MW / Accueil / Articles
A PROPOS DE:

THIN LIZZY (26 JANVIER 2011)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
HARD ROCK

Dans le cadre de la tournée européenne de Thin Lizzy, Music Waves a eu l'extrême honneur de rencontrer Darren Wharton, clavier historique du mythique combo irlandais...
STRUCK - 29.04.2011 - 3 photo(s) - (0) commentaire(s)
Salut Darren, généralement, j’ai l’habitude de terminer mes interviews par cette question mais exceptionnellement, au regard de la renommée de Thin Lizzy, je vais commencer l’interview par cette question. Quelle est la question qu’on t’a trop souvent posée ?
Darren Wharton : Quelle est la question qu’on m’a trop souvent posée ? Hum probablement : "Quel effet ça fait d’avoir travaillé avec Phil ?" (Rires)… Tout le monde pose cette question : "Qu’est-ce que ça fait de travailler avec Phil Lynott ?". Et tu sais, c’est une question évidente parce que c’était évidemment super, c’était une expérience formidable de travailler avec Phil. C’est pourquoi tout le monde pose cette question…

Justement quel effet ça fait de jouer tous les soirs avec l’ombre de Phil Lynott à vos côtés ?
Et bien, d’une certaine façon, nous sommes fiers de ça, nous sommes très fiers d’avoir tous travailler avec Phil. Evidemment, Brian et Philip sont amis d’enfance. Et Scott évidemment qui était un grand, grand ami de Phil. Et j’étais un grand ami de Phil aussi. Donc, d’une certaine façon, il est présent tout du moins dans nos coeurs. Mais les nouveaux mecs dans le groupe : Vivian, Ricky et Marco font un super boulot et je pense que nous avons capturé l’esprit de Thin Lizzy avec ce nouveau line-up.

[IMAGE1]

Pourtant pourquoi n’avez-vous pas fêté l’anniversaire de la mort de Phil Lynott comme chaque année ?
Et bien, nous n’avons pas réussi à mettre en place le concert en raison de la situation économique qui rend impossible l’organisation de concerts en Irlande. Nous avons eu des pressions de certaines personnes en Irlande pour que nous ne fassions pas cette date… mais si la maison de disque n'a pas voulu faire cette date cette année, elle a bien voulu récolter les royalties sur leurs ventes d'album (Sourire) !
Mais je ne comprends pas, c’est un concert qui est habituellement retransmis sur National 1 et je ne comprends pas pourquoi ce concert n'a pas eu lieu. Mais bon, nous avons fait pas mal de concert ca doit compenser pour les fans !

Tu parlais tout à l’heure de nouveaux membres. Une des questions que se posent certains de nos lecteurs est de savoir comment vous choisissez ces nouveaux musiciens ?
Et bien, c’est Joe Elliot qui a suggéré à Scott de prendre Vivian à la guitare. Vivian, Joe et Ricky sont amis depuis un bout de temps. En fait, ce sont des amis d’amis de Scott qui a notamment travailler sur l’album de Ricky, il y a quelques années de ça : ils sont amis depuis un bout de temps aussi…C’est un mec charmant, plein d’humilité comme Phil, c’est un humble mec qui sait mettre de l’agressivité quand il faut et ça marche bien avec Thin Lizzy.
Donc oui, ce sont des mecs supers !

Et clairement quelle est la réaction des fans à ces différentes intégrations ?
La réaction a été super ! Le fait est que nous ne voulons pas et nous ne remplacerons jamais Phil… L’esprit de Thin Lizzy continue de vivre et c’est la meilleure sorte de réincarnation du groupe qui pourrait être sans Phil. Nous sommes juste heureux de jouer cette musique et les fans apprécient et c’est la meilleure des choses…

Mais à aucun moment, vous n’avez eu peur des retours de fans qui pourraient considérer que Thin Lizzy dans ce line-up était une contrefaçon ?
Oh tu sais, tu ne peux pas plaire à tout le monde. Mais je ne pense pas qu’on puisse dire pour autant que nous sommes des contrefaçons : certains des membres ont formé Thin Lizzy avec Phil Lynott et personnellement, je les ai rejoins sur le quatrième album. Donc, on ne peut pas nous traiter de contrefaçon. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent mais certainement pas que nous sommes des contrefaçons…
A tous ces gens, j’aimerais juste dire : "Go away". Même si la meilleure des choses est de rester ouvert pour nous voir et de voir le travail (Sourire) !

Mais tu es conscient que certaines personnes ça ?
Je suis conscient de ça, c’est très difficile… Mais c’est ce que je te disais, nous n’essayons pas de remplacer Philip, les choses ne sauront jamais plus les mêmes sans Philip, nous savons ça ! Mais que devrions-nous faire ? Rester chez nous et ne plus jamais rejouer ces titres ?

