyre

Ashes of the Damned

Warriors

Against the Tide

Calm in Ire (of Hurricane)

Outstrider

One by One

Mountains of Might

To War

Winterbane

Merci à Garmonbozia de nous avoir permis de couvrir ce concert.


Plus d'informations sur http://www.abbath.net
 
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur ce article
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 19139
  • 19140
  • 19141
  • 19142
  • 19143
  • 19144
  • 19145
  • 19146
  • 19147
  • 19148
  • 19149
  • 19150
  • 19151
  • 19152
  • 19153
  • 19154
  • 19155
  • 19156
  • 19157
  • 19158
  • 19159
  • 19160
  • 19161
  • 19162
  • 19163
  • 19164
Haut de page
EN RELATION AVEC ABBATH
DERNIERE CHRONIQUE
Outstrider (2019)
Abbath signe avec "Outstrider" un disque intense dans lequel il propose le meilleur de son art avec son black metal épique teinté de heavy. Toutes les chroniques sur ABBATH
DERNIERE ACTUALITE
ABBATH à Paris et Lyon en février 2020
CONCERT
Toutes les actualités sur ABBATH
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
ELFIKA (10 JANVIER 2020)
Après une démo particulièrement bien accueillie par la presse et le public, Elfika revient avec son premier album. L'occasion pour nous de percer les secrets du groupe...
 
ARTICLE SUIVANT
DELIVERANCE (28 JANVIER 2020)
Plus de deux ans après "Chrst" qui encore hante les nuits de nos chroniqueurs extrêmes, Deliverance est de retour avec le très attendu "Holocaust 26:1-46". Music Waves avait rendez-vous avec sa tête pensante Etienne Sarthou pour faire le point...

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020