MW / Accueil / Avis / HEAVY METAL
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album GHOST IMPERA GHOST
IMPERA (2022)
AUTRE LABEL
HEAVY METAL
3/5
SPIRIT OF SUMMER
21/08/2022
 
74
0 0
Je suis globalement d’accord avec la chronique de Newf. Il est clair que le Ghost d’Impera n’a presque plus rien à voir avec celui d’Infestissumam ou de Meliora. Le groupe anonyme et mystérieux des trois premiers albums est devenue une grosse machine gérée par un seul homme (en fait c’était comme ça depuis le début, mais maintenant que ça a été révélé au grand jour à cause d’une bataille juridique entre Tobias Forge et d’anciennes nameless ghouls, la magie se perd un peu !). Côté musique, on est maintenant dans quelque chose de beaucoup plus hard FM par moments (alors que, dans ses précédents albums, le groupe se contentait d’injecter des mélodies pop à leur hard rock) dont on pouvait entendre des signes prémonitoires dans Prequelle et qui ne correspond guère à mes goûts.

Selon moi, le problème de Ghost est que le groupe s’est, dès ses débuts, enfermé dans un concept qui, s’il lui a apporté le succès, offre des possibilités assez limitées. Le seul moyen de ne pas tourner en rond est donc de changer d’orientation (musicale et/ou conceptuelle), ce qui, forcément, peut décevoir le public, après 4 albums dans la même veine. Mais après tout, peut-on reprocher à un artiste de se diversifier, de changer d’orientation musicale ou de thématique ?

Tobias Forge a bien écrit un album sur les épidémies au Moyen-Âge et un autre sur la chute des grands empires, et les fans devront désormais accepter le fait que Ghost n’est pas qu’un groupe de hard rock occulte et satanique.

Album IRON MAIDEN SENJUTSU IRON MAIDEN
SENJUTSU (2021)
WARNER
HEAVY METAL
5/5
JULIEN 77
07/03/2022
 
5
0 0
Senjutsu était très attendu depuis son prédécesseur The Book Of Souls sorti en 2015.

Tout en gardant sa forte identité, Maiden évolue et propose de nouvelles sonorités et de nouvelles structures musicales.

Malgré la longueur de ce double album, la bande à Steve Harris réussit à nous captiver de bout en bout. Ce qui n'était pas forcément le cas dans certaines sorties précédentes.
Senjutsu est très homogène, compact et très épique.

Les mélodies ont été particulièrement travaillées et sont très réussies, ce qui est une des grandes forces de l'album.
Je pense notamment à Senjustsu, Lost In A Lost World, Time Machine ou The Parchment.

Les atmosphères et les tempi sont variés, on ne s'ennuie pas une seconde.
Stratego ou Days Of Future Past respectent la tradition Heavy Metal.
Darkest Hours est une balade mélancolique sur laquelle Adrian est particulièrement inspiré.
The Writing On The The Wall nous surprend avec ses ambiances folks.

Le déroulement lancinant de The Parchment est très réussi, agrémenté de superbes mélodies orientales.

Mais le meilleur est à venir avec un Hell On Earth qui conclue magnifiquement l'album.
Epique, heavy, riche en émotion avec un refrain est tout simplement génial.

Senjutsu est un très bon album, digne de la légende Iron Maiden.
Après tant d'années, le groupe impose le respect en étant inspiré et brillant.

Album RAGE RESURRECTION DAY RAGE
RESURRECTION DAY (2021)
SPV STEAMHAMMER
HEAVY METAL
4/5
AGORN76
05/10/2021
 
32
0 0
Personnellement, je trouve cet opus de très bonne qualité. Rage est un groupe qui n'a ,à mon sens, pas la place et la reconnaissance qu'il mérite car la qualité est très souvent au rendez-vous et ce, malgré une carrière très longue et des sorties très régulières.

L'album s'écoute d'une traite avec enthousiasme et même plaisir. Oui, de plaisir, il est question avec des mélodies souvent imparables et des joutes guitaristiques plutôt inspirées et même jouissives. Parmi les titres cités, comme étant de piètre qualité, on trouve "Man in Chains" au riff enlevé, une intro inquiétante qui nous met dans une ambiance que je trouve fort agréable. Parmi les autres morceaux que j'apprécie particulièrement, se trouvent "Resurrection Day", "The Age Of Reason", "Monetary Gods" ou encore "Black Room", power balade joliment orchestrée.

Le retour à deux guitaristes est donc une bonne nouvelle et permet à Rage de ne pas perdre en inspiration et en joie. Bravo à Peavy pour sa persévérance.

