MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - FREAK KITCHEN (13 OCTOBRE 2009)
TITRE:

FREAK KITCHEN (13 OCTOBRE 2009)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE



A l'occasion de la sortie de son nouvel opus "Land of the Freaks", Music Waves a enfin pu concrétiser par une interview sa rencontre avec le fantasque guitariste de Freak Kitchen, Mattias Eklundh !
STRUCK - 09.12.2009 -
3 photo(s) - (0) commentaire(s)

Mattias Eklundh : Alors comment vas-tu ?

Struck : Bien d'autant que c'est un plaisir de pouvoir enfin t'interviewer...
Oh merci mais tout le plaisir est pour moi...

Struck :... Je ne pense vraiment pas...
Oh, tu ne sais pas, tu ne sais jamais. Et personnellement, je suis très content de l'attention que tu me portes...

Struck : Et bien c'est réciproque : première question pour ceux qui ne te connaîtraient pas encore, peux-te présenter toi et ton groupe ?
Mattias : Nous sommes un magnifique trio en provenance de Göteborg, en Suède. Nous jouons ensemble depuis un million d'années (Rires) et nous sommes en train de préparer la sortie de notre septième album "Land of the Freaks"... et la vie est belle (Sourire) !

Question que je suis convaincu qu'on ne t'a jamais posé : pourquoi ces initiales "IA" ?
Hum, ça ne veut strictement rien dire ! Quand j'étais gamin, il n'y avait pas moyen de me faire dire Mattias, donc je disais "Ma" ou "Ia"... Ca n'a pas de significations profondes, c'est juste "ia" !

Et pendant qu'on y est dans les questions maintes fois posées, pourquoi ce nom Freak Kitchen ?
Justement c'est une bonne question parce qu'à ce jour, je ne sais toujours pas vraiment pas pourquoi (Rires) ! Mais j'ai toujours aimé le mot "freak" (NdStruck : bizarre) et comme on utilise des différents ingrédients, on fait notre propre soupe... C'est une Freak Kitchen (NdStruck : cuisine bizarre), tu vois ?

Qui est quelque part une très bonne définition de votre musique…
Exactement...

Alors pourquoi avoir attendu quatre longues années avant de sortir ce "Land of the Freaks" ?
J'ai eu besoin de temps pour faire des choses différentes comme me marier, être père, jouer du Beethoven avec un orchestre symphonique, nous avons fait un grand concert avec Freak Kitchen qui s'appelle "Metal met Brass !"...
Il y avait plein de choses que je devais faire et je voulais prendre mon temps pour faire ces nouvelles chansons. Actuellement, tout doit se faire vite dans un claquement de doigt mais j'ai dis non... Même s'il fallait que ça prenne dix ans, et bien, ça aurait pris dix ans...

Justement on aurait pensé que la signature chez Roadrunner aurait été une pression au niveau timing des sorties ?
Non parce que c'est notre décision, entièrement notre décision !
Nous n'avons rien dans le contrat qui dit que nous devons sortir un nouvel album dans deux ans par exemple...
Quand nous avons quelque chose de terminé, nous le présentons et tu vois, c'est comme ça que ça se passe... C'est comme pour l'aspect visuel de la pochette, nous sommes complètement indépendants, c'est un deal de licence...

[IMAGE1]

Tu as parlé de visuel, ce dernier plus sombre que jamais couplé avec la signature chez Roadrunner, certains fans auraient pu penser que la musique de Freak Kitchen serait plus sombre, heavy...
Pas du tout ! J'avais déjà fait la pochette longtemps avant d'être entré en contact avec Roadrunner... Je l'avais faite cet été bien avant qu'on parle de Roadrunner...
Nous faisons ce que nous devons faire ! Et c'est beaucoup plus ce que nous sommes maintenant, personne ne contrôle Freak Kitchen, nous contrôlons nous-mêmes Freak Kitchen.
Pour en revenir à la pochette, elle paraissait pas mal quand on l'a faite, elle reflète la musique...

