MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - ORANGE METALIC FESTIVAL 2023
TITRE:

ORANGE METALIC FESTIVAL 2023


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

HEAVY METAL



UN FESTIVAL QUI S'INSTALLE DANS LE SUD DE LA FRANCE
OLIVEGES - 13.09.2023 -
91 photo(s) - (0) commentaire(s)



Voilà on y est, deuxième édition après l'inaugurale d'août 2023 qui déjà avait accueilli en co-tête d'affiche Within Temptation et Epica (avec Beast in Black en première partie) dans ce cadre magnifique du théâtre antique d'Orange qui avait attiré 2500 personnes. On se doutait pas que cette date allait ou pouvait devenir un rendez-vous annuel dans cette ville avec même des ambitions d'étendre ce festival à 2 jours. Ce soir on est quasiment à 4800 personnes, ce qui confirme bien que cet événement prend de l'ampleur et aussi que les affiches sont assez alléchantes en plein milieu de l'été.
La dernière fois que la ville d'Orange accueillait dans le Théâtre Antique un concert de hard rock c'était en 1981 avec Trust durant leur tournée "Marche ou Crève" qui étaient en première partie d'Iron Maiden (la dernière tournée avec Paul Di'Anno).
Présenté comme l'artiste d'ouverture sur les affiches à l'origine, Carpenter Brut fera la clôture de la soirée apres Megadeth et finalement c'est Trivium qui ouvre les hostilités à 18h30. 
Ils feront le taff mais plus que je l'imaginais. Ils ont mis une gouache avec leur expérience scénique déjà bien rôdée et leur thrash incisif bien rentre-dedans qui ne laisse aucun répit à la fosse (venue pour ça). Leur show reste très efficace et même en plein jour quasiment sans lumière il reste imparable, même si en terme de son cela n'était pas parfait.






L'écran en background leur sert pour afficher leur artwork. Les titres s'enchainent fluidement et le groupe pioche ses titres un peu sur tous ses albums en passant par "Ascendancy" ou "What the Dead Men Say". Trivium a l'avantage d'avoir un frontman comme Matt Heafy qui parle un peu le français et ça aide pour faire adhérer le maximum de public surtout en première partie et dans un contexte comme celui-ci.
 
Malgré une organisation légèrement débordée et sous-dimensionnée, les files d'attentes pour manger et boire se sont bien passé dans un bon esprit.
 
Comment imaginer Airbourne coincé entre deux groupes de thrash dans une date de festival comme celle là ? Du pur rock'n roll énergique sans fioriture fait le plus grand bien en tenant le public et en le reboostant de manière unanime avant la tête d'affiche et malgré un chanteur-guitariste diminué par une blessure au pied droit. Ils font monter la température et c'est une véritable tornade sans temps mort dans le théâtre antique d'Orange pas préparé à ça. Après autant d'années d'existence une telle constance dans la présence scénique et l'énergie est quasi surhumaine.





Le son par contre était particulièrement fort avec des murs d'ampli Marshall tous allumés et c'était pas juste pour la déco. Tous les ingrédients du show était là. La canette explosée, la sortie du frontman dans la fosse sur les épaules d'un type de la sécurité et la pose dédicace à Lemmy ou un bar s'improvise sur scène  avec sa boisson légendaire (un Jack Daniel's des glaçons et du Coca, du vrai bien sûr). Airbourne termine son set avec un rappel de deux titres 'Live it Up' et 'Running Wild' où Joel balance plusieurs bières dans la fosse, bref un show complètement fucked up !



Voilà enfin la tête d'affiche, le théâtre Antique est quasi plein avec 4800 fans qui ont répondu présent en plein mois d'août.



Des écrans géants apparaissent et annoncent la couleur directement avec des cinématiques pour introduire le premier titre 'Hangar 18' qui met tout le monde d"accord. On est là sur le meilleur line up depuis la période Marty Friedman ou Kiko Loureiro montre l'étendue de son talent qui pourtant n'est même plus à démontrer depuis bien longtemps. On remarque un Dave Mustaine un peu malade qui n'est pas dans son meilleur jour vocalement mais est du coup sous-mixé pendant le show pour ne pas l'annuler.


