MW / Accueil / Articles / WEEND'Ô (23-11-2012)

WEEND'Ô (23-11-2012)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
A l’occasion de leur passage par la Lorraine, nous avons eu la chance de rencontrer Weend’ô. Et c’est autour d’une table du pub « Chez Paulette », que le groupe français au complet, s’est prêté au jeu des questions réponses.
ARNAUD - 05.12.2012
Music Waves vous avait interviewé à l’occasion de la sortie de « You Need To Know Yourself », vous vous êtes beaucoup produit cette année. Quel accueil avez vous reçu ?

Du public ? Toujours très positif. Il n’y a jamais eu de critiques, les spectateurs étaient toujours enchantés de nos prestations et de nous découvrir, de 20 à 60 ans. Comme quoi il y a de la place pour ce type de musique en France.


Vous avez également mélangé les genres et brisé les codes en réalisant des prestations originales lors de défilés de mode ou d’expositions. On a vu Laetitia en tenues assez inhabituelles (rires). A ces occasions vous avez également réalisé des concerts en acoustique. Etait-ce un choix artistique ou imposé par les lieux ou évènements ? Quelle est la genèse de ces projets ?

A l’origine nous nous sommes dit qu’en France la mode étant à l’acoustique, ce n’était pas forcément évident de trouver des plans partout. Du coup nous nous sommes dit qu’il fallait absolument faire un set acoustique pour aller dans certains lieux atypiques et faire des showcases également. Alors c’est vrai que pour l’histoire du Château (NDR : Château de Clermont-Dessous avec défilé de mode) que l’on a fait en septembre dernier, c’est lié à une recherche que j’avais faite par le passé. Je m’étais dit que le lieu s’y prêterait, je l’avais sous le coude depuis plus d’un an mais je savais qu’il fallait le faire en acoustique. Le responsable était heureux de nous recevoir sur ce projet-là et cela nous a poussé à travailler nos titres en acoustique. Cela s’est fait en deux mois, il a fallu un peu booster les choses et les garçons ont eu pas mal de travail sur les arrangements.

Mais l’ouverture aux arts c’est plus ma part (NDR : Laetitia est également danseuse). Je m’ouvre à tous les arts et du coup on en profite.

[IMAGE1]

Souhaitez-vous prolonger et renouveler ces expériences atypiques ?

Oui : pas plus tard que dans deux jours où nous jouerons dans un musée à Montbard. Donc oui cela va se prolonger. Et le 15 décembre sur un projet encore plus gros au château d’Allot à Agen où l’on va encore rajouter d’autres arts lors de cette soirée.


Si l’acoustique semble tant plaire, pourquoi ne pas envisager de faire des concerts mélangeant ces deux ambiances (électrique/acoustique) et renforcer ainsi votre sensibilité ?

Oui. Nous nous sommes posé la question et je pense qu’il va falloir qu’on y travaille car on nous l’a déjà suggéré. Par contre cela demande beaucoup plus de matériel.


Je pense que ceux qui connaissent votre album ont conscience de votre sensibilité. L’acoustique la met en valeur mais il ne faut pas occulter votre coté électrique.

Oui vous aviez qualifié notre musique de Rock Progressif énervé (NDR : Pete_T). C’est vrai que c’est moins planant que certains autres groupes. Et c’est vrai que quand on nous écoute ce n’est pas du Rock Progressif à 100%.


A ma connaissance, il n’y a pas eu de retour favorable (voire pas de retour du tout) pour trouver une salle sur Orléans. Qu’en pensez-vous ? (pas de prise de risque des salles, manque de notoriété…) ?

Non, nous n’avons pas eu de retour vis à vis de nos démarches. Et tu as raison c’est clairement un manque de prise de risque. Car la musique elle est là, notre projet existe, il y a moyen de l’écouter. Donc les gérants de salles devraient être en mesure, tout simplement à l’écoute, de qualifier la musique et savoir si cela va plaire ou non. Mais malheureusement ils vont en général juste s’arrêter sur le nombre de personnes qu’on peut apporter et pas sur la musique.