... tu le penses vraiment ?
Je le pense vraiment parce que ce n'est pas si sombre. C’est plutôt artistique parce qu'elle représente une sculpture qui est dans mon sous-sol...

... qui ressemble à une machine de guerre...
Mais ce n'est pas le cas. C’est une paire de jeans collés entre eux par un artiste lituanien schizophrène. Et c'est juste comme nous sommes aujourd'hui sur Terre, tu vois ? Ce sont des personnes enroulées entre elles, tu vois ?
C'est juste "Land of the Freaks", nous chantons différentes choses, nous chantons des choses stupides et quelques fois, nous chantons sur des sujets compliqués, des choses dures... Je pense que ça reflète vraiment la musique comme "Honey, You're nazi", "One Last Dance" qui parle du sida... et tu as des chansons plus légères…

Justement c'est toute la recette Freak Kitchen à savoir une musique mélodique avec des soli extraordinaires avec en toile de fond des messages sérieux... Est-ce une façon de dédramatiser des sujets sensibles que vous voulez aborder ?
Oui, absolument !
En fait, la meilleure façon d'attirer l'attention des gens est de les attraper par les couilles et le reste suivra (Rires). Si tu as un titre pêchu, "Honey, You're a Nazi" ou "Murder Groupie", ça attirera les gens et alors, tu peux chanter des choses qui sont vraiment dures, difficiles et compliquées... Et si en plus, tu le fais avec un peu d'humour, c'est nettement plus facile de faire passer ton message !
Et toutes les chansons qui sont sur "Land of the Freaks" ont une signification attenante sombre : il y a des torsions dessous et c'est comme ça que ça se passe, tu vois ?
Et l'humour est très souvent le meilleur moyen de faire passer ton message plutôt que de se la jouer trop sérieux (Sourire) !

On peut entendre l'influence de Jonas Hellborg sur "Land of the Freaks" : comment ce projet avec lui a-t-il changé ta façon de composer ?
Jonas m'a fait découvrir plein de très bons musiciens indiens... Ma famille avait l'habitude d'écouter de la musique indienne : mon père est grand fan d'Inde, je suis allé en Inde plein de fois, j'ai voyagé dans tout le pays... Et l'influence indienne est très, très grande pour moi, notamment au niveau de la structure rythmique du sud de l'Inde.
Et donc Jonas m'a fait découvrir plein de musiciens indiens, je les ai rencontré, j'ai même joué avec eux et j'ai pris les meilleurs passages pour les transformer en musique heavy metal...
La prochaine fois, ça pourra être autre chose mais cette fois-ci, j'ai été profondément fasciné par l'Inde : nous y avons joué trois fois avec Freak Kitchen, c'est un super pays !

Et est-ce que tu prévois de refaire un nouvel album avec Jonas ?
Oui, absolument, dès que possible (Sourire)...

Allez une exclu pour Music Waves...
Nous devrions probablement en faire un en Novembre...

Super ! Sinon tu es quelqu'un de cool mais pour pouvoir jouer une telle musique, tu dois être très sérieux et rigoureux...
Oui, oui...

... Comment arrives-tu à combiner ces deux aspects : en gros, es-tu naturellement doué ou tu travailles comme un damné ?
Hum, je travaille plein d'heures. Produire un album comme "Land of the Freaks" -pour qu'il soit bon, pour qu'il sonne bien, pour faire de bonnes chansons, et une belle pochette- c'est plein de travail !
Les gens ne réalisent pas à quel point c'est du travail !
Donc, bien sûr, j'ai une sorte de don pour écrire des chansons, pour écrire des textes, des mélodies etc... Mais c'est toujours du travail difficile, c'est une combinaison de plusieurs choses qui équilibrent ta vie !

Et en termes de guitare ?
Je pense que j'ai plein de musique à l'intérieur de moi qui ne demande qu'à sortir et j'utilise mes doigts pour l'exprimer, tu vois ?
C’est à près peu comme ça que je le conçois mais bien sûr, il y a une question de don qui joue... mais je ne reste pas assis, tous les jours à pratiquer avec un métronome ou quelque chose comme ça... Je joue tout simplement !

