MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - MARTY FRIEDMAN (15 OCTOBRE 2012)
TITRE:

MARTY FRIEDMAN (15 OCTOBRE 2012)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

GUITAR HERO



"Revenir dans Megadeth serait comme revenir avec son ex. Qui a envie de revenir avec son ex franchement ?"
STRUCK - 22.10.2012 -
2 photo(s) - (0) commentaire(s)

Music Waves : Marty, à quelques minutes de monter sur scène, quelle pression ressens-tu ? Est-ce toujours la même pression qu’au début de ta carrière ?
Marty Friedman : Absolument pas ! Je n’ai juste qu’une envie : jouer !

Music Waves : Quelle est ta relation avec le public français ?
La France est vraiment un pays important pour moi. Quand j’ai commencé ma carrière solo, l’une de mes premières dates a été la France, dans une toute petit salle appelée le Gibus. Je m’en souviens encore ! C’était ma première date en Europe ! Tout le monde a été si gentil ! Ça m’a donné une très bonne première impression du public français.

Music Waves : Quelle est la question qu’on t’a trop souvent posé ?
Celle-là (Rires) !

[IMAGE1]

Music Waves : N’es-tu pas fatigué de voir que la plupart des gens résument ta carrière à ce que tu as pu faire uniquement avec Megadeth et Cacophony (en duo avec Jason Becker) ?
Honnêtement, je ne lis pas grand-chose à ce sujet, je ne sais donc pas trop ce que les gens disent vraiment. Je suis juste fier de ce que j’ai pu faire dans toute ma carrière, que ce soit avec Megadeth ou Cacophony ou en solo. Que les gens aiment les albums que j’ai fait hier, aujourd’hui ou demain, c’est super !

Est-ce la première fois que tu joues avec Stefan Forté en France ?
Oui c’est la première fois !

Music Waves : Est-ce que tu considères qu’ils sont des guitar-Heroes, comme on te considère comme en étant un ?
Je ne vois pas les choses ainsi. Je joue ma musique c’est tout ce qui m’importe ! Les gens disent des choses folles à ce sujet et je le prends juste comme un compliment mais je n’y pense pas plus que ça !

Music Waves : Mais tu es conscient de cela notamment à la suite d’un solo comme "Hangar 18"…
Si les gens aiment, j’adore ! C’est une de mes phrases préférées : "Si vous aimez, j’adore !".

Marty, est ce que tu écoutes du metal français en ce moment ?
Gojira ! Mais mes artistes français préférés sont France Gall et Françoise Hardy !

Ce n’est pas très metal !
Je fais du metal tout le temps, c’est pourquoi je n’en écoute pas du tout !
J’adore aussi Niagara ! A chaque fois que je vais en France, j’essaye d’obtenir des CDs de ces artistes. Que fait Niagara en ce moment ?

Music Waves : Ils se sont séparés depuis pas mal de temps en fait, depuis plus de 10 ans.
Et elle chante toujours ?

Music Waves : Non la chanteuse est DJ, elle fait de la techno.
Ah ! Je l’aime bien (Rires) !

Music Waves : Tu as joué dans à peu près tous les styles. Quel est le projet qui t’a fait le plus avancer ?
Tous ! J’ai la chance de pouvoir faire ce que je veux quand je veux, d’accepter ou de refuser un projet. Quand j’enregistre quelque chose, cela veut dire que ça me tient vraiment à cœur. Je suis super excité de pouvoir jouer ce soir en France des titres de mon onzième album car il compte énormément pour moi.

Parlons un peu de ton nouvel album "Tokyo Jukebox 2". Est-il différent de "Bad DNA" ?
"Bad DNA" et "Tokyo Jukebox" sont deux albums différents et on les a réunis pour faire un double album en France !

Et le volume 2 est différent ?
Je pense que c’est une évolution logique de ce que j’ai pu faire dans le numéro 1. Le concept reste le même, à savoir mes chansons japonaises préférées que je déconstruis et reconstruis à ma manière.

Qu’est ce qui t’inspire pour créer une musique ? Est-ce plus ce que tu entends ? Ce que tu vois ? L’endroit où tu te trouves ?
Tout m’inspire ! Je voyage énormément et le voyage est une grande source d’inspiration. Chaque nouvel endroit où je me rends en est une qui fait bouillonner mon cerveau. Un paysage me fait penser à une mélodie particulière par exemple. Quand tu vois les mêmes choses tous les jours, il est dur de s’échapper intellectuellement, de créer, d’avoir un stimulus. Lorsque tu vois de nouvelles choses tu l’as et il te permet de créer des choses nouvelles, d’avancer.

