MW / Accueil / Avis / filtré par groupe : NIGHTWISH
.
.
FILTRER PAR GENRE
NIGHTWISH
HUMAN. :II: NATURE. (2020)
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
THIERRY97 - 12/04/2020 -
0 2
4/5
Etonnant !

Cet album n'est pas mauvais en soi mais je ne dirais pas que cet album mérite 5 étoiles...
Si on le change de catégorie, prog folk pourquoi pas mais alors métal surement pas !
Mise à part la guitare qui fait gentiment métal, cet album est bien trop soft pour figurer dans ma play-list métal et le Dieu du métal sait à quel point j'aime Nightwish...
Dommage, je m'attendais à un meilleur hommage même si je le trouve très agréable à écouter, voir très bon (très propre, bien écrit), il ne restera pas dans mes albums incontournables, hélas....

NIGHTWISH
OCEANBORN (1999)
SPINEFARM RECORDS / METAL MELODIQUE
SHAKA - 04/10/2017 -
0 0
5/5
1999 fut une année très spéciale pour moi. Tout d’abord, côté vie privé, ce fut la catastrophe (les femmes sont définitivement des êtres sans cœur, sans sentiments et sans âme !) ; mais côté musical, au même moment, je découvrais l’album du siècle (de quoi me consoler un peu donc) ! En effet, je ne savais pas en mettant dans ma platine, un sampler d’un célèbre magazine à quel point j’allais recevoir un choc. Les titres défilent et c’est là qu’arrive « Stargazers », un morceau d’un groupe finlandais alors inconnu du nom de NIGHTWISH. Sur une musique typiquement Heavy Speed Metal à la STRATOVARIUS, se trouvait greffé un chant féminin lyrique époustouflant. Toute la soirée, cette chanson a tourné en boucle dans mon lecteur et le lendemain, je file chez mon disquaire à la quête du St Graal. Malheureusement, mes recherches sont restées infructueuses, pas de trace de NIGHTWISH dans les bacs. J’ai alors cherché dans mes catalogues de VPC et l’un d’eux proposait non seulement « Oceanborn », album duquel était extrait « Stargazers », mais aussi « Angels Fall First », l’album précédent. Je commandai donc immédiatement « Oceanborn » (et « Angels Fall First » quelques jours plus tard) et attendit fébrilement de le recevoir.
La première chose que j’ai faite en ouvrant le boîtier, cela a été de voir un peu à quoi ressemblait la chanteuse. Malheureusement, elle n’était pas blonde, mais sa beauté me subjugua et ça, c’est vraiment rare que je dise cela d’une brune ! A l’écoute de l’album, je ne fus pas du tout déçu, tant et si bien que cet album détient à coup sûr le record du CD qui a le plus tourné chez moi en boucle (à égalité peut être avec le « Razorblade Romance » de HIM). Une fois happé par cet album, impossible de s’en séparer. Les riffs sont d’une efficacité redoutable, les soli bien qu’assez simples et courts sont percutants, les claviers accompagnent majestueusement le tout et la voix... bon Diable, la voix ! Tarja domine la musique de NIGHTWISH avec sa voix d’ange, à la fois puissante sur les titres les plus Heavy et si douce sur les ballades que sont « Swanheart » et « Walking In The Air ». Sur « Devil & Deep Dark Ocean » et le redoutable « The Pharaoh Sails To Orion », elle est épaulée par un chant masculin démoniaque (ce n’est pas Tuomas, le clavier, comme sur « Angels Fall First ») qui contraste tant avec la belle Tarja. « Oceanborn », c’est tout simplement la perfection musicale, 10 chansons inoubliables qui ne prennent pas une ride avec les années. C’est l’album le plus percutant de NIGHTWISH, beaucoup plus Metal que « Angels Fall First » et moins sophistiqué que « Wishmaster ». Les mélodies sont toutes (oui, j’ai bien dit toutes) exceptionnelles, il n’y a pas une seule seconde de remplissage, d’inutile. Peux-t-on faire plus beau refrain que celui de « Sacrament Of Wilderness » ? Franchement ?
Non, vraiment, « Oceanborn » est l’album du siècle, je l’ai décidé ! On peut également dire que NIGHTWISH a ouvert la voix pour de nombreux groupes qui n’osaient pas imposer une chanteuse ; avant, elles étaient si souvent reléguées au second plan. Quel dommage que Tarja ne fasse plus partie actuellement de NIGHTWISH ! Quand je vois maintenant le carton des Finlandais dans notre bon pays si frileux en matière de Metal (et de Rock même) qu’est la France, je suis bien content (même si Tarja nous manque)... moi qui au tout début devais me battre pour faire connaître ce groupe, prêcher la bonne parole auprès des incultes et qui avaient pour première réaction de se moquer de ce groupe avec Arielle Dombasle au chant (mais j’ai réussi à convertir pratiquement tous mes potes métalleux, les pas métalleux et même ma mère qui a fait de « The Riddler » sa chanson préférée... devançant ainsi toutes celles de Mike Brant, c’est dire !). Tarja, qui continue en solo, est définitivement un ange (qui me ferait même presque changer ma remarque entre parenthèses au tout début de cette kronik) et une chanteuse d’exception que je place aux côtés (dans des registres bien différents je vous l’accorde) de Doro Pesch, Candice Night et Ysa Ferrer ! Et en plus, pour l’avoir vue sur scène et rencontrée, elle a un charisme et un charme dingue... respect donc !

NIGHTWISH
IMAGINAERUM (2011)
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
ELVAD - 24/10/2012 -
0 0
3/5
Suite au départ (au licenciement ?) de la Castafiore, le doute s'installait dans l'esprit des fans quant à la survie du groupe. La sortie d'"Imaginaerum" peut en partie nous rassurer.
En partie seulement. Car si cet album commence plutôt bien, avec un titre efficace comme "Storytime", des influences jazzy sur "Slow, Love, Slow", après, le doute s'installe, et on reste dubitatif sur les orientations tantôt celtiques ("I Want My Tears Back"), tantôt orientales, ou carrément western ("Turn Loose The Mermaid"), prises par le groupe. Le fan de la première heure aura du mal à s'y retrouver, même si Anette Olzon s'impose enfin et assume sa lourde tâche de façon convaincante.
D'aucuns se féliciteront du fait que le groupe soit capable d'élargir sa musique, et adhéreront à cette expérimentation (au moins l'album porte bien son nom), d'autres regretteront le style purement métal symphonique des débuts (les fans d'"Oceanborn"), ainsi que le chant de Tarja Turunen. Le départ récent d'Annette Olzon leur donne peut-être raison.

NIGHTWISH
IMAGINAERUM (2011)
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
KINGUS - 27/07/2012 -
0 0
2/5
Si je ne mets que 5, ce n'est pas pour Nightwish, car l'album est vraiment pas mal et vaut bien plus, mais malheureusement il est complètement gâché par le son dégueulasse de l'enregistrement du CD. Tout est poussé à saturation, c'est vraiment horrible. En restant loin des enceintes c'est écoutable même si la saturation est audible, mais au casque c'est une horreur.

Vraiment dommage de gâcher un tel album avec une production minable :(

Avec Dark Passion Play c'était déjà perceptible, mais c'était encore correct. Il faut remonter à End Of An Era pour avoir un enregistrement de qualité.


NIGHTWISH
OCEANBORN (1999)
SPINEFARM RECORDS / METAL MELODIQUE
DARKKNIGHT - 25/02/2008 -
0 0
5/5
Mon premier album de métal à vie. Il m'a longtemps envoûté...

.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020