Dans ces conditions, avez-vous pensé à jouer sous un autre nom que Thin Lizzy ?
Non parce que c’est ce que nous sommes ! Nous sommes trois membres de Thin Lizzy et nous jouons des chansons de Thin Lizzy. Donc non…

Après avoir parlé des nouveaux membres, passons aux anciens. Pourquoi John Sykes a quitté le groupe en 2009 ?
En bien, il n’a jamais vraiment été dans le groupe. Je ne connais pas vraiment les détails mais je pense juste que la version du groupe avec John Sykes était devenue un peu, avait perdu de ses capacités. Le line-up avait perdu l’esprit du groupe et le son était devenu un peu routinier.
Et les personnalités dans le groupe, des choses que je ne maîtrise pas vraiment… Mais je pense vraiment que Scott n’était pas content de la façon dont la personnalité marchait à l’intérieur du groupe et voilà…

Concernant un autre ancien de Thin Lizzy. Avez-vous pris contact avec Gary Moore pour cette tournée ?
Non, non… Gary fait ses propres trucs et je ne pense pas que Gary ait envisagé de nous rejoindre même si on lui avait demandé. Je ne pense pas qu’il serait revenu de toute façon…

A propos de Gary Moore, on se souvient d’un concert hommage à Dublin pendant lequel il a tiré la couverture vers lui de façon ostentatoire. Te souviens-tu de ce concert ?
Ouais, ouais…

[IMAGE2]

Et comment te sentais-tu à ce moment-là ?
Et bien, j’ai fait ce concert avec Dare… Donc oui, c’était probablement un peu comme ça… Mais tu sais, Gary est un guitariste très, très talentueux et je pense que quand tu es aussi bon que Gary : tu penses que ce que tu fais est à la portée de tous, la normalité… Mais, au final, je ne lui en tiens pas rigueur…

N’est-ce pas trop frustrant de toujours jouer les mêmes chansons soirs après soirs ?
Non, non ! Vraiment… Parce ce que c’est une chose excitante pour tous ceux qui n’ont pas joué avec lui : c’est beaucoup d’adrénaline qui coule dans nos veines, nous jouons pour des gens différents chaque soir… Non, non, tu ne t’ennuies jamais en jouant avec Thin Lizzy (Rires) !

On a beaucoup parlé des reproches que l’on pouvait faire à Thin Lizzy sous cette configuration. Ne penses-tu pas qu’une des solutions pour les cesser serait d’enregistrer un nouvel album avec de nouvelles compositions ? En avez-vous parlé entre vous ?
Ouais mais c’est un sujet très sensible ! Personnellement, je ne pense vraiment pas que d’écrire un nouvel album de Thin Lizzy sans Phil Lynott soit la bonne chose à faire…

Pourtant tu nous as dit que ce line-up avait retrouvé l’esprit de Thin Lizzy. Pourquoi ne pas l’insuffler dans de nouvelles compos ?
Et bien parce que c’est juste que je ne pense pas que ce soit la bonne chose à faire… sans Philip… parce que Philip était Thin Lizzy pour beaucoup de gens et essayer de faire de nouvelles chansons sans lui serait… ça ne serait pas bien, vraiment !

Dans un sens, tu réponds à une des premières questions de l’interview à savoir que l’ombre Phil Lynott est très lourde à porter…
Ouais, ouais… Mais en fait, il faut voir ces concerts comme un hommage à Phil et à sa musique… C’est la façon dont nous le voyons : c’est comme un hommage !

Comment expliques-tu la renaissance des groupes de la fin des années 1970/ début 1980 dont fait partie Thin Lizzy ?
Ouais, en fait, le fait est que nous sommes tous des musiciens qui adorons jouer de la musique : c’est dans nos veines, tu vois ? Et c’est le cas de la plupart des groupes… Donc, ça ne me surprend pas de voir plein de groupes encore là !

Et comment expliques-tu le retour du public vers ce type de musique après une sorte de désaffection à la fin des années 1990/ début 2000 ?
Ouais, la principale chose est qu’un concert est une bonne vibration du groupe à un moment donné. Les gens repartent très contents de ce qu’ils ont vu en concert. Et évidemment avec YouTube, Internet… je pense que nous avons mis l’excitation au niveau de la musique. Donc, je pense que les gens recherchent une nouvelle excitation avec cette nouvelle version de Thin Lizzy et je pense que ça marche bien !

Es-tu conscient de jouer dans un groupe qui a révolutionné le monde du rock et énormément de groupes ?
Oh oui, oui, oui… Je veux dire que si tu cites les plus grands groupes, ils sont tous fans de Thin Lizzy : AC/DC, ZZ Top, Bon Jovi, Metallica, Guns and Roses, Def Leppard… ils adorent tous Thin Lizzy ! Et c’est un grand honneur d’être impliqué dans ça !

