MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - John Wesley (Avril 2014)
TITRE:

John Wesley (Avril 2014)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

ROCK PROGRESSIF



Nous avons eu la chance d’interviewer John Wesley suite à la sortie de son dernier album solo "Disconnect"
PHENOMENA - 04.06.2014 -
4 photo(s) - (0) commentaire(s)

Une question récurrente sur Music Waves : quelle est la question que l'on t'a trop souvent posée ?

A quand la prochaine tournée avec Porcupine Tree ? Réponse: Je ne sais pas vraiment... seul Steven le sait...
 

Quelles sont tes influences musicales pour la musique et les textes ?

Il y a en tellement… Je grandissais avec des cassettes et LP, avec la musique des 60's et 70's, Cream, Zeppelin, Kiss, Rush, Floyd, Journey, Boston, Trower. Maintenant, c'est plus dans le style Govt' Mule, Patty Griffin, Elbow, Shearwater, Amplifier ou encore Tool.



Avec quel autre musicien voudrais-tu jouer dans un super projet ?

Il y a tellement de possibilités et de grands noms : Waters, Peart, Lifeson, Jeff Beck... La liste serait trop longue...


Décrirais-tu ta musique comme progressive ?

Oui, elle est progressive dans la voie "rock progressif", l'accent étant plus mis sur le côté "rock" de progressif. Pensez à Floyd avec une pointe de Rush. Mais pas tellement progressive comme Genesis ou Flower Kings


Tu viens de sortir ton sixième album studio « Disconnect » en Mars, ce qui marque ton premier enregistrement en solo depuis près de neuf ans. Comment te sens-tu à quelques jours de sa sortie ?

Je me sens bien, c'est bon comme si j'avais enfin trouvé ma voix à la guitare... et avec les paroles. L'écriture développée au fil des ans est rassemblée sur cet album.





Comment a été réalisé Disconnected ?

Cet album a été écrit de plusieurs façons différentes. Par moi, puis avec un ami : Dean Tidey. Nous avons travaillé la musique ensemble, mais pour les paroles, je suis toujours seul. Une fois que nous avons commencé le processus, nous avons apporté de la batterie, puis nous jouons ensemble comme un groupe jusqu'à ce que les arrangements viennent, ensuite nous commençons la superposition.


Que peux-tu me dire sur les nouvelles chansons par rapport à « Shiver » ou à la suite « Lilypad » ?

Ces titres sont une nouvelle progression par rapport à  l'orientation de LLSuite. Avec LLSuite, j'étais en mesure d'obtenir les sons plus lourds que j'entendais dans ma tête pour vous brancher à mes paroles.


"Comme le dit Steven Wilson : « Nul n’arrive complètement formé, c'est un processus »."


As-tu changé ta façon d'écrire pour « Disconnect » ?

Non, il n’y a pas eu de changement mais plutôt une "évolution"... c'est l'endroit où je cherche à aller depuis de nombreuses années... il a juste fallu beaucoup de chansons avant d’y arriver. Comme le dit Steven Wilson : « Nul n’arrive complètement formé, c'est un processus ».


Quelle progression « Disconnect » apporte-t-il par rapport à tes œuvres précédentes ?

Principalement, la possibilité de connecter mon style de guitare agressive à mon écriture lyrique. Dans le passé, j'ai écrit beaucoup de chansons acoustiques, mais quand je suis assis avec ma guitare, un style beaucoup plus agressif sort. Cet album propose la connexion des deux côtés de mes modèles.


Pour produire « Disconnect », tu as signé un accord avec InsideOut Music, surtout connu dans le genre rock progressif / métal. Est-ce à dire que tu es allé à fond dans le côté prog avec ton nouvel album ?

J'ai regardé le terme « rock progressif » et j'ai décidé que ce que je fais est plus rock que progressif, plus Rush que Floyd, plus Porcupine Tree dans les styles de guitare que les autres groupes. Alors oui, je pense mettre du rock dans le côté progressif des choses !


Quel est le grand changement avec ce label pour toi ?

Ils ont une équipe fantastique de personnes qui croient en la bonne musique et qui veulent s'assurer que les gens ont accès à cette musique. C'est une approche du monde réel et j'aime ça.


Quels sujets abordes-tu sur tes nouvelles chansons.

Je me suis retrouvé « déconnecté » des éléments il y a quelques années parce que je ne voulais pas changer. Mais le changement est là, que cela nous plaise ou pas et nous ne pouvons pas l'arrêter. Donc, la plupart des chansons sur cet album parlent de gens qui traversent cette déconnexion et ils cherchent une sorte de chemin dans l'espoir de se racheter.


Est-ce que tes expériences avec Porcupine Tree, Steven Wilson, Fish, Steve Rothery, Sean Malone et Sound Of Contact t'ont aidé pour réaliser ce sixième album studio ?

