MW / Accueil / Articles
A PROPOS DE:

KILL FERELLI (JUILLET 2012)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
ROCK

Musicwaves a eu le plaisir de discuter avec Kelly Kockelkoren de sa tournée avec Anneke Van Giersbergen et du premier album de Kill Ferelli, un nouveau venu sur la scène Rock européenne.
MR.BLUE - 31.08.2012 - 3 photo(s) - (0) commentaire(s)
Nous avons découverts Kill Ferelli en première partie de la tournée européenne d'Anneke Van Giersbergen au printemps 2012. Tout d'abord, peux-tu nous expliquer comment est né le groupe ?

Kelly Kockelkoren: J'habite dans la même ville que Punto, notre guitariste, et nous nous connaissons à force de partager les mêmes scènes locales. Il avait besoin d'une voix féminine pour le nouvel album de son groupe Viberider, 'The Big Show". J'ai été cette chanceuse ! Je n'ai pas simplement assuré les backing-vocals sur l'album, puisque je les ai même suivis sur scène. Cette période avec Viberider fut très sympa, ces gars là sont très bons ! A cette époque, je mettais fin à mes "5 années de relation" avec mon groupe précédent Sat2D. L'idée de monter un nouveau groupe avec Punto est arrivée juste au bon moment.

Qu'est-ce qui t'a conduit à la musique ? Ton attirance pour le chant ou la guitare ?

Les deux sont venus presque en même temps. En fait, je ressentais vraiment ce besoin d'exprimer toutes ces choses que je vivais au quotidien, mes ressentis, mes frustrations… Et c'est définitivement une médecine très relaxante. C'est mon exutoire ! Quand je compose, tout débute toujours par la guitare et un riff. Les paroles viennent à la fin. Coécrire avec Punto est vraiment un honneur pour moi car il est très talentueux, et la combinaison de nos deux personnes crée un beau cocktail d'idées et de nouveaux titres très intéressants.

[IMAGE1]

Quelles sont tes influences personnelles en matières de composition ?

Et bien il est vrai que de nombreux titres parlent des relations hommes/femmes (sourire) mais aussi de cette période qui nous voit gravir les marches et devenir "adulte". Je suis sur une rampe de lancement et je fonce, faisant de ma vie un voyage. Je compose ensuite des titres racontant ce voyage. A chaque marche franchie, qu'elle soit petite ou grande, j'ai toujours la musique qui m'accompagne.

Quel fut ton premier album de Rock ?

Mon premier album ? J'ai débuté avec une cassette du "Dookie" de Greenday. Après je crois que je me suis acheté un single de Papa Roach et rapidement après un album de Blink 182.

Le line-up du groupe est-il stabilisé aujourd'hui ?

Eh bien j'aimerai jouer avec ces trois gars là pour toujours mais nos vies mouvementées et les projets personnels de certains d'entre nous font que nous ne sommes pas toujours ensemble pour chaque show. Il est donc fort probable qu'à l'avenir, Punto et moi jouions avec d'autres musiciens. Par exemple, dès Novembre notre batteur actuel va devenir papa. De ce fait, nous ne pourrons assurer aucun show en première partie d'Anneke ce mois là.

Je vous ai vu pour la première fois à Paris pour en ouverture du show d'Anneke et j'ai été soufflé par ta puissance vocale, peut être encore plus évidente que sur l'album. Prends-en tu spécialement soin ?

Plus particulièrement quatre mois avant le début de la tournée européenne. Avant cela, quand nous faisions des shows en Hollande, je m'échauffais la voix mais pas aussi sérieusement qu'aujourd'hui. Cette tournée de Mai fut la première sur laquelle je devais chanter chaque jour trois semaines durant. C'est un rêve qui devient réalité bien sur, mais j'avais aussi peur que ma voix me lâche. Avant la tournée, je me suis donc séparée de mes amygdales et ai suivi un nouvel entrainement vocal et une thérapie du discours. Je l'avais déjà fait par le passé et pris plusieurs leçons de chant durant ces sept dernières années, mais ce coup-ci, je pratiquais de nombreux exercices différents chaque matin. J'ai appris beaucoup de choses sur les cordes vocales et comment être sympa avec elles (rires). Je me fais mon petit rituel perso avant chaque concert et je voulais tenir ça sur toute la tournée. Bon bien sûr, quand j'ai vu que ma voix tenait le coup, je suis devenue un peu fainéante sur certains exercices que j'ai laissé tomber. Par contre, au moindre souci, à la moindre faiblesse, je refais le rituel en entier. Bien entendu, boire beaucoup d'eau et pas de café avant le concert étaient de bons conseils.

Comment avez-vous décroché l'opportunité de partir en tournée avec Anneke ?

Anneke et Rob ont vraiment aimé notre musique et ont proposé l'idée à leur management qui a accepté. Parallèlement, Punto est également leur guitariste donc…

Gardez-vous de bons souvenirs de cette tournée ? On pouvait vous voir sur l'un de vos blogs en train de vous amuser et danser avec Anneke, l'atmosphère semblait très bonne.

C'était vraiment super ! J'ai découvert tout cela et j'ai appris à m'habituer à cette ambiance de tournée. J'ai beaucoup aimé. Nous formions une communauté très sympa et jouer de la musique tous ensemble, chaque soir, était un rêve qui se réalisait. J'en ai appréciée chaque seconde, l'atmosphère était très bonne, cela me manque beaucoup.

[IMAGE2]

Comment le public vous a-t-il accueillis à travers l'Europe ?

Très chaleureusement. Je ne m'y attendais pas car nous n'étions que le groupe d'ouverture et les gens venaient pour Anneke. Mais les gens furent très attentionnés et enthousiastes. Je n'en reviens pas que nous ayons vendus autant de CD par exemple. Beaucoup de personnes m'ont demandé des autographes, de prendre des photos avec eux... Wow, quelle belle expérience !

