MW / Accueil / Avis / STEVEN WILSON
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album STEVEN WILSON THE FUTURE BITES STEVEN WILSON
THE FUTURE BITES (2021)
AUTRE LABEL
ROCK
2/5
LOLO_THE_BEST59
26/04/2021
 
799
0 0
Peut-on reprocher à un artiste de se diversifier, de s'essayer à d'autres registres ? Certes non. The Future Bites est-il pour autant une réussite ? Certes ... non, non plus. Hélas. A l'écoute de cet opus, je me demande, est-ce réellement ce que SW a voulu faire, ou est-ce un diktat imposé (par lui? par sa maison de disque? pour l'argent? je me perds en conjectures) ? Ce virage résolument électro lui apportera-il de nouveaux fans ? Pas sûr. Risque t'il de lui faire perdre ceux de la première heure ? A voir.

Oui, ça fait beaucoup de questions, mais ce disque en pose beaucoup. Ce n'est pas qu'il soit mauvais, loin de là, la patte SW reste perceptible, les titres sont travaillés, aucun doute, mais bon ... est-ce que cela suffit ? Clairement non, et son écoute me rend nostalgique de Hand. Cannot. Erase, son meilleur album et de loin. Ici, seul le titre "12 things I forgot" peut revendiquer la filiation. Alors, SW aurait-il oublié une 13ème chose en route ? SW a beau déclamé "follow me", bah non, ça sera sans moi sur ce coup là. De fait, je serai vigilant sur la prochaine sortie, et je me rejette derechef sur Hand. Cannot. Erase.

Album STEVEN WILSON THE FUTURE BITES STEVEN WILSON
THE FUTURE BITES (2021)
AUTRE LABEL
ROCK
3/5
NEWF
10/01/2021
  0 1
Avec "The Future Bites", Steven Wilson fait du Steven Wilson. Ce n’est ni une évolution, ni une prise de risque. Le côté electro est présent dans sa musique depuis le début de sa carrière (écoutez le titre ‘Phase III’ de "Voyage 34" de Porcupine Tree paru en … 2000). Idem pour la pop : ‘Piano Lessons’ de Porcupine Tree sur "Stupid Dream" (1999) n’est rien d’autre qu’un titre britpop à la Oasis.
Pour moi le problème de "The Future Bites" est justement qu’il est sans surprise et relativement peu inspiré. On est ici plus dans le recyclage de ce qu’il a déjà fait que dans une volonté de prendre le contre-pied de ses fans (en tout cas de ceux qui le suivent depuis plus longtemps que ces débuts en solo). Par exemple ’12 Things I Forgot’ sonne comme un morceau écarté de la tracklist de "To The Bone" et recyclé ici. Idem pour ‘Personal Shopper’ qui aurait très bien pu figurer sur "Love You To Bits" de No Man.
Finalement, le plus surprenant avec "The Future Bites" est qu’il me prouve l’attachement que j’ai envers ce grand musicien. Car après avoir trouvé cet album sans grand intérêt, je me surprends à l’apprécier de plus en plus au fil des écoutes … même si je me pose la question philosophique de savoir si le fait de trouver le bonheur est réellement une bonne nouvelle pour un artiste et si Steven n’est pas aujourd’hui plus intéressé par les gâteaux au chocolat en famille que par la musique ...

Album STEVEN WILSON THE FUTURE BITES STEVEN WILSON
THE FUTURE BITES (2021)
AUTRE LABEL
ROCK
2/5
CORTO1809
09/01/2021
  0 0
Steven Wilson fait partie de ces artistes trop rares, comme David Bowie ou Peter Hammill, qui, loin de se cantonner à un style prédéfini, n'hésitent pas à se mettre en danger en faisant parfois un grand écart propre à dérouter leurs fans les plus fidèles. Personnellement, je raffole de ces musiciens dont je ne sais jamais à l'avance ce que je vais découvrir ni sur quels chemins de traverse ils vont vouloir m'entraîner.

Parfois, la surprise s'accompagne d'un ravissement béat, parfois, c'est la douche froide. Bowie s'est planté (et je ne parle pas de "Let's Dance", il a fait bien pire), Hammill s'est planté, c'est au tour de Steven Wilson de le faire avec "The Future Bites". Car que retenir de cet album insipide si ce n'est une batterie bien souvent métronomique et des voix trafiquées ? Calgepo se demandait si Wilson arriverait à transcender son hip-hop électro : la réponse est non ! 'Self', 'Eminent Sleaze', 'Man of the People' et 'Follower' sont d'une monotonie exaspérante et 'King Ghost' ne sort la tête de l'eau que par la grâce d'un chant dans l'aigu qui donne un peu de relief au morceau.

