MW / Accueil / Articles
.
.
A PROPOS DE:

DELTA TEA (02 MARS 2020)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

Music Waves a rencontré Delta Tea, jeune groupe français de “prog jazz metal Sci-Fi” (sic) à l'occasion de la sortie de son premier EP, . Un programme alléchant !
PROGRACER - 03.06.2020 - 3 photo(s) - (0) commentaire(s)
L’actualité de Delta Tea est la sortie de son premier EP "The Chessboard". Première question naturelle, pourquoi l'échiquier ? Vous jouez aux échecs ?

On a sûrement déjà fait quelques parties avec une bonne tasse de thé un dimanche après-midi. Mais en réalité c’est surtout pour ce que représente le terrain de jeu en lui-même qu’on a choisi ce nom pour notre EP.  Le thème de notre groupe, et l’univers auquel il fait référence, prend forme à travers plusieurs réalités parallèles, et pour l’une d’elles  dans une époque temporelle différente. Le temps, est souvent représenté (de façon physique) par une matrice ou un tableau, la métaphore avec l’échiquier nous paraissait évidente. L’échiquier est également le terrain de jeu d’une partie opposant deux adversaires soumis aux mêmes règles qui, à travers leur choix, vont déterminer l’issue de la partie qui sera d’autant plus longue que l’équilibre entre les deux sera parfait.


Avec 4 titres entre 7 et 10 minutes (et 35 minutes au total), on est presque plus près d'un album que d'un EP, à un titre près. Certains groupes n'hésitent pas à sortir des albums d'à peine 40 min. Pourquoi passer par la case "EP" ? 

Pour deux raisons, la première est que dans l'écosystème de la musique actuelle il est semble-t-il préférable de commencer par sortir un ou deux EP avant de préparer la sortie du premier LP (album). Et l’autre raison est que cet EP n’est que la première partie de l’arc de “The Chessboard” et donc le format d’EP nous semblait plus adapté du coup.





Cet EP a été financé par le crowdfunding. C'est un outil indispensable pour les petits groupes comme le vôtre ? 


Ce n’est pas nécessairement indispensable mais c’est tout de même un outil très utile parce que ça permet non seulement d’obtenir les fonds nécessaires à la production et la distribution de l’EP mais c’est également un outil de communication très intéressant. Il pousse à engager son audience sur la réussite de son projet. Et ça donne une très bonne énergie d’avoir ce soutien pour accompagner la sortie de son projet.


Vous avez tous une formation jazz. Comment en êtes-vous venus à un groupe de metal ? 

Nous n’avons pas tous eu à proprement parler une formation jazz, c’est le cas de Oscar et Julien (qui nous a rejoints à la batterie).  Pour Clovis et Antoine (deux frères) l’héritage jazz s’est surtout créé il y a quelques années quand on avait monté un groupe de reprises qu’on avait appelé Kameleon avec Benoît (le Papa Bassiste) et Fred (le Tonton batteur), dans notre répertoire on pouvait trouver Miles Davis, Herbie Hancock et même Metallica ! Clovis et Oscar ont par ailleurs tous deux eu leurs expériences précédemment dans des groupes de metal/hard rock.  Nous connaissons donc l’approche jazz ainsi que celle du metal et étant tous très sensibles aux deux styles, on aime beaucoup mélanger un peu leurs codes.


Quelles influences musicales avez-vous en commun ? 

Voilà une petite liste : Deep purple, Pink Floyd, Black sabbath, Weather report, Daft Punk, Gojira... Clovis et Antoine ont une histoire musicale partagée plus longue sur le temps (étant frères), celle-ci passe par les musiques de films, du metal, du jazz.


La musique de film qui joue un rôle important dans notre processus créatif, ... ça nous arrive de les appeler entre nous “la phase Mars Attacks!” ou “le passage Blade Runner”


Est-ce qu'elles ont joué un rôle au moment d'écrire ? Une source d'inspiration ?

