MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - GHOST - PALAIS DE NIKAIA A NICE - 30 MAI 2023
.
.
TITRE:

GHOST - PALAIS DE NIKAIA A NICE - 30 MAI 2023


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

HEAVY METAL



GHOST A DEFINITIVEMENT FRANCHI UN PALIER AVEC CES 8 DATES FRANCAISES
OLIVEGES - 22.06.2023 -
35 photo(s) - (0) commentaire(s)





Ce soir c'est la septième date française de la tournée de Ghost et ca se passe au Palais Nikaia de Nice, avant-dernier concert de la tournée française avant de finir à Nantes le 3 juin. Et ici à Nice on n'a pas l'habitude de voir débarquer des groupes de metal de cette envergure donc impossible de ne pas remercier GDP pour avoir pensé aux metalleux du sud-est. Les fans étaient forcément présents mais aussi des Italiens et même des Allemands. 
Certes même si les autres dates ont ramené 6 000 fans ici on était à 4 000, et c'est presque déjà un exploit. 
La tournée a réussi à mobiliser 41 000 fans durant ces 8 dates ce qui ne fait que confirmer l'ascension de Ghost en France ...





Ce soir est particulier aussi car on vient d'apprendre que SpiritBox ne pourra pas jouer car son bus est tombé en panne et du coup Lucifer qui devait jouer 25 minutes jouera finalement 50 minutes. Le groupe se faisant assez rare, cela permet de mieux les découvrir et c'est plutôt une bonne nouvelle. Ce combo allemand/suédois formé en 2014 à Berlin par la ravissante chanteuse Johanna Sadonis a déjà 4 albums à son actif n'aura aucun mal à tenir 50 minutes de show.  Une prestation énergique avec un son qui s'améliore au fur et à mesure, même s'il reste toujours un peu brouillon. La chanteuse reste debout durant tout le show, légèrement en retrait par rapport à ses acolytes. Le public est relativement conquis par leur doom / heavy / stoner psychédélique avec certes une chanteuse et un bassiste plutôt statiques par rapport aux 2 guitaristes solistes qui n'ont pas hésité à venir sur l'avancée de la scène. Johanna Sadonis toute de cuir vêtue ne sera néanmoins pas des plus communicatives durant le set. Les titres sont assez accrocheurs avec des influences évidentes (Black Sabbath pour les titres les plus lents) et des titres plus heavy old school très teintés 70's extraits des premiers albums. Une très bonne découverte en tous cas.





En attendant la suite, les fans de Ghost se font entendre et l’effervescence dans le Palais de Nikaia se fait sentir dans l'attente de voir Papa Emeritus IV et ses Nameless Ghouls débouler sur scène.


 
Le show démarre en trombe et on sait plus où donner de la tête. On ressent énormément d’émotions, et beaucoup d’interactions avec notre vénéré Papa Emeritus IV et ses Nameless Ghouls qui n'arrêtent pas de poser.
A la chute du rideau noir, on aperçoit le décor magistral qui remplit la salle, nous faisant rentrer dans l'univers du groupe pour presque 2 heures de show. Les titres s’enchaînent terriblement vite, en particulier les 3 premiers ‘Kaisarion’, puis ‘Rats’ et 'Faith'. L'enchantement se maintient sur la petite vingtaine de titres et les 2 reprises avec un son parfait, des lights sur chaque musicien et un show rodé et millimétré qui ne laisse pas de place à l'improvisation.



Tobias Forge fait tout au long du show des allers-retours incessants avec un maquillage impeccable, et des costumes tous très différents, très élégants et raffinés, qui se succéderont tout au long du show.



Nous retrouvons des covers surprenantes et attendu 'Jesus Me Knows Me' (Genesis) et 'Respite On The Spitalfields'. Dommage, celle de Maiden n'était pas prévue sur cette tournée.



La complicité et l'humour des musiciens se font sentir tout au long du show, telle une cour accompagnant le seigneur des ténèbres sur scène. ‘Year Zero’, au milieu du set, sera bien sûr grandiose avec la pyrotechnique pour être dans l'ambiance de l'enfer.





Les jeux de lumière sont époustouflants tout au long du show et on en prend plein les yeux. La scénographie, la mise en scène sont également absolument incroyables, maitrisées du début à la fin d'un spectacle qui aura su conquérir aisément le cœur du public majoritairement niçois qui n'en croyait pas ses yeux et ses oreilles de les voir dans leur ville.





Le show se terminera par trois titres en rappel avant que les fans ne repartent avec plein de souvenirs et de joie dans la tête - un sentiment très appréciable de nos jours. A n'en pas douter, une étape a été franchie pour Ghost.














Setlist :
Kaisarion
Rats
Faith
Spillways
Cirice
Hunter's Moon
Jesus He Knows Me (Genesis cover)
Ritual
Call Me Little Sunshine
Con Clavi Con Dio
Watcher in the Sky
Year Zero
He Is
Miasma
Mary on a Cross
Mummy Dust
Respite on the Spitalfields

Encore:

Kiss the Go-Goat
Dance Macabre
Square Hammer





Plus d'informations sur http://ghost-official.com/
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 23141
  • 23142
  • 23143
  • 23144
  • 23145
  • 23146
  • 23147
  • 23148
  • 23149
  • 23150
  • 23151
  • 23152
  • 23153
  • 23154
  • 23155
  • 23156
  • 23157
  • 23158
  • 23159
  • 23160
  • 23161
  • 23162
  • 23163
  • 23164
  • 23165
  • 23166
  • 23167
  • 23168
  • 23169
  • 23170
  • 23171
  • 23172
  • 23173
  • 23174
  • 23175
Haut de page
EN RELATION AVEC GHOST
DERNIERE CHRONIQUE
GHOST: Phantomime (2023)
3/5

"Phantomime" est un EP équilibré, qui procure le plaisir de retrouver de très bons titres pop rock des années 70/80, mais Ghost n'y prend malheureusement aucun risque d'adaptation ou de ré-écriture...
DERNIERE ACTUALITE
GHOST : LA BANDE ANNONCE DU FILM EST DEVOILEE !
 
AUTRES ARTICLES
PASSAGER (08 JUIN 2023)
Music Waves part à la rencontre de Passager qui après avoir participé à divers projets, notamment Melted Space, passe de l'ombre à la lumière.
AYRON JONES (28 MARS 2023)
La sensation rock américaine Ayron Jones revient avec un nouvel album plus introspectif que le précédent. Music Waves part à la rencontre de la pépite de Seattle
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"

.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024