Des trois titres différents de l'album, '12 Things I Forgot' aurait fait un titre passable sur un album de Blackfield et 'Personal Shopper' aurait fait un titre passable sur un album de Porcupine Tree. Seul l'atmosphérique 'Anyone But Me' dégage un parfum envoûtant. Un titre intéressant sur tout un album, c'est peu, même si ce titre est magnifique.

Encore une fois, pas question de reprocher à Steven Wilson sa détermination à vouloir offrir au public chaque fois quelque chose de différent. Mais cette fois, pour moi, ça ne fonctionne pas. Il ne reste plus qu'à attendre le prochain album qui ne pourra qu'être meilleur.

Album STEVEN WILSON THE FUTURE BITES STEVEN WILSON
THE FUTURE BITES (2021)
AUTRE LABEL
ROCK
3/5
NUNO777
09/01/2021
  0 0
Steven Wilson fait autre chose que de se renouveler, il exprime ce que sa sensibilité et son intelligence lui dicte de l’époque à laquelle il appartient. Et sous cet angle il est l’artiste le plus pertinent que je connaisse. Aborder un de ses albums uniquement par le versant instrumental est nécessairement très réducteur car son travail va bien au-delà. Son dernier album est son plus parfait produit, celui qui va le plus loin dans les thèmes qu’il aborde depuis des années, celui en totale adéquation avec son époque. « The Future Bites » est aussi son œuvre la plus honnête puisqu’elle incarne totalement les codes de l’époque mercantile et technophile qui promet à l’homme et la femme de vivre une « expérience », telle que l’a si génialement compris Alessandro Baricco. Certes, la pop electro n’est pas ce que je préfère écouter mais entre les mains de Wilson elle prend une dimension classieuse qui n’est pas comparable avec la musique dont certains voudraient trop vite l’apparenter.
Album STEVEN WILSON THE FUTURE BITES STEVEN WILSON
THE FUTURE BITES (2021)
AUTRE LABEL
ROCK
3/5
TONYB
08/01/2021
  0 0
Franchement, ce nouvel album de Steven Wilson me laisse perplexe.
Non pas par le fait que SW nous propose une nouvelle fois un style bien éloigné du rock progressif de "Raven ..." ou de Porcupine Tree. Il s'en explique très bien dans l'interview qu'il nous a accordée, et je ne suis pas de ceux qui le blâmèrent pour ses orientations(déjà) pop du précédent album. Cet artiste est protéiforme (sa discographie en groupe ou en solo est suffisamment parlante pour cela) et il ne semble pas décidé à refaire deux fois la même chose. Dont acte.

Ici, ce n'est pas la présence d'électronique qui me dérange, ou la moindre présence des guitares, mais plutôt le fait que certains titres sont ... comment dire ... vraiment faibles !
Pour un 'Follower' dynamique très calibré pour les radios et finalement plutôt sympa (je pense qu'en live, ça devrait bien donner), ou un 'Personal Shopper' que je trouve très intéressant, il faut se farcir une entame Unself/Self déroutante, un '12 Things I Forgot' insipide, un 'Man of the People' tout aussi plat et surtout un 'Eminent Sleaze' irritant (ça rappelle Prince ? ça tombe bien, je n'ai jamais aimé Prince).

Au final, 5 titres sur 9 qui ne retiennent pas ou peu l'attention ... impression et note très mitigées.

Album STEVEN WILSON THE FUTURE BITES STEVEN WILSON
THE FUTURE BITES (2021)
AUTRE LABEL
ROCK
2/5
ANCESTOR
08/01/2021
 
126
0 0
On peut toujours vanter les mérites de l'évolution, encore faut-il que celle-ci ne soit pas en quelque sorte une façon de rétrograder quant à l'ambition de créativité manifestée par WILSON depuis toujours. Grosse déception pour moi donc que cette orientation assumée… Je ne dirais pas que c'est mauvais, bien sûr, mais je trouve ça assez peu intéressant. Puis de là à dire que c'est son Let's Dance je ne suis pas du tout d'accord : Let's Dance est bien meilleur que The future Bites... :D
 
PAGE / 7
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021