Il y a eu une tournée, des passages radio, est-ce que vous commencez tout de même à sentir un frémissement au niveau de la reconnaissance du public ?

Le groupe dans sa forme actuelle ne date que de 4 ans et nous nous sommes ouverts au public il y a trois ans de cela. Aujourd’hui nous mettons en marche tous les mécanismes qui vont permettre de faire la promotion de Weend’ô sur les ondes FM en France et à l’étranger. Nous avons un promoteur qui travaille là-dessus.


Vous avez fait le choix du tout anglais pour les textes. « Lazuli » a prouvé qu’il était possible de se faire une place internationale sans renoncer au Français. Y aura-t-il un jour des compositions en Français dans votre répertoire ?

Laetitia : Pour ma part personnellement non. J’ai déjà essayé mais cela n’allait pas. Tout simplement parce que je n’ai pas le timbre de voix pour le faire.


Mais les garçons ils peuvent chanter eux aussi ? En plus cela t’éviterait de devoir leur traduire les textes.

(rires)
Laetitia : Eh bien il faut leur poser la question !
Les garçons : I don’t understand your question (et autre brouhaha).


Tu pourrais même écrire en Français pour eux ?

Laetitia : Je suis tellement habituée à écrire et penser en Anglais que ce serait difficile quand même.
Les garçons : Et puis si on écrit en Français se sera tout de suite pop.
Laetitia : Non pas forcément « Lazuli » ils ne font pas de la pop. Tu as écouté ! (NDR : s’adressant à Rod) En tout cas moi j’adore ce qu’ils font. Musicalement c’est énorme. Mais c’est un groupe qui marche sur combien ?

[IMAGE2]

La France n’est malheureusement pas une terre fertile pour le Rock Progressif (contrairement à nos voisins). Avez-vous des contacts à l’étranger ? Envisagez-vous de participer à des festivals l’été prochain ?

C’est le but. Et ça y est nous avons des contacts. Il nous faut maintenant concrétiser. J’espère que ce sera pour 2013.


Quelque chose comme le 14 juillet par hasard (Night Of The Prog à Loreley) ?

Pourquoi pas un festival à l’étranger (très grands éclats de rires) ? On va s’y mettre mais de toute façon nous avons déjà des contacts en Angleterre, en Hollande et là on va s’orienter aussi sur l’Allemagne avec notre tourneur. Nous allons aussi essayer de participer à tout ce qui concerne le rock/métal avec des voix féminines.


A l’image de ce que fait « Robert Hancock » pour financer son album, avez-vous dans l’idée de faire de même pour le prochain ? (kisskissbankbank, concerts privés…)

Pourquoi pas nous ne sommes pas contre ce genre de démarches.
Un « Tsing Tao » sort de nulle part. (Rires) C’est le mot en ce moment pour dire ok (rires)


Nous avons demandé à « Robert Hancock » si son style qualifié de Pop Expérimentale ne vous avait pas fait peur. Il nous a demandé de vous poser la question directement.

Non pas du tout, cela sort des codes un petit peu. Nous avons écouté ce qu’il faisait et cela va bien se mélanger ce soir. D'ailleurs on pourrait parler de Rock Expérimental pour définir le Rock Progressif aussi. Quelque part nos styles se rejoignent ce sont justes des termes qui sont différents.


Pensez vous un jour vivre de Weend’ô ?

C’est le but. L’objectif c’est de réussir à monter des dossiers l’année prochaine. Nous y croyons et même si ce n’est pas en France, ce sera à l’étranger il y a forcément une sortie de secours.


Est-ce que le fait d’être soutenu par des webzines vous encourage à poursuivre ? Ne craignez vous pas un jour d’avoir à faire avec des chroniques moins positives (pour les prochains albums).

Merci pour le soutien. Ensuite tant que la critique reste constructive cela nous permet d’avancer. Le reste ce sera en temps voulu. Cela fait partie du cycle. On ne peut pas plaire à tout le monde. L’important c’est que l’on parle de nous. Nous sommes totalement ouverts à la critique.


Combien avez vous vendu d’albums et sentez-vous une accélération des ventes notamment par le biais des concerts ?