Et as-tu des difficultés pour jouer certaines parties de guitare ?
Hum, tu veux parler de soli de précédents albums ?

Par exemple mais pas forcément...
Je veux dire que ça dépend... Tu ne peux pas te rappeler de toutes les choses que tu as pu faire, de tout note par note... Tu oublies certaines choses et tu dois les rafraîchir !
C'est comme la musique de Frank Zappa que j'adore jouer parce que c'est bon pour moi ! Et si je ne la pratique pas, c'est difficile de la reproduire. Donc, j'ai besoin d'une heure pour la pratiquer et alors, je suis de nouveau apte ! C'est comme ça que ça se passe, tu vois ?

Tu viens d'évoquer Frank Zappa, c'est également une influence que l'on peut entendre sur ce nouvel album. Est-il est une des principales influences du groupe ?
Hum, je suis influencé par Frank Zappa mais le groupe -Kris et Björn- ne le sont pas... Ils n’écoutent pas du Frank Zappa, ils écoutent des trucs comme U2, Farmers Market... ce genre de trucs...
Personnellement, j'écoute Frank Zappa depuis 1981, donc, c'est une grande influence mais pour "Land of the Freaks", l'influence est indéniablement indienne même si Frank est là malgré tout !

Tu dis être influencé par l'Inde et Frank Zappa et que l'album baigne dans ces influences... mais cela ne semble pas être le cas des deux autres membres du groupe... Cet état de fait ne conforte pas l'idée de certains que Freak Kitchen est le projet de Mattias Eklundh ?
Ce n'est pas le cas parce que nous sommes beaucoup plus qu'un groupe et la vibe du groupe est vraiment très importante... De plus, nous avons grandi en tant qu'hommes et donc, Kris et Björn ont dit que pour "Land of the Freaks", ils voulaient que je sois le capitaine du navire. "Fais ce que tu as à faire, appelle-nous quand tu as besoin de nous..." et c'est ce que j'ai fait !
Si nous avions eu 25 ans, ça aurait dur mais aujourd'hui, nous avons 40 ans et voici le vraiment, ils sont très, très cools !
C'est notre bébé, Freak Kitchen, c'est notre bébé, ce n'est pas seulement notre bébé !

En parlant de bébé, le fait d'être papa a-t-il changé ta façon de composer ?
Absolument ! Gabriel a maintenant deux ans et trois mois et il est une inspiration formidable ! C'est un enfant qui botte le cul (Rires) ! Il me donne plein d'énergie pour composer des choses différentes... Je suis béni d'être père !

Et aime-t-il ta musique ?
Oh oui ! En fait, il aime bien, il me dit ce qu'il veut entendre, il fait le bruit des cymbales quand il veut en entendre... C'est magique !

[IMAGE2]

Sinon à propos de chose différentes, peux-tu nous parler de ton projet solo, Smörgåsbord ?
Oh, Freak Guitar the Smörgåsbord ? Hum, c'est un double album de guitare qui sortira l'année prochaine, je ne sais pas quand exactement mais probablement, à la fin de l'année prochaine... Ce sera probablement l'album de guitare qui dominera le monde (Rires)... Il sera très intense, avec plein de musiques...

Et quel sera la différence avec le premier volet de Freak Guitar ?
C’est toujours un album "Freak Guitar". Mais ce sera un double album…
Tu sais ce qu’est un Smörgåsbord ?

Euh franchement non…
En fait, c’est un repas typique scandinave dont la particularité est un buffet composé de plein de petits plats… Et c’est l’idée de cet album, un lourd pavé difficile à appréhender mais il sera très bon avec plus de choses intéressantes et des invités dedans...

Tu as une autre exclu pour Music Waves ?
(Gêné) En fait, je ne préfère pas en parler maintenant... Ca enlèverait une partie de la surprise mais il y aura dix ou quinze guitaristes cools...