Toutes ces influences que nous avons accumulées ont forcément laissé une trace dans la musique que nous proposons maintenant, on en est conscients mais à la fois on ne s’en rend pas vraiment compte en composant. Mais c’est peut-être la musique de film qui joue un rôle important dans notre processus créatif, pour certains passages dans les compositions ça nous arrive de les appeler entre nous “la phase Mars Attacks!” ou bien “le passage Blade Runner”.





On sent bien que vous avez des choses à raconter dans votre musique. Toutefois, il est difficile pour l'auditeur de déceler le concept derrière une musique instrumentale, y en a-t-il un sur cet EP ?  

Oui, l’intrigue étant un levier important pour nous, ce premier EP amorce l’histoire, la boucle n’est donc pas complète lors de cette première amorce. Nous sommes bien conscients qu’avec la musique seule ça peut être difficile à capter mais on a déjà commencé à disséminer des pistes pour la compréhension de cette intrigue, dans le livret de l’EP par exemple. C’est en partie avec la prochaine sortie des clips qu’on projette de faire que l’histoire de "The Chessboard" apparaîtra plus claire.


Nous avons trouvé un bel équilibre en tous les instruments, sans que l'un de vous ne semble tirer la couverture à lui. Est-ce que l'influence du jazz dans les processus de composition y est pour quelque chose ? 

Oui, en partie. Et nous aimons utiliser ses codes, par exemple celui de broder autour d’une mélodie, ne pas la jouer pour laisser l’intrigue faire son travail avant de le donner complètement.  Pour ce qui est de la place des instruments on ne voulait pas faire un groupe instrumental “d’accompagnement de soliste” comme ça se fait pas mal en musique instrumentale, il y en a de très bons mais ce n’était pas notre démarche donc ça nous fait plaisir de constater à travers ta question que ça puisse se ressentir ! 


Être totalement libres dans nos idées sans se donner de limite ... constitue le cœur de notre procédé de composition


La partition de chaque instrument pourrait s'écouter seule tant il y a de choses à décortiquer au fil des écoutes. Cela ressemble au fruit d'une écriture collégiale où chacun apporte sa pierre, est-ce le cas ? 

Merci grandement pour le compliment ! Oui, c’est le cas pour la majorité des titres. Chaque morceau a son histoire de composition, mais dans la plupart il y a bien ce procédé d'amener sa pierre. Cela donne à chacun la place pour s’exprimer de la façon qu’il préfère, tout en suivant avec discipline nos méthodes qui font notre musique. Être totalement libres dans nos idées sans se donner de limite est probablement l’une de nos “règles” et constitue le cœur de notre procédé de composition.


Jazz et prog ont de nombreux points communs et votre musique s'en ressent, rien que sur le premier titre, la construction ne déplaira pas aux amateurs de prog. Je suis sûr que vous ne pensez pas à étiqueter votre musique quand vous la composez mais les auditeurs sont d'abord attirés par ce qui porte leur label favori. Quelle était la motivation "de genre" lors de la composition ?  

Effectivement, nous ne nous donnons nous même pas d’étiquette dans la composition, même si elles restent proches d’un spectre metal et jazz. Pas facile de répondre à cette question car selon les morceaux la réponse pourrait être différente mais de manière générale c’était du “prog jazz metal Sci-Fi” qu’on avait en tête.


Vous définissez vous plus comme un groupe de jazz, de rock/metal ou comme un groupe de prog ? 

Comme un groupe de prog, mais pour certains c’est un terme qui est assez flou alors on se présente la plupart du temps comme un groupe de rock/metal progressif. Et à ce sujet, nous sommes très à l’écoute des retours sur le sujet (chroniques, avis…), n’ayant pas choisi de prendre une étiquette c’est très intéressant pour nous de lire comment notre musique est perçue. On constate que le Jazz est beaucoup plus évoqué que ce à quoi on s’attendait, par exemple.





Le son des claviers sur les deux premiers titres peut évoquer The Flower Kings (hormis le passage façon Fender Rhodes), est-ce voulu et est-ce une comparaison qui vous plait sachant que ce groupe ne figure pas ceux que vous citez habituellement ?