Tu as partagé quelques chansons avec Anneke sur scène. C'était comment ?

En fait, chaque soir je chantais "Stay" sur scène avec elle (NdMr.Blue : pas à Paris malheureusement). Je n'en reviens pas qu'elle me l'ai proposé, quel honneur ! J'ai appris beaucoup à son contact. Elle est si talentueuse et gentille également, juste…Wow !

Quels sont tes meilleurs et pires souvenirs sur cette tournée ?

Pour le meilleur c'est sans aucun doute le retour du public, et son enthousiasme à la découverte de notre musique. Pour le pire, c'est que j'avais une fois encore utilisé du papier toilette dans les toilettes du bus alors que ce n'était pas permis. Et ce à trois reprises. Même quand le chauffeur laissait une note très significative de sa colère. Je n'y peux rien, c'est systématique, j'en prend à chaque fois. Sur la fin le chauffeur devenait vraiment fou de rage…heureusement, dieu merci, j'ai fini par comprendre.

A propos de votre premier album "A Modern Scenery", est-il composé de nouveaux titres ou certains ont-ils été composés il y a plus longtemps ?

Certains ont en effet été composés il y a assez longtemps. "One Step Further" par exemple, ou "July", nous ramènent plus loin dans le temps.

La musique de Kill Ferelli me semble un bon mix entre le Rock et des ambiances plus dansantes. Est-ce l'objectif que vous vous fixez ?

Oui tout à fait ! Punto aime le côté très catchy des titres, alors que moi je suis plus du côté "cru" et Rock.

"Enter The Room" est un titre direct et accrocheur, comment est il né ?

En fait tout a débuté durant ma dernière période avec mon précédent groupe, Sat2D. Punto et moi l'avons terminé et "amélioré" en 2011. Le titre provisoire était à l'époque "Para", car on voulait en faire un titre énergique dans le genre du groupe Paramore.


"NYC" est-il autobiographique ? Et plus généralement, d'où te vient l'inspiration pour tes textes ?

"NYC" est en partie autobiographique oui, mais tous ne le sont pas, en tout cas pas directement issus d'événements personnels. Par exemple, l'histoire narrée dans "July" n'est pas personnelle. Mais perdre un proche est un fait que de nombreuses personnes vivent et peuvent raconter, je le fais également.

"The Messenger" ou "Blush" rappellent un peu le côté Popy Hard-Rock de certains titres de Coheed & Cambria ? Connais-tu ce groupe et est-ce un style que tu souhaites développer à l'avenir ?

Non je ne connaissais pas le groupe, mais comme tu m'en avais déjà parlé, je suis allé le trouver sur le net et … J'aime bien ! J'aimerai écrire plus de titres dans le style de "Blush" à l'avenir. Dans la même veine nous avons aussi "Mr. Niceguy" sur l'album, donc qui sait, il y en aura peut être encore à l'avenir.

Six titres ont été coécrits par Daniel Cardoso. Comment a-t-il rejoint l'aventure et qu'a-t-il apporté au groupe ?

Il a rendu nos titres encore meilleurs, et j'ai appris beaucoup de lui, comme comment placer la ligne vocale à un autre niveau pour en tirer de meilleures vibrations. Nous avons aimé travailler ensemble.

[IMAGE3]

L'album sort en Septembre (ndMr.Blue: Interview réalisée en Juillet), allez-vous le défendre sur scène dans votre pays (j'ai entendu parlé de dates avec Anneke), en dehors ? Y aura-t-il d'autres titres que ceux de l'album durant le show ?

Il y aura quelques dates en Hollande oui, et en effet, tes infos sont justes, nous tournons avec Anneke en Novembre dans les clubs de Hollande. Peut-être ajouterons nous quelques covers à notre liste, mais rien n'est fait de ce côté. La majorité de nos titres seront issus de notre album "A Modern Scenery".

Si tu n'avais qu'un album à emporter pendant un mois sur une île déserte ce serait lequel ?

"Futures" de Jimmy Eat World. Cet album me rappelle des très bons souvenirs de mes 17 ans et j'aime beaucoup ce groupe.

Une dernière question : Qui est Ferelli ?
Hi, hi, je m'en doutais, je l'attendais celle là ! Tu obtiens Ferelli quand tu combines nos noms : Ferry (le vrai nom de Punto) et Kelly. Au départ, notre nom était donc Kell Ferelli. Mais je ne voulais pas que nous sonnions comme "la chanteuse et son groupe". Donc en ne changeant qu'une lettre, nous avions notre nom de groupe. Le "Kill" n'a aucun sens en soi, mais ça fait plus "cool" (sourire).

Un dernier mot pour les lecteurs de Musicwaves ?

Cette année fut celle de notre premier passage en France. Votre accueil nous a fait chaud au cœur et j'espère que nous reviendrons bientôt. "Merci beaucoup".


Plus d'informations sur http://www.schq-recs.com/killferelli.htm
 
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur ce article
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 654
  • 655
  • 656
Haut de page
EN RELATION AVEC KILL FERELLI
DERNIERE CHRONIQUE
A Modern Scenery (2012)
Une grande voix pour un Rock moderne teinté de Pop et de Punk. Toutes les chroniques sur KILL FERELLI
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
DANKO JONES (11 JUILLET 2012)
PhilX a rencontré Danko Jones et John Calabrese pour la sortie de leur 6e album studio...
 
ARTICLE SUIVANT
RAISMES FEST 2012 - 08 SEPTEMBRE 2012
Le festival de Raismes est de retour pour une édition réussie et ensoleillée.

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020