Music Waves : Tu as évoqué "Tokyo Jukebox" qui est composé de reprises de titres japonais. Vu ta connaissance de la variété française, penses-tu faire un "Paris Jukebox" ?
J’adorerais ! C’est marrant que tu parles de ça car la musique française des années 1950/1960 a eu énormément d’impact sur la culture japonaise dans les années 1960/1970. J’adorerais faire une reprise de "Poupée de cire, poupée de son".

Music Waves : Tu es au courant que Therion a fait un album entier de reprises métal de ce type de chansons ?
Sérieusement ? J’adorerais entendre ça ! Mais s’ils l’ont fait, je ne peux plus le faire maintenant (Rires) !

Music Waves : Comment expliques-tu la popularité acquise au Japon, comme Paul Gilbert (Mister Big) par exemple ? Est-ce à cause du fait que tu es marié à une japonaise ?
Je ne suis pas marié avec une japonaise, je suis célibataire.
Concernant la popularité je ne sais pas. Paul par exemple a joué dans Mister Big qui est un groupe très populaire au Japon. Mais nous sommes dans une situation différente. En effet, il est considéré comme un artiste international au Japon. Si j’ai eu une considération similaire autrefois, je suis à présent un artiste national Japonais. Et les aspects national / international en musique au Japon sont deux mondes totalement différents.
Mais pour en revenir à ta question, je ne sais pas trop en fait. Paul et moi sommes probablement différents mais nous adorons tous les deux ce pays et nous sommes heureux de "cultiver" ce marché !

Music Waves : Tu te considères comme un artiste national Japonais ?
Je suis dans une situation assez étrange : je suis à la fois un artiste national Japonais et un artiste international. C’est une situation assez unique !

Music Waves : Penses-tu revenir à des bases plus symphoniques, comme cela avait été le cas avec ton album "Scenes" ?
J’y pense vraiment ! En effet, j’ai joué avec l’orchestre philarmonique de Tokyo trois fois pour une émission télé et à chaque fois, je me suis dit que j’allais refaire un album de ce type, un album symphonique…

Music Waves : … avec un orchestre philarmonique ?
J’adore énormément de choses : comme faire cette tournée européenne, jouer avec un orchestre, faire ces shows à la télé… Plein de choses mais ce projet est sur ma "dream list" !

Ne penses-tu jamais : "Avant de mourir, j’aimerais refaire un dernier album avec Megadeth, avec le line-up original, pour refaire quelque chose comme dans les débuts" ?
Honnêtement, je ne me suis jamais posé cette question. Megadeth est un super groupe à l’heure actuelle, et c’en était déjà un quand j’étais dedans. Je ne vois pas pourquoi ils me rappelleraient maintenant.

Megadeth tourne beaucoup actuellement et joue de plus en plus de titres de "Rust in Peace" et "Countdown to Extinction" car c’est ce que veulent les fans, voilà pourquoi je te pose cette question…
Ah ok. Je n’ai pas vraiment de réponse à ça. J’ai eu 10 années formidables au sein de Megadeth et c’est cool ! Mais revenir dans ce groupe serait comme revenir avec son ex. Qui a envie de revenir avec son ex franchement (Rires) ?
Pour en revenir au groupe, j’ai vécu une période vraiment sensas’ ! Je ne sais pas ce que j’ai pu apporter au groupe mais ils sont très bien comme ils sont actuellement. Je ne leur souhaite que du bonheur.

Music Waves : Es-tu toujours en rapport et suis-tu toujours l’actualité de Kitaro (Kitaro est la personne qui a produit la moitié des disques de Marty et qui est considéré comme une légende au Japon) ?
Je ne connais pas son actualité récente. Nous sommes restés en contact pendant pas mal d’années. Mais quoi qu’il fasse, je suis convaincu que c’est super car c’est un musicien fantastique !

Music Waves : Peux-tu nous parler de ta collaboration avec Zeta en 2005 ?
Zeta ? Mais comment sais-tu cela ? Zeta est un ami programmateur qui a fait plein de choses sur mon album "Bad DNA". Zeta est une sorte d’artiste techno/dance mais il y a toujours de la guitare dedans et je voulais faire quelque chose de similaire sur « Bad DNA » qui est très électronique tout en évitant d’être trop dance !

