MW / Accueil / Articles / DEEEXPUS

DEEEXPUS


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
A l'occasion de la sortie du deuxième album du groupe, Tonyb s'est entretenu par mail avec Andy Ditchfield...
TONYB - 18.05.2012
Bonjour, merci de nous accorder une nouvelle interview à l'occasion de la sortie de "The King of Number 33", votre deuxième album. Plus de 3 années ont passé depuis la sortie du 1er album : que s'est-il passé depuis tout ce temps ?
Salut à tous et bienvenue, c'est un plaisir.
Eh bien, depuis que HWH est sorti en 2008, nous avons enregistré et publié un DVD, avons joué quelques concerts et avons enregistré un nouvel album. J'ai eu un déménagement et quelques problèmes personnels à surmonter, et le tout m'a pris beaucoup de temps, ce qui m'a éloigné de la musique pendant plusieurs mois. De même, nous avons également un travail et parfois je suis vraiment fatigué (ou alors il y a un nouveau jeu sur le Xbox, vous savez ce que c'est !).
À part ces distractions, le "King" est la chose la plus compliquée que j'ai jamais entreprise et j'ai cru ne jamais en voir le bout. J'en ai joué certaines parties à George Roldan (RoSFest) en février 2010 et j'imaginais alors être proche de la fin, mais j'étais encore en train d'enregistrer des guitares la semaine précédant le mastering ! Cela a été un travail acharné, mais nous sommes tout heureux du résultat.

Le line-up a été profondément modifié, avec notamment l'arrivée d'une toute nouvelle section rythmique. Quelles en sont les raisons ?
Je ne vais pas détailler les circonstances pour chaque individu, mais il y avait de bonnes raisons dans le fait de remplacer chaque membre. La plupart du temps, il s'agissait de circonstances individuelles, mais chaque personne ayant fait partie de l'aventure en reste un membre estimé.
Quand nous avons perdu Kev (Jager) j'ai estimé que nous avions vraiment besoin monter en puissance la section rythmique, et Henry l'a certainement fait. Il nous a rejoint le jour de ses 18 ans et les deux dernières années l'ont fait gagner en maturité. A mon avis, il est en train de devenir l'un des meilleurs batteurs du pays.
Nous avons également eu besoin d'un bassiste de haut calibre pour l'accompagner en studio, et pour moi il n'y avait personne de mieux que John Dawson. Je le connais depuis 20 ans et il est sans conteste l'un des joueurs de basse les plus doués que j'ai jamais vus. Techniquement ces types sont phénoménaux ensemble et je suis extrêmement fier de les avoir tous les deux dans le groupe.

[IMAGE1]

Sauf erreur de ma part, DeeExpus a le privilège d'être le premier groupe auquel participe Mark Kelly, en-dehors de Marillion. Comment s'est-il retrouvé parmi vous ?
Au départ, il s'agissait d'une plaisanterie entre Frans Keylard (Prog DJ avec Dividing Line) et moi : nous chattions un soir sur Skype en parlant de l'album, parmi d'autres choses il m'a demandé qui je voulais inviter sur l'album. pour être honnête, je n'avais pas vraiment réfléchi à cela et je lui répondu en ce sens. Il a persisté et au moment d'aller se coucher et qu'il était tard, je lui ai dit puisque c'est comme cela, amène-moi Mark Kelly vu que je n'arrive pas à trouver de clavier pour le groupe. Il a rigolé comme moi, et juste avant de raccrocher j'ai ajouté, pendant que tu y es, demande également à Nik Kershaw!

