MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - SNAP BORDER (15 FEVRIER 2021)
TITRE:

SNAP BORDER (15 FEVRIER 2021)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

ROCK ALTERNATIF



Snap border dévoile ses icônes sur Music Waves.
NEWF - 08.04.2021 -
2 photo(s) - (0) commentaire(s)

Quatre ans après leur excellent premier album "Alternative Current Box", les Nancéens de Snap Border reviennent avec un EP très réussi, "Icons". Rencontre avec des musiciens motivés qui ont le rock dans le sang.




Snap Border est né en 2012. Votre premier album, l’excellent "Alternative Current Box" est sorti en 2016. Votre EP "Icons " est sorti fin 2020. 4 ans pour composer de nouveaux morceaux, c’est votre rythme de croisière ou c’est le hasard ?

En effet, 4 ans c’est très (trop !) long ! En fait, ce n’était pas forcément prévu au départ, mais, avec la bonne réception d’ "Alternative Current Box", nous avons surtout pris beaucoup de temps pour défendre cet album... et étions donc beaucoup plus investis dans le live que dans la création. Après cela, nous avons pris le temps de mûrir nos morceaux avant de sortir quelque chose de nouveau… et c’est ce que nous avons fait. A cela s’ajoute quelques changements de line-up à la basse, plus la crise sanitaire qui a repoussé nos enregistrements !


Le monde de la musique et de sa promotion a tellement changé entre 2016 et 2020 avec l’explosion du streaming et de la consommation digitale, que la sortie systématique d’un album est moins une évidence qu’avant.


Généralement, les groupes sortent un EP pour se faire connaitre puis enchainent sur un album. Vous, vous faites le contraire avec la sortie de "Icons". Pourquoi ce choix ?

C’est globalement vrai, mais d’un autre côté, le monde de la musique et de sa promotion a tellement changé entre 2016 et 2020 avec l’explosion du streaming et de la consommation digitale, que la sortie systématique d’un album est moins une évidence qu’avant. Aussi, nous avons un rythme de création relativement lent et avons donc préféré sortir un 5 titres en 2020 plutôt que d’avantage de titres encore plus tard. Après 4 années, il était temps de revenir non ?!


"Icons" est moins brut et plus orienté nu-metal que ne l’était votre premier album. Cette évolution semblait prévisible à l’écoute de ‘Draw Me The Borders’, le dernier morceau d’"Alternative Current Box". Aviez-vous déjà anticipé cette évolution il y a 4 ans ?

Snap Border reste ce qu’il est, c’est à dire, un noyau rock « dur » qui flirte avec le metal, mais aussi la pop, voire l’électro si telle est notre envie... A partir de là, nous ne nous focalisons pas du tout sur un choix d’esthétique, mais plutôt sur ce que nous aimons, ce que nous absorbons. 'Draw me the border' était plutôt un test à l’époque, une petite aventure sans lendemain, et ce morceau ne nous a pas du tout servi de référence pour la suite. Les légers changements d’esthétique générale sont plutôt liés à l’évolution du rock et du metal dans les 4 dernières années ... et de notre perception !


Depuis votre premier album, votre musique a également évolué avec l’ajout des claviers et beaucoup moins de solos de guitare. Pourquoi ce choix ?

Notre volonté d’ajouter des claviers était assez présente déjà dans le premier album, mais nous n’avions ni la connaissance ni les possibilités pour faire ces ajouts (sauf sur 'Draw Me the Border' notamment). Pour "Icons", nous avons travaillé avec Maxime Keller et Anthony Chognard de CHS PROD, qui ont tous deux pu répondre à nos besoins et envies au niveau des claviers. Pour les solos, cela ne se calcule pas, mais comme tout élément, nous l’insérons si nous en ressentons le besoin, si nous ressentons que c’est « le moment ». La musique doit être très « organique » et « ressentie » pour nous… 2 solos sur 5 pistes… c’est déjà pas mal !





Impossible de ne pas penser à Linkin Park à l’écoute du titre ‘Dancing With The Sharks’ qui ouvre "Icons". Même si, comme le nom Snap Border l’indique, votre musique est faite d’influences multiples, quelles sont celles dont vous vous revendiquez le plus ?

L’influence Linkin Park dans 'Dancing With Sharks' est principalement liée aux notes de claviers qui soulignent la musique… et nous adorons ça ! Tout le monde sauf Franck (Ndlr: Franck Poinsot, chanteur de Snap Border) a fortement été influencé par ce groupe qui reste une référence-clé… Franck lui a des influences profondes sur la génération précédente avec Pearl Jam, Smashing Pumpkins et aussi du trip-hop jusqu’au hardcore (!). Aujourd’hui, tout le groupe se retrouve beaucoup autour de groupes comme While she sleeps, In Flames et les incontournables Bring me the Horizon… après chacun à ses petites préférences en plus de ces groupes-là et va affiner ses influences.


"Icons" est plus homogène et moins éclectique que "Alternative Current Box". Votre manière de composer a-t-elle changé en 4 ans ?