Et quel est ton avis sur l’industrie du disque ?
Et bien, l’industrie musicale est très saine… parce qu’au final, il y a tellement de façons de consommer la musique de nos jours : Internet… Dans le passé, tu ne pouvais pas être un musicien, tu ne pouvais pas sortir ta musique sans être dans une grosse major. De nos jours, tu peux écrire tes chansons et quand c’est terminé, elles sont sur Internet prêtes à être téléchargées…
Je pense donc que l’industrie musicale est saine actuellement et c’est super ! Je suis assez content de la tournure que les évènements prennent. Tu sais l’une des choses les plus difficiles est d’avoir ton cd disponible dans le monde entier : à Tokyo, au Brésil, en Argentine… Et maintenant avec les nouvelles technologies : Myspace, Facebook… ta musique est disponible en Australie, en Nouvelle Zélande… alors qu’on n’avait pas cette opportunité, il y a vingt ans…. Et maintenant, tu vas sur Itunes et on peut écouter ta musique et nous avons ainsi de nouveaux fans à travers le monde entier…

… avec pour résultat visible des salles de concert remplies comme ce soir…
Tout à fait !

Que prévois-tu pour l’avenir ?
Et bien, ça a toujours été un honneur d’être impliqué dans Thin Lizzy. Je suis toujours lié à Dare : j’ai un nouvel album qui va sortir cette année…

Déjà ?
Oui, oui à la fin de l’année. Donc ouais, je suis très actif avec Dare : nous avons fait quelques concerts en Norvège et en Espagne l’an dernier… Hum et nous serons encore actifs cette année : nous allons faire quelques festivals en Norvège, en Allemagne, en Espagne…

[IMAGE3]

Mais comment fais-tu pour combiner ces deux projets ?
(Rires) Et bien, tu ne peux pas les combiner ! Concrètement, quand nous aurons fini avec Thin Lizzy, quand nous aurons fini cette tournée, je retravaillerais et finaliserais le projet Dare…

Mais trouves-tu le temps de souffler ?
Si, si… Quand nous allons finir cette tournée, le 17 ou le 21 Février, j’aurais un mois de repos et je retournerais travailler sur Dare !

Sans transition, quel est ton meilleur souvenir de musicien ?
Mon meilleur souvenir est -je pense- évidemment Thin Lizzy qui est fantastique : travailler avec Philip… Mais aussi quand nous avons été programmés sur la BBC en Grande Bretagne avec Dare : c’était un très bon moment quand Terry Vaughan nous a programmé sur la plus grosse station radio en Grande Bretagne.

Et au contraire, quel serait le pire souvenir ?
Le pire de ma carrière est probablement quand Phil est mort… Ca m’a l’effet d’un grand claquement de porte : c’est assez terrible !

Que voulais-tu faire quand tu étais gamin ?
Quand j’étais gamin ? Je ne sais pas ? Footballeur (Rires)… Non, artiste : peindre et évidemment, musicien !

Et tu penses que le gamin de l’époque serait fier de ce que tu es devenu ?
Oh ouais, je pense que oui !

Nous avons commencé cette interview avec la question qu’on t’avait trop souvent posée. Au contraire, quelle est la question que tu souhaiterais que je te pose ?
Hum… Je ne sais pas, je n’en ai aucune idée…
Peut-être souhaiterais-tu que l’on parle un peu plus de ton nouvel album à venir avec Dare : ce à quoi peuvent s’attendre tes fans ?
Et bien, tu sais, j’ai toujours évolué musicalement d’album en album…. Donc, je pourrais aller vers une direction plus rock pour celui-ci, un peu plus acéré. Il ne sera pas comme "Blood From Stone", je reviendrais pas à cela… Il sera un peu plus acéré que "Arc Of The Dawn" mais il y aura de supers chansons : les fans devraient l’aimer (Sourire) !

Enfin, aimerais-tu dire un dernier mot aux lecteurs de Music Waves ? Et peut-être en français ?
Ouh (Rires) ! J’ai bien peur de ne pas savoir parler français… Non mais c’est super d’être en Franc, d’être à nouveau à Paris, j’adore Paris, mon fils s’appelle Paris et j’aimerais juste dire : donnez-nous une chance en venant voir les concerts de Thin Lizzy et hopefully, écouter le nouvel album à venir de Dare et j’espère que vous l’apprécierez : je serais content !

Merci
(En français dans le texte) "Merci beaucoup"


Et un grand merci à Roger de Replica ainsi que Loloceltic pour ses questions…


Plus d'informations sur http://www.thinlizzy.org/
 
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur ce article
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 374
  • 375
  • 376
Haut de page
EN RELATION AVEC THIN LIZZY
DERNIERE CHRONIQUE
Inside Thin Lizzy 1971-1983 (2004) Toutes les chroniques sur THIN LIZZY
DERNIERE ACTUALITE
Thin Lizzy: Live At The BBC Box Set
SORTIE
Toutes les actualités sur THIN LIZZY
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
KARNIVOOL (02 DÉCEMBRE 2010)
Retour sur un des albums marquants de l'année 2010 avec Mark Hosking -pas forcément le membre le plus connu du combo- pour L'interview du groupe...
 
ARTICLE SUIVANT
ACCEPT (18 JANVIER 2011)
Quelques minutes avant d'entrer sur scène, Mark Tornillo, le nouveau chanteur d'Accept a évoqué pour Music Waves le retour au premier plan du mythique combo allemand...

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020