Nous sommes incapables de te donner des chiffres. Par contre c’est une certitude qu’à chaque concert nous vendons des albums. C’est évident que le concert permet vraiment la vente. Et même un truc tout bête, à l’occasion d’un showcase acoustique que nous avons fait dans un magasin à Egly (91), en moins d’une heure nous avions dix disques qui partaient. Les gens nous disaient c’est super je prends le CD. L’acoustique c’est un tremplin énorme.


Un nouveau DVD à venir suite à cette tournée ?

Non pas maintenant. Nous le ferons quand il y aura un grand événement. Certainement à l’étranger et l’on prendra un caméraman à cette occasion. Mais pour le moment il n’y a rien de prévu.


Est ce que vous envisagez des collaborations avec des groupes prochainement ? Est-ce top secret ?

Faites nous des bonnes critiques et on vous lâchera des informations (rires). Plus sérieusement nous aimerions faire des premières parties. Nous avions essayé de contacter le tourneur de « Marillion » mais c’est difficile. Ils passent au « Bikini » à Toulouse en janvier. C’est une salle énorme au niveau du son et pas loin de chez nous. Ils ont déjà une première partie, pourquoi pas une pré-première partie ? (rires).


Nous avons une dernière question qui s’adresse à tout le monde, puisque finalement il n’y a quasiment que toi qui es intervenue Laetitia …

(Rires) C’est la patronne. Nous travailler et écouter la patronne … Nous justes musiciens … (rires)


… Quels sont les disques sur vos tables de chevet en ce moment ?

Nathanaël, Max, Térence : Le dernier album de Dream Theater, le dernier album de Periphery, trop d’albums …
Rod : la tournée des enfoirés c’est pas mal, c’est français et tu comprends les paroles


C’est donc pour lui que tu traduis les textes

Laetita : Merci Rod pour ton soutien, moi j’ai en ce moment un EP d’un petit groupe que l’on a fait jouer « Loula B ».


Nous vous épargnons les questions récurrentes de notre Grand Maître des Interviews puisque vous y avez répondu la dernière fois. Par contre nous vous laissons le mot de fin.

Merci de nous promouvoir, de parler nous, de nous écouter et de nous chroniquer. C’est important pour nous et c’est vraiment un moyen de nous faire découvrir.

[IMAGE3]

----
Cette interview réalisée par Phénoména et Arnaud s’achève par une séance de dédicaces.
Merci a Weend’ô pour sa disponibilité, son humour et sa simplicité.
Un grand merci à Laurent Phialy pour ses photos et à Pete_T pour ses questions.
Merci également au Pub « Chez Paulette » pour son accueil et de permettre à tant de groupes de pouvoir s’exprimer en public.


Plus d'informations sur http://www.weendo.fr/
eventuser_idarticle_comment_id
PETE_T - 15/12/2012 09:32:24
Struck, si tu souhaites rencontrer Laetitia pour lui poser tes questions récurrentes, il suffit de venir à la soirée "Clive Nolan and friends" du 31 mars 2013 où elle partagera le micro avec Agnieszka Swita...
200381
STRUCK - 12/12/2012 15:14:42
Qu'est-ce qu'elles ont mes "questions récurrentes" ?
Sinon belle interview de Thelma & Louise (même sans mes questions récurrentes) avec une belle frontwoman que j'aurais aimé rencontré (afin de lui poser mes questions récurrentes)
;-)
1180
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 724
  • 725
  • 726
EN RELATION AVEC WEEND'Ô
DERNIERE ACTUALITE
Prog'Sud 2019: Les 1eres infos
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant WEEND'Ô
 
DERNIER ARTICLE
Jolie découverte avec les locaux de Dogfries, confirmation pour Weend'ô et relative déception pour IOEarth dans une salle magnifiquement taillée pour cette vingtième édition.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant WEEND'Ô
 
DERNIERE CHRONIQUE
Time Of Awakening (2018)
Weend'ô vous transporte dans un tourbillon d'émotions : ici la Musique confine à l'Art avec un grand A et un grand M. On tient là peut être l'album de l'année dans sa catégorie.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant WEEND'Ô

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020