Si on prend le grovy 'Dancing With Sharks', l’introspectif 'Evil-tions' et l’épique 'Endscape', on a déjà trois musiques très différentes sur cet EP. Par contre, les arrangements finaux ont été faits en même temps, ce qui a dû apporter un peu plus de « liant » entre les morceaux, donc le côté homogène.
"Alternative Current Box" avait été composé sur plusieurs années, donc sujet à plus de courants différents. Globalement, la méthode reste la même, on part d’une idée ou d’un riff de guitare pour ensuite aller vers un squelette de morceau qu’on propose au groupe entier. Ensuite on fait évoluer le morceau pour finir avec les étapes de production.


La grande force de Snap Border repose sur l’équilibre entre énergie et mélodies. En règle générale, comment composez-vous ? D’abord les mélodies et ensuite les riffs ?

Il n’y a pas de règle précise, cela dépend vraiment de notre envie… par exemple tout est parti de la mélodie lead pour 'Newsfeed Icons'... par contre on est parti d’une envie de faire des chœurs sur 'Endscape' et sur la rythmique du refrain pour 'Losing Side', que l’on a ensuite complété avec de la mélodie. Cela nous préserve de proposer une musique trop redondante puisque cela peut arriver de tous les côtés !


C’est exactement ce que l’on veut faire de Snap Border : faire une musique catchy, simple, mais pointue mélodiquement.


Le titre ‘Newsfeed Icons’ démontre bien toute la subtilité que vous êtes capables d’insuffler à votre rock alternatif bien catchy. Cet équilibre entre puissance et précision mélodique est assez unique sur la scène rock alternative française et fait de vous de sérieux candidats à l’export. Avez-vous des pistes pour faire franchir à votre musique les frontières de l’Hexagone ?

Merci beaucoup !! C’est exactement ce que l’on veut faire de Snap Border : faire une musique catchy, simple, mais pointue mélodiquement. Clairement, "Icons" a été très bien reçu à l’étranger, notamment en Amérique du Sud et en Italie. Nous envisageons de travailler avec des relais sur place afin de développer notre présence… mais aussi d’organiser directement des tournées pour lesquelles nous avons déjà pris contact. C’est clair que nous voulons jouer en France, mais nous ne devons pas nous arrêter à notre pays et nous ferons le nécessaire pour avancer aussi à l’extérieur.


De quoi parlent les textes de "Icons" ? Nous voulons tout savoir des obsessions de Snap Border !

La quasi totalité des textes viennent de l’esprit de Franck, de ses réflexions, de ses expériences vécues ou fantasmées. On y parle rapport aux médias … à une sorte de boulimie maladive ('Newsfeed Icons')… on parle aussi des entourages trompeurs ('Dancing with the Sharks'), de notre rapport à l’environnement ('Endscape') et à nos propres émotions et contradictions ('Losing Side' et 'Evil-tions'). Seul le texte 'Evil-tions' a été rédigé à partir d’un texte existant.


Nous ferons tout pour être prêts et opérationnels lorsque les choses reprendront ... nous jouerons « Icons » en live, cette année ou l’année prochaine !


Le titre ‘Endscape’ est vraiment taillé pour le live. Malgré la situation actuelle, avez-vous l’espoir de pouvoir défendre "Icons" sur scène ?

OUI ! En tout cas, nous ferons tout pour être prêts et opérationnels lorsque les choses reprendront. Plus que jamais. Nous sommes lucides et savons que les choses ne seront pas faciles pour encore un moment, mais nous jouerons "Icons" en live, cette année ou l’année prochaine.




Peut-on espérer un nouvel album prochainement ? Avant 2024 ?

Ahahah, avant 2024, c’est clair ! Et oui, cela fait partie de nos projets à court/moyen terme, surtout après la bonne réception d’ "Icons". Nous voulons lui donner suite… et nous avons déjà des idées en cours… évidemment, nous annoncerons régulièrement les avancées via les réseaux.


Un dernier mot pour les lecteurs de Music Waves ?

C’est un grand plaisir de vous retrouver, et d’avoir pu vous parler de notre EP, si vous êtes amateur de rock costaud et de mélodies en même temps… n’hésitez pas et laisser vous tenter par une petite écoute ! Merci en tout cas d’être présents malgré cette situation compliquée… aujourd’hui, vos écoutes, vos soutiens, vos achats en merchandising sont un précieux moyen de soutenir les groupes… et c’est énorme pour nous. On a comme tout le monde hâte de ressentir la force de la scène et des salles chauffées comme jamais… VIVEMENT !



Plus d'informations sur https://www.facebook.com/snapborder
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 20013
  • 20014
Haut de page
EN RELATION AVEC SNAP BORDER
DERNIERE CHRONIQUE
SNAP BORDER: Icons (2020)
3/5

Snap Border revient avec "Icons", un EP soigné et cohérent, témoignage d’un groupe sûr de lui et de sa musique.
DERNIERE ACTUALITE
SNAP BORDER: En attendant le nouvel EP, découvrez "Newsfeed Icons"
 
AUTRES ARTICLES
KAMERA OBSCURA (26 MARS 2021)
Kamera Obscura est de retour avec un nouvel EP, deuxième édition d'un projet de reprises à la mode Kamera Obscura.
GALAAD (25 MARS 2021)
Galaad revient rapidement de sa contrée jurassienne pour inonder le monde de son rock fusionnel et spirituel. Music Waves a rencontré les chevaliers du rock prog alternatif à l'occasion de la sortie de "Paradis Posthumes".
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021