Depuis la tournée en première partie d'Ark, Freak Kitchen a une relation particulière avec le public français. Comment expliques-tu cela ?
Ouais... Je ne sais pas ? C'est un des mes trucs les plus incroyables parce que la France est différentes de tous les autres pays européens et Freak Kitchen est différent des autres groupes de metal...
Donc, je pense que ça marche pour différentes raisons et c'est une relation saine...
Je ne sais vraiment pas pourquoi mais nous avons toujours été humbles : voici ce que nous sommes, voilà ce que nous faisons, nous n'avons pas de dragon d'acier, ni de feux, ni de sang, ni d'explosion... Nous jouons de la musique, nous prenons du bon temps et la France semble apprécié ça : donc c'est génial !

Justement, j'ai encore en tête ce contraste avec vous en première partie joyeuse, bondissante d'un Ark très distant, froid...
Je vois ce que tu veux dire....et ça explique peut-être pourquoi le groupe a splitté quand ils sont rentrés chez eux (Sourire) !

En parlant de live, prévoyez-vous de sortir un DVD live ?
Ouais, c'est une chose assez incroyable parce que nous avons déjà du matériel pour faire dix DVD... Mais je pense qu'on va plutôt mettre ça en ligne et le diffuser sur Youtube parce que c'est beaucoup de travail pour produire un DVD live, pour le son etc... sachant qu'au final, tout le monde le regardera sur les écrans Youtube, de toute façon !
Et je préfère 500.000 personnes qui le regardent de cette façon plutôt que 5.000 chez eux dans leur maison.
Mais ceci étant dit, nous devrions peut-être faire un DVD live au final (Rires) !

Et si tu devais choisir un titre pour faire découvrir la musique de Freak Kitchen à quelqu'un qui ne la connaîtrait : quel titre choisirais-tu et pourquoi ?
Hum, c'est vraiment dur !
Mais pour "Land of the Freaks", si tu regardes bien, si tu veux écouter quelque chose de vraiment différent dans le genre heavy metal, je pense que tu devrais écouter "Teargas Jazz", le troisième titre, parce que l'approche rythmique est vraiment différente.
Mais si tu veux des trucs plus melting potatoes (Sourire), des trucs plus directs, écoute "God Save the Spleen" ou "Hip Hip Hoorah"...

Connais-tu des groupes français ?
Hum quelques uns... Je connais Gojira qui est plus metal mais je n'ai pas d'album d'eux...

Et des guitaristes français ?
Patrick Rondat, Yann Yarmellino, Biréli Lagrène et c'est tout, je pense...

Et Christophe Godin ?
(Désolé et gêné) Oh bien sûr, désolé Christophe !

A propos de ce dernier, on ne peut pas ne pas évoquer le G3 dans lequel on retrouverait Christophe Godin, Ron Thal et toi-même. J'en ai parlé avec les deux premiers mais ils ont évoqué des problèmes de plannings chargés...
Ca pourrait arriver, nous avons parlé d'une tournée US avec Bumblefoot, Christophe et son Mörglbl Trio et Freak Kitchen. Nous verrons si ça arrive...

Une tournée US mais pas européenne ?
Pas pour le moment.... mais ça pourrait arriver mais pas maintenant...

Connais-tu des mots français ?
(En français dans le texte) "Vive la France", "je suis une petite fille"...

Ah bon ?
Oui, oui (Rires)... Je peux aussi dire (en français dans le texte) : "caca".

Quel est ton meilleur souvenir en tant que musicien ?
Oh mon Dieu, il y en a tellement... C'est vraiment dur mais un de mes plus beaux souvenirs est d'avoir jouer le triple concerto de Beethoven. C'était vraiment une super expérience de pouvoir dire que j'ai survécu à ça, que je l'ai fait avec un orchestre symphonique et il y a un clip sur Youtube si vous voulez en voir un extrait...