Alors je comprends tout à fait la comparaison et vu le super taff qu’ils font la comparaison me plait à titre perso (Clovis, guitare), Antoine (clavier du groupe) ne connaissait pas ! 


Nous avons aimé le break à 3'30" de "Until Dust". Sont-ce des vrais violons ou ont-ils été synthétisés ? 

Tout est virtuel et arrangé par Antoine. Et la remarque (question) lui fait très plaisir, cela lui fait dire qu’il aurait plutôt bien fait son travail. Il s’agit de sons virtuels manipulables par des logiciels (MAO), initialement les sons proviennent en effet d’enregistrements, un procédé très utilisé aujourd’hui pour la musique à l’image.


Ce titre nous a également évoqué le son ciselé et la guitare très décalée des Allemands de Panzerballet. Est-ce que leur univers, bien que plus brut, moins subtil, vous plait et vous inspire parfois ? 

C’est marrant, Julien (notre nouveau batteur) nous a fait découvrir ce groupe récemment et on a passé une soirée à écouter pas mal de leurs arrangements loufoques ! Ce qu’ils font est top et ils sont de sacrés bons musiciens. Alors, ça nous plait ? Oui ! Mais pour le coup on a découvert ça après la sortie de "The Chessboard", donc ça ne nous avait pas inspirés pour son écriture mais maintenant qu'on l’a découvert ça pourrait le devenir pour la suite.


Vous travaillez déjà sur la suite de ce "The Chessboard" ?

Tout à fait ! C’est déjà en cours de maquettage, c’est un peu tôt déjà pour donner une date mais la suite est en chemin.


... pour l’instant les ondes sonores ne semblent pas transmettre de virus autre que celui du goût de la musique ! 


Qu’attendez-vous de cet EP ? Des dates de concert pour le présenter je suppose ?

Oui, entre autres. Bon le Covid-19 n’aide pas trop pour ça, mais on se dit qu’au moins on a pu faire notre release juste avant tout ça et c’est déjà bien ! Mais on a aussi quelques retours de gens qui nous découvrent en ligne sur les plateformes ainsi que des étrangers qui nous envoient des messages d’encouragement sur Bandcamp, ça fait plaisir de voir que même sans nos concerts, notre musique a la possibilité de tourner quand même un peu à sa manière chez les gens, vu que pour l’instant les ondes sonores ne semblent pas transmettre de virus autre que celui du goût de la musique !


A cet égard, en mai, vous auriez du jouer avec Wishbone Ash : quel effet ça fait de jouer avec une telle pointure ?

Hélas, cet heureux événement ne se fera pas à cause du Covid-19 comme prévu en mai, mais cela n’est que partie remise la date sera reprogrammée ; il faudra être patient mais on a hâte, c’est un défi qu’on est impatients de relever !


Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Merci à vous d’avoir pris le temps de lire ces quelques lignes, prenez soin de vous et faites-vous des bisous de loin SVP ! Plus vite on sort de la crise sanitaire plus vite on pourra remonter sur scène. 




Plus d'informations sur https://www.facebook.com/deltateacergy
 
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur ce article
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 19540
  • 19541
  • 19542
Haut de page
EN RELATION AVEC DELTA TEA
DERNIERE CHRONIQUE
The Chessboard (2020)
Le savant mélange jazz fusion / metal progressif de "The Chessboard" s'accompagne d'une écriture passionnante. Vivement la suite ! Toutes les chroniques sur DELTA TEA
DERNIERE ACTUALITE
DELTA TEA: Les détails sur 'The Chessboard'
SORTIE
Toutes les actualités sur DELTA TEA
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
CARACH ANGREN (31 JANVIER 2020)
Seregor, mystérieux chanteur de Carach Angren, s'est confié au micro de Music Waves à quelques mois de la sortie de "Franckensteina Strataemontanus"
 
ARTICLE SUIVANT
AIRBAG (28 AVRIL 2020)
En plein confinement, nous avons pu interviewer Bjorn Riis, compositeur et guitariste de Airbag, par Skype à défaut de le rencontrer en personne, une entrevue en toute simplicité.

.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020