MW / Accueil / Avis / filtré par groupe : CALIGULA S HORSE
FILTRER PAR GENRE
CALIGULA'S HORSE
RISE RADIANT (2020)
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
DARIALYS - 22/06/2020 -
0 0
5/5
Je vais être tout à fait honnête : avant cet album, je n'avais jamais vraiment accroché à l'univers de Caligula's Horse. J'avais même du mal à comprendre ce que les gens leur trouvaient de si extraordinaire. Mais cet album a changé ma vision, et c'est tant mieux !

Cet album est parfaitement réalisé, produit, écrit et équilibré. On retrouve des morceaux courts et super accrocheurs comme 'Oceanrise' et 'Slow Violence' avec toujours un refrain aux petits oignons, une section rythmique impériale, des guitares incisives, la voix de Jim Grey toujours juste et dans le bon registre. La première place revient à 'Salt' pour moi, titre progressif avec des sections impressionnantes et très bien écrites.

Aussi, il est intéressant de voir le groupe s'aventurer vers de nouvelles contrées comme sur la très belle ballade 'Autumn', délicate et profonde, ou l'intermède 'Resonate' qui amène un vent de fraîcheur à ce disque.

"Rise Radiant" est un bon mélange de métal moderne, alternatif et progressif que l'on prendra plaisir à écouter et à réécouter. Mon album coup de cœur de l'année 2020 pour l'instant !

CALIGULA'S HORSE
BLOOM (2015)
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
NUNO777 - 05/10/2015 -
0 0
3/5
J'aime beaucoup ce groupe que je considère comme la tête de file du métal progressif australien et j'ai adoré "The Tide, The Thief And The River's End", pour moi l'album de métal prog de 2014. Je m'attendais à du lourd avec ce nouvel album, qui plus est sous bannière Inside Out. C'est un bilan en demi-teinte au final avec de l'excellent, comme certains des meilleurs morceaux du groupe, et de l'habituel, comme certains titres basés sur de bonnes idée mais souffrant d'un manque de finition.

Pour le meilleur je pense à 'Marigold', un brulot métal progressif avec ses montées d'intensités émotionnelles et son énergie dévastatrice, et le mid-tempo aux mélodies imparables 'Firelight'. Le bijou de l'album, et probablement le meilleur titre jamais composé par Caligula's Horse, est 'Dragonfly'. Sur près de 10 minutes, c'est une démonstration de classe musicale avec des pics émotionnels époustouflants, notamment cette rupture à 2'30, qui voit Jim Grey prendre des accents déchirants de Jeff Buckley. Tout y est : soli de guitare hyper lyriques, succession de séquences puissantes et plus douces avec piano et guitares acoustiques, et qualité des refrains avec de superbes harmonies.

Pour le reste Caligula's Horse n'a pas forcé le talent. Je prends en témoin le morceau 'Daughter Of The Mountain', qui part d'une base intéressante avec un riff original et une belle idée mélodique, mais qui ne parvient pas à décoller véritablement et qui manque de nerf à certains moments. La partie instrumentale reste de la belle œuvre mais je suis persuadé que la matière de départ n'est pas exploitée à sa juste valeur et que les australiens auraient pu en extraire quelque chose de plus brillant. Suivent 'Rust' et 'Turntail' qui n'apportent rien de plus à ce que l'on connait du groupe, et les deux pièces qui introduisent et concluent l'album, 'Bloom' et la folk 'Undergrowth', qui font leur travail respectif mais sans donner une dimension transcendante à l'album.

Au final, "Bloom" tient son rang sur trois compositions exceptionnelles et déroule sur le reste. C'est malheureusement trop peu pour satisfaire l'appétit et les espoirs de grandeur que je fondais sur ce groupe. Je reste persuadé que le meilleur est encore à venir avec Caligula's Horse.

★★★½

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020