MW / Accueil / Avis / Filtrés par genre : Rock Progressif
FILTRER PAR GENRE
KANSAS
THE ABSENCE OF PRESENCE (2020)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
DARIALYS - 21/06/2020 -
0 0
5/5
Le problème quand un groupe légendaire sort un nouvel album, c'est que consciemment ou non, on se met à le comparer avec ce qu'il a fait de meilleur. Même si cela peut être tentant, je pense qu'il ne faut pas chercher à mettre côte à côte "Leftoverture" par exemple, et "The Absence Of Presence", qui sont deux albums sortis à 40 ans d'écart, à une époque différente, avec des musiciens différents, à un moment différent de leur vie.

Après, je rejoins les propos de mon collègue Abaddon sur un point : on n'est effectivement pas vraiment sur un disque de rock progressif si l'on occulte l'excellent morceau éponyme de 8 minutes, mais plus sur de l'AOR taillé pour la radio. Kansas n'a d'ailleurs pas toujours été purement progressif, loin de là même ! Mais cela ne me gêne pas, car je fais abstraction de leur passé, de ce qu'ils ont pu sortir avant. Pour moi, 'The Absence Of Presence' est un joyau de progressif, 'Memory Down The Line' une magnifique ballade somptueusement écrite, 'Throwing Mountains' un monstre dévastateur avec un refrain comme j'en ai rarement entendus, et qui me procure une énergie d'enfer.

Je ne m'attendais à rien avec cet album, j'ai même été surpris de voir un nouveau Kansas sortir, et avec le recul, je trouve ça très bien fait, accrocheur sans être trop prévisible, musicalement très riche. En tant que fan de prog, j'aurais bien sûr apprécié de retrouver des morceaux un peu plus complexes ou plus longs, mais puisque cet album est si bien fait tel qu'il est présenté, pourquoi en attendre plus ? Une très belle surprise me concernant !

PS : A ceux qui aiment Kansas et qui n'auraient l'interview que j'ai eu la chance d'avoir avec leur nouveau chanteur Ronnie Platt, je vous invite à la lire. Un homme bavard, intéressant, et surtout très humain !

AIRBAG
DISCONNECTED (2016)
KARISMA RECORDS / ROCK PROGRESSIF
REALMEAN - 17/06/2020 -
0 0
5/5
En accord avec la chronique, notation mise à part. Même si je ne peux l'expliquer, cette torpeur répétitive et lancinante -marque de fabrique de Bjorn Riis et de son équipe, est justement ce qui m'entraîne inexorablement dans les méandres torturés de cette musique inimitable. Oui, c'est vrai, ça ressemble à un mélange de Pink Floyd et de Porcupine Tree, mais c'est encore autre chose, encore une autre manière d'approcher un rivage lointain, au-delà du temps, au-delà des émotions connues.
Au moment de découvrir cet album, je connaissais déjà assez bien les albums précédents, que j'ai tous appréciés. Mais je ne parviens toujours pas à me déconnecter de "Disconnected". Le tout dernier a naturellement été placé en ligne de mire (commande en cours), parviendra-t-il à me détourner de son prédécesseur ? à suivre.

LUNEAR
CURVE . AXIS . SYMMETRY (2020)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
CORTO1809 - 16/06/2020 -
0 0
4/5
Lunear nous offre ici un bien bel album gorgé de prog "historique" (un terme que je préfère à old school, ce dernier ayant un petit côté péjoratif du genre "dépassé" que je ne prise guère) que tous les amateurs du progressif raffiné qui caractérisait les années 70 apprécieront. Mais si la musique de Lunear se réfère bien à cette période, les influences sont digérées et la musique est empreinte de la personnalité du groupe. Les compositions sont à la fois délicates et énergiques, faciles d'accès mais suffisamment fouillées pour supporter de nombreuses écoutes. Lunear a su trouver ce délicat équilibre entre douceur et vigueur qui différencie un "album qui s'écoute" d'un "album auquel on a envie de revenir". Un très bon moment en perspective.
AIRBAG
A DAY AT THE BEACH (2020)
KARISMA RECORDS / ROCK PROGRESSIF
CORTO1809 - 06/06/2020 -
0 0
3/5
Je ne sais pas pourquoi, je n'ai jamais accroché à Airbag et cet album ne fera pas exception à cette règle. Si le groupe développe des atmosphères floydiennes, il est loin d'atteindre l'émotion que ne manque jamais de déclencher chez moi le groupe britannique, sans parler du caractère novateur de la musique de Pink Floyd totalement absent chez Airbag. Bref, c'est bien fait et pas désagréable à écouter, comme des milliers d'albums du même genre, sans le petit plus qui me donne l'envie d'y revenir.
SUPERTRAMP
FAMOUS LAST WORDS (1982)
A&M / ROCK PROGRESSIF
BEHO - 26/05/2020 -
0 0
4/5
Une critique de nouveau négative , et pour moi encore plus infondée que pour celle de Breackfast In America :

Personnellement , je trouve que cet album ressemble beaucoup à son précédent : des morceaux "grand public " ( je n'aime pas trop le terme " commercial" ) et des morceaux nettement plus personnel que chacun appréciera suivant ses goûts .

Certes , le duo Roger / Rick semble s'être transformé en dualité , et l'on a l'impression que chacun a écrit et composé sa musique dans son coin ... néanmoins , l'album nous offre de somptueux morceaux inoubliables et incontournables .
Chacun des deux y va de son propre style et l'album tout entier semble être une joute , un échange verbal des plus haut ....

Néanmoins , cet album ne dénigre pas le style de Supertramp : on y retrouve donc ce qui fait la force de nos 5 (et non pas 2) artistes : la variété des instruments (pianos , guitare , saxo , clarinettes , harmonica etc .. tout y est ) , des morceaux mélancoliques ou euphoriques , parfois clairs ou parfois sombres .. du vrai Supertramp .

Lors du concert à Munich en 1983 - l'album est sorti en 1982 - Roger fera ses adieux aux public avec Supertramp en annonçant son départ du groupe .. une annonce qui planent comme une ombre sur cet album .



F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020