Bon, pour faire court, Frans s'est mis en contact avec tous les deux et a envoyé "Memo" à Nik et "May Be September" à Mark, ces deux titres étant à peu près terminés en ce qui me concerne. Tous les deux m'ont répondu qu'ils avaient aimé le truc et qu'ils verraient ce qu'ils pourraient faire. En ce qui concerne le business de la musique en général, je suis assez sceptique et ai tendance à être de l'avis que si quelque chose doit arriver, cela arrive et dans le cas contraire, j'en prends mon parti ; si cela finit par se produire, je considère alors cela comme un réel bonus.
Du coup, sans réelle perspective de ce côté-là, j'ai peu à peu évacué cela de mon esprit et ai continué à avancer sur le "King".
Et puis, quelques semaines plus tard, j'étais dans la voiture et le téléphone a sonné :
"Salut, Mark Kelly à l'appareil …" et il a commencé à me demander des précisions sur ce que je cherchais en termes de parties de clavier. Du coup, nous avons bavardé et il a dit qu'il était occupé avec deux ou trois choses, mais qu'il essaierait de loger cela dans son planning. Ce qu'il a fait. Finalement. Pour être honnête j'avais perdu espoir en lui ; j'avançais lentement mais sûrement et étais vraiment prêt à sortir l'album. Mais finalement Mark est retombé sur un vieux mail de Frans avec une chanson attachée et de nouveau mon téléphone a sonné. Seulement cette fois, il avait une partie de piano pour à me proposer, et c'était particulièrement bon !

S'agit-il d'une simple collaboration ou bien fait-il vraiment partie du groupe ?
Comme je l'ai mentionné, tout a commencé avec Frans qui l'a sollicité en tant qu'invité. Après avoir travaillé ensemble pendant deux ou trois mois, il est devenu évident que nous partagions des vues similaires et des goût très semblables dans la musique que nous inventions. Aussi, partageant un grand sens de l'humour, nous sommes devenus de bons amis et lors d'une soirée avec Tony en fin d'année dernière, nous lui avons demandé de rejoindre le groupe, ce qu'il a accepté avec enthousiasme. Ainsi oui, il fait désormais partie de DeeExpus.
Nous sommes d'ailleurs sur le point de commencer à travailler tous les deux sur deux ou trois idées en vue du troisième album. Nous sommes également en train de regarder comment impliquer également John et Henry dans le processus. Malheureusement, comme certains de vos lecteurs le savent peut-être, on vient de diagnostiquer à Mark un syndrome SHL (Sudden Hearing Loss), qui est une affection sérieuse de l'audition. Il assume cela mais n'a pas encore évalué comment ceci va affecter son jeu en live. Nous aurons une meilleure idée de cela lors de ses prochaines prestations avec Marillion, mais en attendant nous jouons avec l'excellent Mike Varty (Credo, Landmarq), qui reprend son rôle en live.

[IMAGE2]

Dans quelle mesure a-t-il participé à l'album ?
Mark est arrivé tardivement dans le processus de création de l'album. Celui-ci n'était pas terminé, mais la plupart des parties de claviers étaient écrites, même si certaines n'étaient pas aussi bonnes qu'elles auraient pu être. Pour "May Be September", Mark a complètement réécrit la partie de piano, même si les parties de synthé restent relativement près de ce que j'avais à joué à l'origine. Il a ajouté quelques superbes parties d'orgues et a refait les choeurs et les cordes.
En ce qui concerne la chanson-titre, les parties de claviers sont probablement divisées 50/50. Cela m'amuse d'ailleurs que les gens créditent Mark pour certaines de mes parties et vice versa ; vous devrez donc deviner qui a joué quoi ! En ce qui concerne les autres chansons, nous avons manqué de temps, bien qu'il ait repris ce qui était à l'origine une boucle de piano à la fin de "Memo" et en a fait une belle pièce de conclusion. Certainement une de mes préférées de l'album.

Sa présence vous permet-elle de profiter de connexions avec Marillion ou avec leur entourage ?
Il nous a bien entendu aidé à rentrer en contact avec des gens que nous n'aurions pas rencontrés autrement, et notamment les gens fantastiques de Racket Record, à qui je voue une reconnaissance éternelle !


Le premier album est sorti sous le nom de "DeeExpus Project" ; pour cette deuxième production, le Project a été abandonné. Quelle en est la raison ?
Au départ, il s'agissait d'un projet en solo. Mais après la sortie de HWH, qui était composé essentiellement par Tony et moi, nous avons décidé d'abandonner le vocable.

