MW / Accueil / Articles
A PROPOS DE:

BEBLY 12 MARS 2020


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
ROCK

Après avoir 'déconné' sur son premier EP, Bebly nous revient avec un nouvel EP mystérieusement intitulé ULDO. Rien ne prête à rire, nos Frenchies nous proposent un rock sec mâtiné de paroles poétiques.
ADRIANSTORK - 24.03.2020 - 1 photo(s) - (0) commentaire(s)
Après avoir ''déconné'' sur son premier EP, Bebly nous revient avec un nouvel EP mystérieusement intitulé ULDO. Rien ne prête à rire, nos Frenchies nous proposent un rock sec et énergique mâtiné de paroles poétiques. Une interview qui ne prend pas de gants et paradoxalement pour des Franciliens, va droit au but.


On vous avait quitté avec 'Déconne'. Comment s'est passé la promotion de cet EP ?

Eh bien figure-toi que le gars qui nous faisait la promo à l'époque était assez nul ! Du coup, on a fini seuls et on s’en est plutôt bien sorti pour des amateurs !


La formule de trio est toujours à l'ordre du jour, mais est-ce que vous pensez à changer cette donne en adoptant un claviériste?


Non, non, on va vraiment rester sur la formule trio, même si l’ajout d’un clavier nous permettrait d'être riches, on préfère vivre chichement et rester à faire ce qu’on sait faire ! (rires)


Depuis 2017, pourquoi préférez-vous le format EP ? Ressentez-vous un besoin, une urgence d'enregistrer le plus vite possible?

On aime faire des EP parce que ça coûte moins cher à faire. Ça nous permet de nous payer de plus GROS studios!  Y’a jamais d’urgence à enregistrer, il faut que les titres nous plaisent avant tout.





Le titre de l'EP est un peu mystérieux, mais en regardant le nom des titres, on trouve la clé de l'énigme. Pourquoi avoir choisi ULDO au lieu d'Une Lumière Dans L'Ouverture ? Compression de budget pour le titre ou direction marseillaise, droit au but ?

Oui, en échangeant avec les gars sur le titre à moult reprises, on l’a massacré et raccourci avec le temps et comme ça sonnait plutôt étrange on l’a gardé et validé.


ULDO fait aussi penser à You'll do, "vous allez y arriver". Est-ce que c'est une façon inconsciente de montrer qu'au regard de vos thèmes un peu sombres, vous et l'auditeur qui partage votre aventure, allez vous en sortir ?

Très bonne question à laquelle j’aimerais répondre : ''OUI!'' mais non on n’a pas été chercher aussi loin.


Dès l'ouverture, l'auditeur familier du groupe se retrouve en terrain connu avec 'Le Facteur Chance', vous n'aimez guère prendre le temps et préférez entrer dans le vif du sujet. Est-ce que c'est pour cette raison que vous avez envoyé ce morceau aux avant-postes ?

On a pris l’habitude de pas être dans les petits papiers des gens, du coup on s’en fout, on envoie le gravier et on compte les points. Si on passe ce premier titre sans perte d’auditeurs c’est cool !Les nouveaux auditeurs (les streamers) écoutent la musique en zappant constamment nous on les filtre en bourrinant ! (rires) 


On s’en fout, on envoie le gravier et on compte les points.


On sent vraiment une triforce entre chaque musicien, comment réussissez-vous à trouver une telle entente?

C’est très sympa ce que tu dis, merci ! On fait de la musique ensemble depuis 12 ans, je pense que ça doit jouer...


Comment se passent les enregistrements en studio. Est-ce que tout le monde a voix au chapitre?


Non, c’est Sylvain (Le réalisateur) qui dirige et nous, on la ferme ! (rires)


On sent que vous aimez cultiver des fleurs noires en mettant en avant une poésie assez glauque ou morbide (''Comme une plaie pleine de pus/Tu sais quand le meilleur est à venir''). Est-ce que "Je" est un autre ou subissez-vous encore vos tourments ?

