MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - MAMIFFER + MENACE RUINE (PARIS) - 21 OCTOBRE 2012
TITRE:

MAMIFFER + MENACE RUINE (PARIS) - 21 OCTOBRE 2012


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

AUTRES



Date culte à l'Espace B avec deux entités majeures de la chapelle Drone nord-américaine
CHILDERIC THOR - 28.10.2012 -
0 photo(s) - (0) commentaire(s)

L'Espace B (Paris 19e) est un de ces bars comme la capitale en compte à la pelle, banal bistrot à la première vue mais cachant une (petite) salle de concert dans ses entrailles. En ce 21 octobre 2012, le troquet offre à la tournée européenne qui rassemble Mamiffer et Menace Ruine, l'une de ses deux haltes françaises (la seconde étant Besançon). Peu de monde encore à l'ouverture des portes, hormis quelques silhouettes (dont Shantidas d'Akuk Todolo) agglutinées autour de l'impressionnant merch' que les deux protagonistes étalent devant des yeux gourmands.

[img]http://1.bp.blogspot.com/-gAd6cguS6vg/UIV0KvImnEI/AAAAAAAASCI/375OOCcxJsc/s400/P1080751_1.JPG[/img]

Co-headlining oblige, l'ordre de passage change d'un soir à l'autre. Aujourd'hui, ce sont les Américains qui commencent. Pour ceux qui l'ignorent, Mamiffer est l'un des multiples projets d'Aaron Turner (ex Isis) et de sa femme, la mimi Faith Coloccia. A des années-lumière du Post Hardcore de son ancien port d'attache, le groupe arpente les terres hermétiques mais tellement belles d'une sorte de Drone Ambient squelettique.

[img]http://4.bp.blogspot.com/-a_OcmXJ5P9A/UIV1DsOStqI/AAAAAAAASDg/HTOvAo0PZ80/s400/P1080773_1.JPG[/img]

[img]http://1.bp.blogspot.com/-6IGE7l0-H0g/UIV1GxbbHsI/AAAAAAAASDo/XmdFqJqY9kU/s400/P1080774_1.JPG[/img]

Pour l'occasion, le duo est accompagné du légendaire bassiste Joe Preston (Melvins, Thrones, Earth) et du non moins culte batteur Brad Mowen de feu Burning Witch !

[img]http://2.bp.blogspot.com/-qqOijknONBE/UIV08-4hwmI/AAAAAAAASDQ/KQTPyPQ8FkU/s400/P1080771_1.JPG[/img]

[img]http://2.bp.blogspot.com/-aZii6iZaxYM/UIV0kBpDZNI/AAAAAAAASCo/9aI-imGFuoI/s400/P1080760_1.JPG[/img]

Durant 45 trop petites minutes et devant une audience attentive, Mamiffer va dérouler son art. Les regards sont tout d'abord braqués sur la jeune femme, installée derrière un clavier, artiste complète également chanteuse voire guitariste (plus rarement).

[img]http://3.bp.blogspot.com/-zihQ8bLUkUk/UIV0tvX4A9I/AAAAAAAASCw/nptZDmCwk1o/s400/P1080762_1.JPG[/img]

[img]http://4.bp.blogspot.com/-TDjTLwd42_Q/UIV17cfyerI/AAAAAAAASEw/uKqdvILr0Jc/s400/P1080790_1.JPG[/img]

Si, totalement habité, le batteur en fait des tonnes (pour notre plus grand plaisir), Turner magnétise lui aussi le public, trop heureux de voir à quelques mètres de lui cette figure de la scène Doom/Sludge US. L'homme est concentré, entre sa guitare et ses machines chargées de libérer des ondes drone, cependant qu'à deux reprises, il s'empare du micro.

[img]http://1.bp.blogspot.com/-cl8A-zjO1ec/UIV1SfXBvpI/AAAAAAAASEA/et5x-JA2aes/s400/P1080777_1.JPG[/img]

[img]http://2.bp.blogspot.com/-aH_aT0Fwkf0/UIV2AczlArI/AAAAAAAASE4/hJQOpSd50Ks/s400/P1080791_1.JPG[/img]

[img]http://4.bp.blogspot.com/-2TX5qjkwHls/UIV4mKHj4sI/AAAAAAAASGU/eDyW69f_fjg/s400/P1080793_1.JPG[/img]

[img]http://1.bp.blogspot.com/-27ocnsFnb9A/UIV5GAHPYuI/AAAAAAAASHU/P3FRz4rkLlw/s400/P1080810_1.JPG[/img]

Minimaliste et aride, le concert est certes peu spectaculaire mais en piochant notamment dans Mare Decendrii et surtout le récent split avec Locrian dont il interprète le monumental "Metis/Amaranthine/The Emperor", Mamiffer fait jaillir des frissons (ah ce son de piano mortuaire !).

[img]http://1.bp.blogspot.com/-Gj1Uqd0NJ08/UIV44sIFwOI/AAAAAAAASG8/z-SDd5LFIkg/s400/P1080801_1.JPG[/img]

[img]http://2.bp.blogspot.com/-adxyac0WeJM/UJKtvEoIZpI/AAAAAAAASjY/ZB-1JRQJwjw/s400/P1080789_1.JPG[/img]

Se réduisant au seul couple formé par S. de la Moth et Genevève et leur "pupitre" respectif, Menace Ruine prend très vite le relais des Américains pour un set également assez court, notamment axé sur le petit dernier Alight In Ashes ("Set Water To Flames"...). L'ambiance est à nouveau au recueillement face aux deux Canadiens qui livrent, comme leurs prédécesseurs, un show aussi dépouillé en effets et lumière qu'il est riche en émotion(s), dont le vecteur s'avère être la voix perturbante de ce petit bout de femme, presque timide lorsqu'elle vend du merchandise, mais possédée face à un public pétrifié. Avec peu, le duo ouvre les vannes d'un art qui n'appartient définitivement qu'à lui, Drone malsain et quasi maladif.

Merci à Kongfuzi sans lequel ce report n'aurait pas pu se faire !
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Haut de page
 
AUTRES ARTICLES
GUTHRIE GOVAN (14 MARS 2012)
"C'est presque blasphématoire mais je ne veux pas être le nouveau Steve Vai"
THE ARRS (28 SEPTEMBRE 2012)
"Sur cet album, je suis arrivé en haut du mur, dos au beau et contemplant tout ce qui était derrière moi !"
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024