MW / Accueil / Articles
A PROPOS DE:

STEVE MORSE (19 SEPTEMBRE 2012)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
POP

"Pour moi, je suis un étudiant dans tout"
STRUCK - 18.01.2013 - 3 photo(s) - (0) commentaire(s)
Salut Steve, c’est un honneur de pouvoir parler à une légende du rock, justement, te considères-tu comme tel ?

Steve Morse : Non et à mon tour, je te pose une question : "Est-ce que tu sais à qui tu parles ?" (Rires). Je suis Steve (Rires) ! Plus sérieusement, je suis dans le business depuis un bout de temps.


Mais tu es malgré tout conscient que pour certaines personnes, tu es une légende ?

Hum, je ne pense pas. Je suis juste dans le business depuis pas mal d’années, c’est tout ! Chacun fait ses trucs et chacun a ses fans…


Et malgré tout, comment vis-tu ?

Je ne sais pas, je vis une vie de travail et basée sur la réalité quand je ne suis pas sur scène. Donc, je ne raisonne pas du tout en ces termes. Pour moi, je suis un étudiant dans tout, j’essaie d’apprendre et la musique est un hobby dans lequel je me sens toujours comme un étudiant. Et c’est cool quand les gens sont inspirés par ce que tu fais !


Tu disais être un étudiant. Continues-tu d’étudier la musique ?

Je travaille la musique quotidiennement et ça me prend une partie de ma journée. Mais je suis également un pilote, je vole presque tous les jours et travaille sur les avions. J’ai également une ferme et j’y travaille tous les jours quand je suis à la maison.


Quelle est la question qu’on t’a trop souvent posée ?

"Quand reviens-tu ?" (Rires) et nous n’avons jamais la réponse. La seule chose que nous savons, c’est que nous sommes ici aujourd’hui !


[IMAGE1]


Une des questions qui doit souvent revenir concerne ta carrière chez Deep Purple, à ce titre, tu n’es pas fatigué de voir qu’elle est résumée à ça ?

Non, non. Je dirais qu’en Europe, la plupart des concerts que j’ai fait ont été fait avec Deep Purple. Et il faut savoir que Deep Purple a fait plus de concerts dans sa dernière version que sous le line-up classique !


A propos de Deep Purple, quelle a été l’influence de Jon Lord sur toi et ton approche musicale ?

Et bien, sur l’album "Perpendicular" plus particulièrement qui était le premier album sur lequel nous avons tout écrit ensemble dans Deep Purple, cela a été le meilleur moment d’écrire avec Jon, il était présent quand nous étions réunis.
Il était super parce qu’il voyait les possibilités dans certaines choses que je faisais. Et plutôt que de me dire que tel ou tel son sonnait comme Deep Purple et qu’il fallait le montrer aux autres membres du groupe, je pouvais jouer n’importe quoi et Jon pouvait trouver que cela pouvait être utiliser dans tel endroit, dans tel morceaux. Il pouvait trouver une place pour intégrer chaque idée.
C’est ainsi qu’il incorporait de la musique classique dans mes soli de "Highway Star".


Tu vas jouer ce soir avec Flying Colors au Trianon, comment te sens-tu quelques minutes avant de monter sur scène : ressens-tu comme une sorte de peur ?

Oui, c’est toujours excitant de monter sur scène et spécialement avec un groupe avec lequel tu n’as fait que quelques concerts. Tu n’es pas totalement rassuré et tu ne vas certainement pas jouer les yeux fermés (Rires) !


A propos de Flying Colors, quel effet ça fait de tourner avec ce groupe ?

C’est un des meilleurs groupes dont j’ai pu faire partie ! C’est une source fantastique d’inspiration, les mecs sont incroyables. Tu peux m’en faire la liste et je pourrais t’en parler pendant une demie heure tant j’adore ces mecs !


Mais nous n’avons que très peu de temps…

Je sais, je sais (Rires) !


Toujours concernant Flying Colors et son line-up de stars, est-ce toi qui est l’origine de la venue de Dave Larue, ton bassiste qui te suit depuis le début ?

Oui, oui… Et de son côté, Neal a suggéré Mike Portnoy parce qu’il a énormément travaillé avec lui. Et alors que nous étions ensemble en train de parler de la composition du groupe et mon influence faisait que je voulais quelqu’un qui soit un grand compositeur et que ce ne soit pas typique en même temps et Casey était le choix parfait !


[IMAGE2]


Peut-on dire que Flying Colors concrétise tes envies progressives ?

Je dirais que oui ! Mon influence est dans chaque titre et on peut voir où mon empreinte se pose plus spécifiquement. Mais quelques fois, Casey est revenu sur certains passages soit en demandant d’essayer d’autres choses qui lui permettrait de chanter plus facilement, soit en disant que ça sonnait daté et qu’il fallait le changer.
Si bien qu’au final, l’album qui en ressort est différent de ce que chacun d’entre nous aurait pu faire séparément et c’est de cette façon qu’un groupe devrait fonctionner !


Cet album a été composé très rapidement pour caler aux agendas surchargés de chaque membre…

… Oui !


Peut-on dire que cette urgence est une des raisons pour laquelle cet album sonne si naturel et que le groupe semble si soudé ?

Et bien, je dirais que c’est plus l’expérience de tous les membres et le respect mutuel. Neal et moi-même avons travaillé tous les deux avant que le groupe se réunisse pendant ces 9 jours. Nous avions donc plein de matériels à proposer et sur lequel le groupe pouvait travailler mais Casey a eu plein d’idées également !
En fait, plein de choses ont eu lieu en dehors de ces 9 jours. Je veux dire par là que je ne pense pas que ces 9 journées résument toute l’histoire de cet album. Mais il est certain que pendant ces 9 jours, nous avons pu tout réunir et enregistrer les morceaux basiques !


