MW / Accueil / Articles / Toxic Smile (19 janvier 2014)

Toxic Smile (19 janvier 2014)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
METAL PROGRESSIF
Nous avons eu le plaisir d’interviewer Marek Arnold à propos du dernier album de Toxic Smile et de son actualité en général.
PHENOMENA - 27.01.2014

Bonjour Marek !

Salut !

Connais tu Music Waves ?

J'ai découvert musicwaves après la première chronique d'une sortie dans le label Progressive Promotion Records en 2009. Je dois effectivement utiliser la traduction afin de suivre ce que vous aimez, vérifier les nouvelles sorties ainsi que les avis sur nos albums (rire).


Une question récurrente sur musicwaves : quelle est la question qui a été trop souvent posée ?

Trop souvent? Je me souviens, quand nous avons fait la tournée en Corée avec beaucoup d'interviews pour les revues, pour MTV et les stations de radio - la question numéro numéro un était : comment nous sommes arrivés à trouver ce nom du groupe ... ;)





Est-ce que le groupe va faire une tournée pour le nouvel album en 2014?

Il n'y a pas de plans pour le moment. Nous travaillons déjà sur le matériel pour le prochain album mais c'est long parce que nous avons beaucoup de chemin à faire pour nous retrouver et que nous participons à d’autres projets. Nous ne pouvons nous rencontrer en live que 2 ou 3 fois par an, et nous avons 4 à 5 jours pour travailler sur de nouvelles chansons. Peut-être après la sortie de l'album suivant (qui devrait être en 2015), nous ferons une tournée.


Quel est le processus de l'écriture des chansons sur cet album par rapport aux précédents ?

Comme je l'ai décrit ci-dessus, la façon dont nous travaillons sur la nouvelle musique a vraiment changé ces dernières années. Avant nous avions une répétition chaque semaine et beaucoup de temps pour travailler sur de nouvelles idées. "7" a été fait en plus de 2 ans, en utilisant chaque tranche de temps libre que tous les membres pouvaient trouver, parfois après des mois. Cela a été très difficile car il fallait souvent bosser après une longue journée de travail. Néanmoins, nous sommes heureux de résultat et nous pouvons continuer à faire la musique que nous aimons.


Amener un saxophone sur ​​un titre était très judicieux. Pourquoi n'avez-vous pas plus utilisé cet instrument ?

Merci beaucoup! J'ai déjà eu ce retour. Sur tous les albums de TS, vous trouverez une ou deux chansons avec du saxophone. Mais c’est normal qu'il soit sous exploité parce que j'utilise les claviers lorsque je compose la musique. Après les arrangements il ne reste plus trop de place pour lui. Mais peut-être que sur le prochain album, il y aura plus sax ou clarinette... ou pas... (sourire)


Toxic Smile propose également des titres plus alambiquées et ambitieux comme " Barefoot Man" qui, long de neuf minutes, a été construit avec de grands passages de pianos et claviers, de longues phases instrumentales et de nombreux changements de mesure. Est-ce un souhait ? Allez-vous continuer dans cette direction avec le groupe ? 

Toxic Smile à toujours utilisé beaucoup de ces changements de rythme, des pièces instrumentales ou des astuces rythmiques. Sur des albums comme " Retrotox Forte " nous avons fait cela mais de manière plus franche et direct alors que maintenant ces éléments sont plus cachés afin de proposer un son plus compact et plus de structure. Nous ne prévoyons rien en particulier, la musique évolue et pourrait peut-être changer à nouveau...


Quelle est ton approche avec Toxic Smile par rapport à tes autres projets (Flaming Row, Seven Steps to the Green Door, Cyril)?

Toxic Smile est mon «bébé», c’est ici que tout a commencé pour moi. Nous avons tous essayé de garder Toxic Smiles en vie, même s'il est devenu de plus en plus difficile de le faire entre les répétitions, l'organisation etc. Bien sûr, chaque groupe travaille d'une autre manière, mais pour tous les groupes dans lequel je joue, nous utilisons internet pour envoyer des idées, pour travailler sur de nouveaux arrangements et je suis vraiment heureux de pouvoir le faire dans mon propre studio ce qui rend ces choses plus faciles. Tous ces groupes et projets sont réels et bien vivants. D'ailleurs, nous travaillons actuellement sur de nouveaux albums (3 d'entre eux seront produits cette année) et j'aime aussi travailler pour d'autres artistes comme sur les 2 dernières productions de Manning. La musique est une drogue !



Brenner apporte des basses puissantes, originales et variées ("Barefooted Man," "King Of Nowhere"), est-ce une envie spéciale pour cet album ?

Je pense que c’est une véritable marque de fabrique du groupe. Dès le premier album, la basse a pris une part importante dans l'arrangement. Et Robert n'est pas seulement un bassiste brillant mais aussi un homme très créatif qui donne beaucoup de commentaires et d’idées. C'est pourquoi nous avons toujours une basse très en avant ce qui n’est pas toujours le cas dans le rock progressif.


Que penses-tu du dernier album de Dream Theater ?

Pour être honnête je ne l'ai pas encore écouté. Je suis un fan des premiers albums jusqu'à leur brillant "SFAM" mais depuis ils n'arrivent plus vraiment à me toucher de la même manière qu'avec "Images" ou "Awake". J'ai quand même apprécié "A dramatic turn" donc attendons de voir si leur nouvel album va me plaire ou pas.


Qu'est-ce que tu écoutes actuellement (CD sur ta table de chevet ...) ?

Je n’écoute pas autant de musique que le devrais, mais je travaille comme musicien et professeur de musique, et j’apprécie parfois le plaisir du silence ;) Il ya trop de grands nouveaux albums à écouter. J'ai apprécié le nouvel album d’Haken (déjà joué avec les gars et je suis heureux que Diego fasse partie du prochain album de Flaming Row). J’ai également flashé sur Panzer Ballet avec lesquels nous avons fait un concert.



Décrirais-tu ta musique comme progressive ?

Progressive dans son sens le mot ? Non, pas vraiment ... le rock progressif avait sa base dans le rock des années 70. Ce n’est donc pas vraiment nouveau mais nous aimons la liberté de combiner tous les styles, toutes les structures harmoniques ou élément rythmique et instrument que nous voulons, sans garder un œil sur les secondes pour diffusion à la radio (sourire). Peut-être qu'au final la liberté est progressive...


Dernière question, quel message souhaites-tu donner aux lecteurs de Music Waves ?

Marek Arnold : Un grand merci pour l'écoute et la lecture - nous sommes heureux que musicwaves propose notre musique à ses lecteurs. J'espère que vous apprécierez et suivez-nous sur www.facebook.com/toxicsmileband ou www.toxic-smile.de.

Merci beaucoup !



Plus d'informations sur http://www.toxic-smile.de/
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 2062
  • 2063
  • 2064
  • 2065
  • 2066
  • 2067
  • 2068
EN RELATION AVEC TOXIC SMILE
DERNIERE ACTUALITE
TOXIC SMILE: 7
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant TOXIC SMILE
 
DERNIER ARTICLE
Nous avons eu le plaisir d’interviewer Marek Arnold à propos du dernier album de Toxic Smile et de son actualité en général.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant TOXIC SMILE
 
DERNIERE CHRONIQUE
Farewell (2015)
Le concept créatif et intelligent de "Farewell" est la base d'un album prog riche et pleinement abouti. Chaudement recommandé.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant TOXIC SMILE

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020