Lorsque vous passez tant d'années de travail avec des personnes créatives qui repoussent constamment les frontières, vous pouvez apprendre d'eux... le fait de travailler avec chacun d'eux m'a conduit à repousser mes propres limites, mais en même temps, à apprendre à profiter de ce que j'aime faire et ne pas essayer d'être quelque chose que je ne suis pas. Être fidèle à sa propre vision est d'abord et avant tout l'une des plus grandes leçons que j'ai apprise.



Peux-tu exposer quelques-uns des noms qui émergent dans ton projet ?

Des amis de longue date comme Mark Prator aux futs, l’incroyable guitariste et producteur Dean Tidey, Patrick Bettison à la basse qui a vraiment joué magnifiquement et l'unique Geri X qui a aidé pour quelques voix.


Ou a-été enregistré Disconnected ? Qui l'a produit ?

Il a été enregistré principalement dans mon studio à Tampa, en Floride, au Redroom Recorders. J'ai aussi une configuration à la maison où je peux enregistrer les sons de guitares. Dean Tidey était le principal producteur, mais nous avons travaillé ensemble sur la plupart de la production de l'album. Steven Orchard a mixé l'album et Steven Wilson le titre « Window ». Alex Lifeson a joué le solo de guitare sur « Once A Warrior ».


Je suppose que tu feras la promotion du nouvel album en live. Qui sera dans ton line-up ?

En ce moment, Mark Prator est à la batterie, Ian Medhurst à la deuxième guitare et Sean Malone jouera autant de basses qu'il le peut avec nous, il est très occupé ! Patrick Bettison jouera si Sean n'est pas libre.

Tu joues avec les guitares PRS depuis de nombreuses années maintenant. Quel est le côté technique qui te séduit dans cet instrument ?

Les guitares PRS sont des instruments qui sont fabriqués avec une grande qualité du début à la fin, elles donnent vraiment une claque en live et Paul a fait de grands efforts pour insuffler du son et des sensations des guitares les plus classiques dans chaque guitare PRS. Il n'est pas difficile de trouver une PRS qui s'adapte à ton style personnel et sonne juste. Je les utilise comme guitares principales depuis 25 ans, j'utilise également d'autres guitares avec d'autres couleurs et d'autres sons pour ajouter des saveurs, mais les PRS sont mes principaux instruments.



Gardant à l'esprit que le travail en solo d'un artiste est intimement liée au coté personnel, l'ensemble est-il autobiographique ?

Je commence par l'écriture à travers mon « objectif » personnel, mais lorsque les personnages se développent, ils peuvent provenir de mes observations d'autres personnes. Quand je termine les chansons, j'essaie de penser comme les personnages, de sorte que j'ai de l'empathie et ainsi je peux écrire honnêtement les sentiments qui se dégagent. De cette manière, les chansons peuvent développer un sentiment très personnel.


Quels albums recommanderais-tu à nos lecteurs ?

Shearwater, Gov't Mule, Patty Griffin, Oceansize, achetez et écoutez tout ce que vous pouvez  !


Donc, pour conclure, il y a juste de la musique dans ta tête ?

Toute la journée...


Comment vois-tu l'avenir ?

Musique, spectacles, enregistrements, la vie d'un musicien quoi !


Dernière question, quel message souhaites-tu passer aux lecteurs de Music Waves ?

J'espère que vous allez tester le nouvel album et lui donner une écoute profonde, il y a beaucoup de portes à ouvrir avec.

www.john-wesley.com

www.facebook.com/johnwesleyofficial

www.twitter.com/johnwesleymusic



Plus d'informations sur http://www.john-wesley.com/
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 2643
  • 2644
  • 2645
  • 2646
Haut de page
EN RELATION AVEC JOHN WESLEY
DERNIERE CHRONIQUE
JOHN WESLEY: Disconnect (2014)
1/5

"Disconnect" de John Wesley : où comment transformer un possible must-have en une bouillie à la limite de l'audible...Décevant et triste.
DERNIERE ACTUALITE
JOHN WESLEY: 1er extrait du nouvel album
 
AUTRES ARTICLES
ARCH ENEMY (18 AVRIL 2014)
Tel le phénix qui renait de ses cendres et malgré les départs de Christopher Amott et de sa chanteuse charismatique Angela Gossow, Arch Enemy revient plus fort que jamais avec à sa tête l'indestructible Michael Amott et sa nouvelle voix Alissa White-Gluz
FIVE FINGER DEATH PUNCH (26 MARS 2014)
Quelques mois seulement après leur passage remarqué en première partie d'Avenged Sevenfold, Musicwaves rencontre le plus Heavy des membres des Five Finger Death Punch Chris Kael, calme et serein avant d'en découdre sur scène quelques instants plus tard...
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021