Comment s'est déroulée l'écriture de l'album ? Est-ce maintenant un projet collectif ou bien écris-tu toujours seul le matin avant l'aube ?
Haha! J'aime cette question. Bizarrement, au moment où je te réponds, il est 3H du matin !
"The King of Number 33" est à la base une idée de Tony et il a écrit des pages et des pages de textes pour cela. Après m'avoir présenté tout cela, j'ai passé énormément de petits matins pour composer la chanson la plus longue que j'ai jamais entreprise. Musicalement, l'album est en moi. J'ai écrit la plupart des parties pour chaque instrument, même si tant Henry que John ont embelli leurs parties respectives lors de l'enregistrement. Je pense que l'album suivant marchera plutôt différemment, vu que John et Henry ont maintenant la possibilité d'enregistrer leurs parties à la maison.

Pour moi, the King of Number 33 s'écoute d'une seule traite, tous les titres s'enchaînant très naturellement (et pas seulement la longue suite de 26 minutes). Est-ce une volonté manifeste ou bien s'agit-il d'une opportunité une fois tous les titres écrits ?
"The King" a été écrit comme UNE seule chanson. Il y a des thèmes et des structures de cordes qui se répètent partout dans cela (par exemple les cordes d'Intro sont reprises de "Rex Mortuus Est"). Nous avons effectivement divisé la chanson en sections quoique ceci ait été fait lors du mastering.
Note : comme nous l'a justement fait remarquer Andy, il semble que le sens donné à sa réponse ne reprenne pas la formulation exacte de notre question.

Est-ce que la signature chez Ear Music a changé quelque chose dans la vie du groupe ?
C'est un peut tôt pour le savoir, mais si le poids d'une maison de disque nous donne clairement une exposition que nous n'aurions pas eu autrement.

Justement peux-tu nous parler des conditions de cette signature et de vos attentes par rapport à cela ?
Non, désolé.

Quels sont les échos en terme de vente jusqu'à présent ?
"The King" se vend plutôt bien et nous sommes assez optimistes pour la suite.

Lors de ta précédente interview dans ces colonnes, tu nous indiquais ne pas trop connaître la scène progressive. Le 1er album ayant été encensé sur de nombreux sites et webzines progressifs, est-ce que cela t'a permis de te rapprocher un peu et de faire connaissance avec cette "communauté" ? De découvrir de nouveaux groupes ?
Lesquels pourrais-tu nous conseiller ?

Je pense que la plus belle découverte que j'ai faite lors de ces trois dernières années est le "Guilt Machine" d'Arjen Lucassen. C'est un des tous meilleurs albums que j'ai entendu. L'écriture, le jeu et la production sont pour moi superbes. J'ai même mis Mark dessus, en l'inondant de Twitt' toutes les minutes sur le sujet. Si vous voyez Arjen, dites-lui qu'il me doit une pinte !

Quelles sont tes disques de chevet actuellement ?
Voilà ce que j'écoute actuellement, sans préférence particulière.

1. King of Number 33
2. Guilt Machine
3. Ben Folds – Songs for Silverman
4. Marillion – Marbles
5. Francis Dunnery – Theres a whole new world
6. Black Bonzo – Sounds of the Apocolypse
7. Electrickery – Russ Tippins Electric Band
8. Porcupine Tree – Fear of a Blank Planet

Merci beaucoup pour ces réponses, nous te souhaitons plein de bonnes choses et beaucoup de succès pour cette nouvelle production que nous avons adorée ici à Musicwaves.
Merci à vous.
Andy.

Merci à Lolo et Struck pour leur aide dans la réalisation de cette interview.


Plus d'informations sur http://www.deeexpus.com/
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 586
  • 587
EN RELATION AVEC DEEEXPUS
DERNIERE ACTUALITE
DeeExpus: The King Of Number 33
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant DEEEXPUS
 
DERNIER ARTICLE
A l'occasion de la sortie du deuxième album du groupe, Tonyb s'est entretenu par mail avec Andy Ditchfield...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant DEEEXPUS
 
DERNIERE CHRONIQUE
The King Of Number 33 (2012)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant DEEEXPUS

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020