[IMAGE2]

Music Waves : Voudrais-tu refaire un album mélodique comme « Scenes » avec ses aspects ambiant et une atmosphère orientale ?
Pas vraiment. Quand je fais un album, ce qui m’intéresse le plus c’est la mélodie. Après c’est la manière dont je les interprète qui varie. Initialement, "Scenes" devait être un album de hard rock ! Quand je me suis mis à jouer les mélodies à la guitare, j’ai trouvé qu’elles sonnaient mieux en mode clair, mélodique.

Music Waves : Au travers de cette interview, on se rend compte que ton univers musical est très vaste. Es-tu conscient de cela avec le risque d’aller trop loin dans la recherche musicale et ainsi perdre des fans de la première heure qui s’étaient habitués à un certain style…
Tu sais, tu ne peux jamais contenter tout le monde, alors le mieux c’est de se contenter soi-même. Quand bien même j’essaierais de contenter certains fans en refaisant ce que j’ai déjà fait, ça ne plairait pas à d’autres...

Music Waves : Quel est ton meilleur souvenir en tant que musicien ?
Je ne sais pas, peut-être ce soir, qui sait ?

Music Waves : Et le pire ?
Je ne sais pas, je n’ai pas de pire souvenir. (Rires).

Music Waves : Tu as joué dans le film "Gou Gou Datte Neko De Aru". Est-ce que quelque chose que tu aimerais refaire ?
Ouais, j’adorerais (Rires) ! Je n’avais eu l’idée de jouer dans un film mais le réalisateur m’a vu à la télé et il a voulu me faire jouer dans son film. Je n’ai jamais eu de leçons d’acteur et ça a vraiment été un travail difficile !

Music Waves : Mais une super expérience je suppose ?
J’adorerais la refaire !

Music Waves : Rencontres-tu des difficultés à jouer certains soli ?
Non ! Si il y a une seule chose que je sais faire, c’est jouer des soli (Rires) !

Music Waves : Mais continues-tu de t’exercer à la guitare ?
Je n’ai jamais fait d’exercice de guitare en 25 ans ! Et pourquoi le ferais-je ? Je joue de la guitare tout le temps !

Music Waves : On a commencé cette interview avec la question qu’on t’a trop souvent posée, au contraire, quelle est celle que tu souhaiterais que les lecteurs de Music Waves te posent ?
Hum… Je n’en ai pas vraiment mais je dirais : "Veux-tu manger quelque chose ?" (Rires) !

Music Waves : Veux-tu manger quelque chose ?
Oui, allons-y (Rires) !

Music Waves : Pour finir, aurais-tu un mot de la fin aux lecteurs de Music Waves et peut-être en français ?
(En français dans le texte) "Avez-vous un stylo s’il vous plait ?"…

Music Waves : Merci
Tout le plaisir était pour moi ! Merci d’être si bien informé sur moi et ma carrière !


Un grand merci à Yohann et les équipes de Verycords, notre homologue d'un webzine ami ainsi que Nestor, Lynott, Thibautk, Nuno777 et MarcM pour leur contribution...


Plus d'informations sur http://www.martyfriedman.com
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 674
  • 675
Haut de page
EN RELATION AVEC MARTY FRIEDMAN
DERNIERE CHRONIQUE
MARTY FRIEDMAN: Tokyo Jukebox 3 (2020)
3/5

Dans le troisième volume de ses "Tokyo Jukebox", Marty Friedman poursuit sur sa lancée de revisiter la musique japonaise populaire armé de sa guitare heavy.
DERNIERE ACTUALITE
MARTY FRIEDMAN : Nouveau morceau
 
AUTRES ARTICLES
HORISONT + EARTHSHIP + THE SOCKS + VELVET VEINS - 8 OCTOBRE 2012
Quatrième Stoned Gatherings depuis la rentrée, cette soirée permet enfin à Horisont de fouler une scène française après avoir atomisé le Roadburn.
KLONOSPHERE TOUR 2012 (14 OCTOBRE 2012)
Dimanche 14 Octobre, la tournée des 10 années du collectif Klonosphere passait par le Divan du Monde pour une soirée placée sous le signe du talent !
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021