Prévois-toi de réunir à nouveau Dixie Dregs ?

Je pense qu’on trouvera un moment approprié pour le faire, T Lavitz est mort il y a deux ans. Et nous ne savons pas si Jordan veut le faire, si il se tient informé ! Mais nous le ferons au bon moment !


Tu es musicien très occupé entre tes projets Living Loud, Angelfire, Deep Purple et Flying Colors. Au milieu de tout ça, as-tu le temps de penser à faire un nouvel album solo ?

Oui, j’aimerais ! Nous avons l’opportunité de nous préparer à le planifier (Rires) ! Nous avons l’opportunité mais nous n’avons pas le temps !


Et tu as du matériel pour le faire ?

Nous avons du matériel, j’ai les idées…


A propos d’Angelfire, prévois-tu de sortir un autre album ?

Je ne pense pas que ça soit possible avant que Deep Purple ne s'arrête. Ca a été fantastique de travailler avec elle mais ça n’a été possible pendant nos jours de repos et j’ai bien peur de ne pas en avoir avant 2 ans ! Mais malgré cela, c’est possible !


Et sinon quel a été l’accueil du public à la sortie de cet album d’Angelfire ?

Et bien, les gens qui l’ont écouté disent qu’il sonne incroyablement bien même si ils ne la connaissaient pas ! Et c’est certain que c’est dur de le faire connaître des gros médias et d’éduquer les gens. Mais je peux comprendre parce que les gens s’attendent à album Deep Purple, heavy d’un Steve Morse band, progressif, metal voire même de shred… Mais ce n’est pas le cas ! Et c’est une bonne chose et c’est magnifique !


En tant qu’un des guitaristes les plus universel, je suppose que tu dois recevoir énormément de demandes de master class ?

Oui mais encore une fois, je ne pense pas que ce soit le bon moment dans ma carrière d’annuler des tournées. Mais je sais qu’à un moment de ma carrière, ces propositions me conviendront parfaitement : quand mes muscles ne seront pas trop vieux et mon esprit fonctionnera encore, je pense que je serais utile aux gens juste au travers de mon expérience vu que je joue depuis tant d’années (Rires) !


Qu’est-ce qui te surprend le plus dans les guitaristes de la nouvelle génération ?

Je dirais à la vitesse ils arrivent à apprendre le matériel des autres ! Ils peuvent refaire des soli très difficiles quasiment instantanément grâce aux informations comme des tablatures gratuites disponibles sur Internet ! Les tablatures et toutes les possibilités qu'ont les gens de poser à plat la musique, se l'approprier, la reproduire de façon digitale voire la réexploiter.


Et concernant ces nouveaux guitaristes, y’en a-t-il un qui t’impressionne plus particulièrement ?

Oh oui, bien sûr, une des superstars actuelles est Guthrie Govan !


Si tu devais choisir un titre de ta discographie qui selon toi, reflète le mieux ta carrière, quel titre choisirais-tu et pourquoi ?

C’est une bonne question (Sourire) ! Ah, je ne sais pas parce qu’il faudrait que je réfléchisse rapidement sur cette question et elle mériterait plus de temps.
Et bien, nous allons en jouer quelques unes ce soir qui sont inspirantes et elles ont toutes différentes influences… en fait, il n’y a pas une chanson qui pourrait tout réunir (Sourire) !


On a évoqué la question qu’on t’a trop souvent posée, au contraire quelle est celle que tu souhaiterais que je te pose ?

"Quels conseils donnerais-tu aux jeunes guitaristes ?"


Et quels conseils donnerais-tu aux jeunes guitaristes ?

Jouez ce que vous aimez. La musique est une forme de communication qui doit venir du cœur, ce ne doit pas être quelque chose que tu fais pour d’autres raisons. Vous devez croire en ce que vous jouez, passez du temps et tous les mots que les gens te diront sont : "Travaillez dur !". C’est une chose qui n’a pas de prix dans la vie quand tu es récompensé de l’investissement que tu as mis.


[IMAGE3]


Pour finir, aurais-tu un dernier mot aux lecteurs de Music Waves et peut-être en français ?

(En français dans le texte) "Je suis très plaisir. Merci bien. A bientôt !".


Merci

Non, merci à toi !


Merci à toi aussi (NdStruck : à Neal Morse qui faisait son entrée à ce moment)

Neal Morse : Merci ! Que te Dieu te bénisse !


Un grand merci à Replica ainsi que Nuno777 pour sa contribution...


Plus d'informations sur http://www.stevemorse.com/
 
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'article, ajouter quelques anecdotes, quelques connaissances ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur ce article
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 762
  • 763
  • 764
Haut de page
EN RELATION AVEC STEVE MORSE
DERNIERE CHRONIQUE
Angelfire (2010)
Pour ceux qui se laisseront séduire par "Angelfire", cet album sera comme une respiration salvatrice qui peut surprendre, surtout quand on connaît le travail passé de Steve Morse Toutes les chroniques sur STEVE MORSE
AUTRES ARTICLES
ARTICLE PRECEDENT
GUN (19 SEPTEMBRE 2012)
"Toutes les personnes impliquées dans cet album croyaient en nous, probablement plus que nous croyions en nous !"
 
ARTICLE SUIVANT
PINEAPPLE THIEF (29 NOVEMBRE 2012)
"Je considère que Pineapple Thief est progressif avec un petit "p""

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020