Album DURBIN THE BEAST AWAKENS DURBIN
THE BEAST AWAKENS (2021)
FRONTIERS RECORDS
HEAVY METAL
4/5
THE KNIFE
21/09/2021
 
18
0 0
Bravo ! Alors là Bravo ! Le p'tit gars James Durbin nous a pondu à somptueux album ! Quelle évolution depuis sa participation foireuse à l'album de Quiet Riot sorti en 2017 Road Rage. Quelle révolution, est-ce le même bonhomme qui chantait alors comme un (vilain) petit canard !? Et en plus il l'a fait tout seul comme un grand ce magnifique album The Best Awakens, bien entouré c'est certain, mais c'est un quasi sans faute.
Quelle maturité surprenante à l'écoute de ce brûlot d'où se dégage une énergie débordante et communicative. Déjà à la première écoute les titres trouvent leur place tout seul et les mélodies s'ancrent avec insolence dans l'esprit pour un résultat sans faille.
James Durbin à une voix aiguë mais jamais fatigante qui colle parfaitement à ses chansons Heavy Metal et il sait parfaitement la moduler pour donner du relief à sa musique. Les musiciens qui l'accompagnent sont parfaits dans l'exécution et apportent une plus-value à l'ensemble des titres qui défilent sans se lasser. La production est elle aussi un atout majeur et rentre dedans. Aucun titre à jeter, pour cet album bol d'air qui donne la pêche !
En conclusion une très bonne surprise d'un musicien dont on attendait rien et qui comme Patrick Sébastien a su nous faire le coup du Grand Bluff ... un artiste à suivre assurément.

Album IRON MAIDEN SENJUTSU IRON MAIDEN
SENJUTSU (2021)
WARNER
HEAVY METAL
3/5
THE KNIFE
19/09/2021
 
18
0 0
IROM MAIDEN une histoire qui se répète à l'infini ! Avec cet album (tant) attendu le groupe de NWOBHM, qui n'en fait plus depuis longtemps, nous gâte d'un nouvel effort qui ressemble bien trop au précédent et ce dernier à son prédécesseur même s'il faut bien l'avouer avec Senjutsu la Vierge de Fer montre quelques sursauts bien sentis de son illustre passé, Stratego en tête, Days Of Futur Past, Darkest Hour, plus lent, et bien sur The Time Machine. Certains titres à rallonge ne sont pas en reste non plus (The Parchment et peut-être d'autres après maintes écoutes ... si la magie opère ) mais il ressort inexorablement tout d'abord un sentiment de déjà-vu, déjà entendu.

On finit par se dire que les gars d'Iron Maiden sont les rois du copier-coller (de leurs anciens albums) alors qu'on a envie d'y croire en même temps et de les voir se sortir les doigts du cul pour aller défourailler des décibels heavy metal mélodiques comme à la belle époque. Oui mais voilà le groupe vieillit, ralentit le tempo et se met a faire depuis deux décennies (trop) de titres progressifs (hic !). Dans son approche le single Writing On The Wall semble vouloir se détacher de tout ça et marque une légère originalité bien vue. Les musiciens sont tous impeccables et Bruce, s'il n'a plus sa puissance vocale d'antant, fait plaisir à entendre ainsi que les cavalcades rythmiques du trio de guitaristes qui s'amusent avec de sympathiques solos avec pour soutien la rythmique sans faille de la paire Mcbrain et Harris. Reste que la production est bien trop faiblarde et brouillone, elle desserre trop un groupe de la trempe de Maiden ce qui n'arrange rien à l'affaire. En définitive IRON fait ce qu'il sait faire, ni pire ni mieux, du MAIDEN ! Senjutsu s'il est loin de l'atteindre se rapproche d'un Brave New World...On ne pouvait y croire à la première écoute ! Tout ça étant dit je tiens à tirer mon chapeau à la longévité de ce groupe qui nous accompagne depuis plus de 40 ans et qui continue à nous sortir de bons albums !

Album IRON MAIDEN SENJUTSU IRON MAIDEN
SENJUTSU (2021)
WARNER
HEAVY METAL
2/5
THIBAUTK
07/09/2021
  0 2
Franchement c'est bien mauvais tout ça.

Des titres qui se suivent et qui se ressemblent; des chansons vraiment nulles et indignes de maiden : 'The Writing on the Wall' très classique, peu entraînant, avec un pseudo message politico-écolo et un rectitude qui ferait pâlir AC/DC ; des riffs peu inspirés et repompés dans leur discographie ('Stratego' qui copie 'The Ancient Mariner') ; les même phares mélodiques à la guitare: on monte une tierce (mineure la plupart du temps), puis on la redescend, ou l'inverse ; cette manière de ne jamais jouer modal et de toujours baser les solo sur la gamme majeure et de cacher une pauvreté harmonique (parfois mélodique) sous 20 notes à la seconde (mais 20 notes sur une même cordes) et très peu de variété de jeu; cette prétention à vouloir faire du prog sans en maîtriser les codes ou au moins les bases harmoniques: il ne suffit pas d'étirer un morceau pour en faire du morceau prog; et finalement les morceaux qui sont peu ou prou sur le même tempo.

Merci quand même à Bruce qui est encore et toujours d'une grande classe, c'est lui qui sauve le navire comme sur Dance Of Death ou Fear of The Dark. Nicko fait un superbe bouleau également...

Pour moi il manque un titre phare, un tube qui pourra être joué en live dans dix ans et pas seulement de petites chansonnettes sympathiques et agréable à écouter d'une oreille distraite.

 
PAGE / 37
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022