Et à l'inverse quel est le pire souvenir ?
Le pire souvenir en tant que musicien ? Ah c'est dur... Je pense que la route de vendredi à samedi a été une des pires parce qu'on a roulé pendant seize heures sans dormir : nous avons commencé à deux heures du matin et nous avons roulé la nuit et la journée entière et une partie de la soirée... C'était pour aller jouer dans un festival norvégien et c'était probablement un de mes pires souvenirs !

[IMAGE3]

Quel disque écoutes-tu aujourd'hui ?
Je n'écoute pas beaucoup de metal... J'écoute beaucoup Dean Martin...

... avec Jerry Lewis ?
(Rires) Ouais, il chante quelques fois mais à chaque fois, je fais : "Chut ! Ta gueule ! Ta gueule, Jerry !" (Rires)... Mais j'adore Dean Martin, j'adore Sinatra, j'adore Bella Bartok, j'adore le jazz manouche, Django Reinhardt, tous ces trucs...
Pour pouvoir faire du heavy metal différent, tu ne peux pas écouter du metal...

Que voulais-tu faire quand tu étais gamin ?
Je voulais devenir musicien de rock depuis que j'ai six ans.

Et justement quel est le guitariste qui t'a le plus influencé ?
Je pense à Eddy Van Halen. Eddy Van Halen était un super guitar hero mais j'ai commencé à écouter Kiss donc j'aime Ace Frehley aussi...

C'est amusant parce que c'est la réponse de Ron Thal...
Ouais, ouais, c'est pareil (Rires) !

Et à ce titre, quel est le meilleur solo de guitare selon toi ?
Je pense au solo de "Hotel California"...

Vraiment ?
Oui, c'est un solo qui botte le cul !

Et es-tu fier de ce que tu es devenu ?
Ouais, je le suis, je le suis... Je suis super fier de ce que je fais parce que je le fais selon mes propres termes, je le fais par moi-même, tu vois ?
Donc ouais, je pense que c'est cool !

Quelle est la question qu'on t'a trop souvent posée ?
"Qu'est-ce que veut dire "Ia"?" (Rires)

Désolé...
(Rires) Non, non, je plaisante...

Et sinon quelle est la question que tu voudrais que je te pose ?
Je n'en ai aucune idée... Hum, est-ce que j'aime "Land of the Freaks" et je répondrais "Oui" !

Pour finir, que voudrais-tu dire aux lecteurs de Music Waves ?
Je voudrais qu'ils dessinent leur propre moustache autant que possible (Sourire) ! Qu'ils fassent leur propre truc, qu'ils travaillent sur leur propre personnalité...
Et en tant que musicien, je veux leur montrer en février sur une tournée où on aura du bon temps...
Et c'est à peu près, tout ce que je pense et (en français dans le texte) "Vive la France !"...

Merci
Merci, merci, j'ai vraiment apprécié... Goodie, Goodie...


Et un grand merci à Roger et Laurent de Replica ainsi que Nuno et Nounours pour leur précieuse contribution à cette entrevue.


Plus d'informations sur http://www.freakkitchen.com
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 102
  • 103
  • 104
Haut de page
EN RELATION AVEC FREAK KITCHEN
DERNIERE CHRONIQUE
FREAK KITCHEN: Confusion To The Enemy (2018)
4/5

Retour en grâce du trio déjanté de Freak Kitchen pour un "Confusion To The Enemy" qui se hisse au niveau des meilleures réalisations des Suédois.
DERNIERE ACTUALITE
FREAK KITCHEN : Six concerts en France prochainement
 
AUTRES ARTICLES
TRADITION, JE ME LÈVE, ET JE TE BOUSCULE
Désolé mais il n'aura pas réussi à rester sérieux jusqu'à la fin de l'année. En espérant que nos lecteurs pardonneront au staff de MW d'avoir donné à Batric une tribune mensuelle qui lui permet de démontrer que décidément, il ne respectera jamais rien.
ULTRA VOMIT - LA MAROQUINERIE (PARIS) - 11 NOVEMBRE 2009
Soirée placée sous le signe du metal parodie en ce jour férié....
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022