Le groupe enchaîne les titres sans pause avec 'In My Darkest Hour' et 'Peace Sell' toujours avec des effets visuels assez saisissants diffusés sur les écrans géants.
Dave vient quand même expliquer qu'il est un peu malade et que pour 'Tornado of Souls' il fera une pause et invitera le leader de Trivium Matt pout venir chanter à sa place (un Matt qui appréciera grandement cette opportunité exceptionnelle). Tous les grands classiques du groupe s'enchainent avec un public conquis et médusé par le niveau technique global du groupe. Le groupe fait participer toutes les Arènes en reprenant 'A tout le monde' qui est entièrement chanté par les fans. Vient ensuite "Symphony of Destruction" qui déclenche des circle pits avant que le groupe termine en beauté avec 'Holy Wars' devant un public qui ne veut pas les voir partir. Heureusement pour les plus chanceux ils joueront le 22 août à l'Olympia !
Rien à dire : set list parfaite et formation au top techniquement et scéniquement. Cette tournée 2023 est un bon cru. Megadeath reste une référence et une valeur sûre.










Même si certains quittent les Arènes après Megadeath, il restera un certain nombre pour Carpenter Brut - même bien plus que
je l'aurais imaginé. Frank comme à son habitude ouvre le show avec 'Straight Outta Hell' très rapidement. Le line up est réduit ce soir car il n'y a pas de chanteur et le groupe est accompagné du batteur Florent Marcadet et du guitariste Adrien Grousset, tous deux membres du groupe Hacride.



Le titre 'Roller Mobster' fait monter l'intensité sonore et visuelle du concert. On peut même remarquer dans le public que certains dansent dans les Arènes. Les titres suivants 'Day Stalker' et 'Night Prowler' font encore monter l'ambiance même si certains festivaliers au fur et à mesure quittent le show - certes très différent des précédents. il n'y a pas de répit pour le public avec des beats percutants et des synthés envoûtants qui retentissent dans ce lieu antique.







Le concert de Carpenter Brut marque la fin de l'Orange Metalic Festival 2023 de belle manière. Vu le succès, nous espérons voir une troisième édition sur deux jours pour pérenniser ce rendez vous metal pendant la période estivale dans le sud-est, qui le mérite tant.



Plus d'informations sur https://www.ville-orange.fr/article1585.html
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 23758
  • 23759
  • 23760
  • 23761
  • 23762
  • 23763
  • 23764
  • 23765
  • 23766
  • 23767
  • 23768
  • 23769
  • 23770
  • 23771
  • 23772
  • 23773
  • 23774
  • 23775
  • 23776
  • 23777
  • 23778
  • 23779
  • 23780
  • 23781
  • 23782
  • 23783
  • 23784
  • 23785
  • 23786
  • 23787
  • 23788
  • 23789
  • 23790
  • 23791
  • 23792
  • 23793
  • 23794
  • 23795
  • 23796
  • 23797
  • 23798
  • 23799
  • 23800
  • 23801
  • 23802
  • 23803
  • 23804
  • 23805
  • 23806
  • 23807
  • 23808
  • 23809
  • 23810
  • 23811
  • 23812
  • 23813
  • 23814
  • 23815
  • 23816
  • 23817
  • 23818
  • 23819
  • 23820
  • 23821
  • 23822
  • 23823
  • 23824
  • 23825
  • 23826
  • 23827
  • 23828
  • 23829
  • 23830
  • 23831
  • 23832
  • 23833
  • 23834
  • 23835
  • 23836
  • 23837
  • 23838
  • 23839
  • 23840
  • 23841
  • 23842
  • 23843
  • 23844
  • 23845
  • 23846
  • 23847
  • 23848
Haut de page
EN RELATION AVEC ORANGE METALIC FESTIVAL
DERNIERE CHRONIQUE
ORANGE METALIC FESTIVAL: The Wolf Bites Back (2018)
4/5

Avec "The Wolf Bites Back" riche d'une multitude de nuances, à la fois velu et évolutif, Orange Goblin signe peut-être son meilleur album à ce jour !
DERNIERE ACTUALITE
ORANGE GOBLIN: Nouvel album live en mai
 
AUTRES ARTICLES
JINJER + HYPNO5E - AERONEF (LILLE) - SAMEDI 10 JUIN 2023
En ce samedi, Music Waves était à l'Aéronef de Lille pour retrouver une des sensations métalliques du moment pour un concert qui s'annonçait très chaud.
ONE LIFE ALL-IN (13 JUILLET 2023)
One Life All-In est le fruit d'une collaboration entre Europe (les musiciens) et les États-Unis (chanteur). Music Waves emprunte le feu Concorde pour une interview transatlantique
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024