On est tous un peu tourmentés donc il s’agit de JE et d’autres. Sur ce genre de phrase, il s’agissait de décrire le contentement qu’on a tous a se satisfaire de la merde dans laquelle on se colle.


Est-ce que parfois vous vous autocensurez lors de la rédaction des paroles ?

Non j'évite, garder le jus original c’est plus spontané.


Vous développez toujours un rock sans concession. Sur 'A L'Evidence', c'est la colère qui semble parler, avec un chant assez proche de Bertrand Cantat. Est-ce une influence ?

C’est très gentil, il chante vraiment très bien ce gars ! Merci !Oui ça l’a sûrement été, mais il ne fait pas partie de ceux que j’affectionne.


Pourtant comme sur votre précédent album, l'agression sonore est diluée et on trouve un peu de lumière. 'Une Lumière Dans l'Ouverture' avec son chant à la Pierrot Lunaire et avec le solo de guitare assez réconfortant. Dans la précédente interview vous nous disiez que c'était une histoire de feeling, mais là on sent sur la deuxième partie de l'album une recherche d'équilibre, est-ce que c'est toujours inconscient ?

Oui, c’est du feeling, le rock peut se jouer à fond les ballons comme de manière minimaliste. Il faut laisser le morceau guider le truc. Ce n’est pas parce que c’est calme et mignon que dedans ce n’est pas la guerre.


Ce n’est pas parce que c’est calme et mignon que dedans ce n’est pas la guerre.


Vous allez vers plus de minimalisme sur les deux derniers morceaux ce qui est finalement judicieux car au lieu de nous placer à une distance émotionnelle, ils nous rapprochent grâce à l'apport de la batterie et de la guitare acoustique. Est-ce une façon de montrer que l'orage des deux premiers morceaux est passé ?

Il n’y a rien de prémédité mais effectivement si tu as tenu jusque-là on ne va pas t'étriper le tympan … ça changera peut-être dans le futur.


Peut-on dire que cet EP est une plongée dans une eau sombre mais qui se termine par un retour à la surface lumineuse ? Si l'ambiance est assez plombante, vous ne négligez jamais une porte de sortie, que votre rock agité et explosif, trouve sa dose d'apaisement final ?

Encore une question très cool à laquelle je devrais répondre oui pour frimer mais les titres sont là et on ne réfléchit vraiment pas à ça… on essaye d'interpréter les morceaux au mieux pour qu’ils nous plaisent encore plus, voilà tout.




Comment allez-vous défendre cet EP ?

On va essayer de le défendre sur scène si la pandémie nous le permet (rires coincés). Sinon, on a notre SUPER Yann (La tête de l’artiste) qui pour le coup nous AIDE grave à le défendre virtuellement !


Votre prochaine livraison sera un EP ou un album?

UN TRIPLE ALBUM !! Je ne sais pas, on verra quand on aura des sous (rires) Merci pour cet entretien !! c'était cool !


Plus d'informations sur https://www.beblyrecords.com/
 
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur ce article
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 19339
Haut de page
EN RELATION AVEC BEBLY
DERNIERE CHRONIQUE
Uldo (2020)
Avec sa formule rock agressive, Bebly implose toujours mais trouve également la voie de chemins de traverse plus lumineux. Toutes les chroniques sur BEBLY
DERNIERE ACTUALITE
BEBLY: Nouvel EP en février
SORTIE
Toutes les actualités sur BEBLY
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
HYPERDUMP STORY SAISON 3 : EPISODE 105
En exclusivité mondiale, Music Waves vous propose de suivre désormais les passionnantes aventures illustrées de HyperDump dans sa quête pour devenir le plus grand groupe du monde...
 
ARTICLE SUIVANT
PETOSAURE (07 FEVRIER 2020)
L'actualite de Petosaure est riche, après la sortie récente de l'Ep "Le Musc", voici que débarque l'envoutant single 'Dagga'... Music Waves vous met au parfum : Petosaure est de retour et vous allez le sentir passer !

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020