MW / Accueil / Avis / ROCK
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album MARILLION ANORAKNOPHOBIA MARILLION
ANORAKNOPHOBIA (2001)
AUTOPRODUCTION
ROCK
4/5
LOLO_THE_BEST59
26/04/2021
 
795
0 0
Un album dans lequel je me suis replongé avec délectation ce week-end. La pochette a beau être laide comme un pou et le nom de l'album con comme la lune, la galette recèle une musique d'une richesse incroyable, comme ce moment dans Quartz où l'on passe comme pour rire d'un chant presque rap (et oui!) à une interlude aérienne de toute beauté, portée par les claviers de Mark Kelly : un de ces rares moments où la magie musicale vous emporte au loin, pour ne plus vous lâcher. Steve Hogart, dont la voix évolue dans plusieurs registres, ce qui n'est pas le cas sur tous les albums de Marillion, et Steven Rothery, avec ses interventions lumineuses, éclaboussent aussi ce disque de toute leur classe. Seul bémol, avec 20 ans de recul (gloups), la production un peu étouffé, qui montre l'étendue du chemin parcouru dans l'ingénierie du son.
Album STEVEN WILSON THE FUTURE BITES STEVEN WILSON
THE FUTURE BITES (2021)
AUTRE LABEL
ROCK
2/5
LOLO_THE_BEST59
26/04/2021
 
795
0 0
Peut-on reprocher à un artiste de se diversifier, de s'essayer à d'autres registres ? Certes non. The Future Bites est-il pour autant une réussite ? Certes ... non, non plus. Hélas. A l'écoute de cet opus, je me demande, est-ce réellement ce que SW a voulu faire, ou est-ce un diktat imposé (par lui? par sa maison de disque? pour l'argent? je me perds en conjectures) ? Ce virage résolument électro lui apportera-il de nouveaux fans ? Pas sûr. Risque t'il de lui faire perdre ceux de la première heure ? A voir.

Oui, ça fait beaucoup de questions, mais ce disque en pose beaucoup. Ce n'est pas qu'il soit mauvais, loin de là, la patte SW reste perceptible, les titres sont travaillés, aucun doute, mais bon ... est-ce que cela suffit ? Clairement non, et son écoute me rend nostalgique de Hand. Cannot. Erase, son meilleur album et de loin. Ici, seul le titre "12 things I forgot" peut revendiquer la filiation. Alors, SW aurait-il oublié une 13ème chose en route ? SW a beau déclamé "follow me", bah non, ça sera sans moi sur ce coup là. De fait, je serai vigilant sur la prochaine sortie, et je me rejette derechef sur Hand. Cannot. Erase.

Album OLIVER LIGHT THE CLOCKWORK WITHIN OLIVER LIGHT
THE CLOCKWORK WITHIN (2017)
AUTRE LABEL
POP
5/5
MOI
09/04/2021
 
5
0 0
Super album, à écouter sans modération, une mélodie qui reste délicieusement en mémoire. Une parenthèse inattendue entre notes "Beatlesiques" et "muse iques", tout en martelant une empreinte personnelle harmonieuse ! La multitude des morceaux de qualite est une merveille sur cet album sachant que tout est réalisé , compositions, prises de son, enregistrement, et production par Oliver lignt ! On ne peut qu encourager ces artistes. Beau travail les garcs !
Album MANDOKI SOULMATES LIVING IN THE GAP MANDOKI SOULMATES
LIVING IN THE GAP (2019)
GLASS ONYON
ROCK PROGRESSIF
5/5
LOLO_THE_BEST59
15/03/2021
 
795
0 0
Ce double album est une pure merveille, qui s'adresse à tous ceux qui apprécient juste la belle musique. Quelle qualité de composition, quelle richesse dans l'instrumentation, quelle variété dans les voix ! Il y en a pour tous les goûts. Vous pouvez y aller les yeux fermés, car passer outre cette offrande - car s'en est une - serait un véritable crime !
Album JETHRO TULL UNDER WRAPS JETHRO TULL
UNDER WRAPS (1984)
CHRYSALIS
ROCK
4/5
EREVAN22
26/02/2021
 
5
0 0
Pas d'accord avec la plupart des critiques. cet album a du charme; un charme particulier, certes, mais si l'on écoute JT, c'est que l'on a l'esprit ouvert, suffisamment pour apprécier les nombreuses trouvailles qui, sans rendre l'album génial, le rendent attachant. Le groupe a le mérite de tenter le modernisme, sans se départir de ses racines médiévo-folk, et sans se moquer de son public, jamais.
Album MELANIE MAU & MARTIN SCHNELLA THROUGH THE DECADES MELANIE MAU & MARTIN SCHNELLA
THROUGH THE DECADES (2020)
AUTOPRODUCTION
ROCK
3/5
CORTO1809
27/01/2021
  0 0
Je suis toujours perplexe devant un album de reprises. Autant je peux comprendre qu'on glisse une ou deux reprises au sein d'un album original, ou qu'on offre un album "bonus" associé à un véritable album comme le faisait en son temps Transatlantic, autant vendre un album uniquement constitué de reprises me paraît un peu "facile".

Facile et casse-gueule à la fois. Car il n'est pas simple de revisiter une œuvre sans en rester trop proche ou au contraire trop s'en écarter. Trouver le juste milieu est toujours délicat. Je dois reconnaître que Mélanie Mau et Martin Schnella ont su trouver le juste dosage, revisitant à la sauce acoustique des titres connus sans les défigurer pour autant. Néanmoins, aussi réussi soit l'exercice (qui n'évite pas certains dérapages comme les reprises de Kate Bush et de Queen par exemple), quel intérêt présente-t-il pour qui n'est pas un inconditionnel de Flaming Row ? Pour moi, la réponse est simple : aucun.

Si "Through the Decades" est d'une écoute facile, il présente un intérêt très relatif. Gagnez du temps : allez plutôt écouter les originaux, c'est tellement mieux !

 
PAGE / 77
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021