MW / Accueil / Avis / ROCK ATMOSPHERIQUE
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album AIRBAG DISCONNECTED AIRBAG
DISCONNECTED (2016)
KARISMA RECORDS
ROCK PROGRESSIF
5/5
REALMEAN
17/06/2020
  0 0
En accord avec la chronique, notation mise à part. Même si je ne peux l'expliquer, cette torpeur répétitive et lancinante -marque de fabrique de Bjorn Riis et de son équipe, est justement ce qui m'entraîne inexorablement dans les méandres torturés de cette musique inimitable. Oui, c'est vrai, ça ressemble à un mélange de Pink Floyd et de Porcupine Tree, mais c'est encore autre chose, encore une autre manière d'approcher un rivage lointain, au-delà du temps, au-delà des émotions connues.
Au moment de découvrir cet album, je connaissais déjà assez bien les albums précédents, que j'ai tous appréciés. Mais je ne parviens toujours pas à me déconnecter de "Disconnected". Le tout dernier a naturellement été placé en ligne de mire (commande en cours), parviendra-t-il à me détourner de son prédécesseur ? à suivre.

Album CHIMPAN A THE EMPATHY MACHINE CHIMPAN A
THE EMPATHY MACHINE (2020)
AUTRE LABEL
ROCK PROGRESSIF
3/5
LOLO_THE_BEST59
25/05/2020
 
799
0 0
Voilà un album qui ne peut laisser indifférent. Je pense qu'il s'agit du type même d'album qu'on adore ou qu'on déteste. Le titre introductif, The world through my eyes, est d'une originalité folle, alternant les ambiances avec talent pour un titre vraiment attachant, qui lance (trop) bien cet album. It's so real et son tempo tout en retenue n'est pas sans rappeler, de loin, le magnifique titre Woman in chains de Tears for fears. Stars démarre comme du Kate Bush et déroule ses presque 10 mn sur un tempo qui là aussi, n'affolera pas l'aiguille de votre ampli. Alors quand démarre Speed of love sur un synthè bien esseulé, la lassitude aurait tendance à s'installer, à peine bousculer par le développement New Age du titre à mi parcours. Après ce temps faible déboule le très bon The Scream suivi du non moins réussi The Calling et son final très réussi. Malheureusement, Jack, trop chargé par la voix narrative, termine l'album sur une note plus terne.
Les vocaux (Steve Balsamo est quand même un putain de chanteur) et notamment les voix féminines, magnifiques, un certain sens de la composition, un foisonnement instrumental qui relance régulièrement l'intérêt, sont les points forts de cet album. Alors, certes on pourra reprocher la longueur et la linéarité de certains titres, le recours aux banques sons pour certains instruments (LogicPro est ton ami !), mais cela reste des défauts mineurs si l'on adhère au style et l'atmosphère général prodigué par l'album, ce qui est mon cas. Sinon mieux vaut passer son chemin.

Album JPL SAPIENS CHAPITRE 1/3 : EXORDIUM JPL
SAPIENS CHAPITRE 1/3 : EXORDIUM (2020)
QUADRIFONIC
ROCK PROGRESSIF
5/5
TONYB
24/04/2020
  0 0
Pas franchement en phase avec l'avis mitigé exprimé dans la chronique : cet album m'apparaît comme le plus cohérent des publications solo de JPL, avec une ambiance sombre très cinématographiques qui enveloppe l'auditeur dès les premières notes pour ne plus le lâcher jusqu'à la fin.
De l'atmosphérique plus que du progressif ? Question d'appréciation sans doute à laquelle je ne souscris guère. Il suffit d'écouter encore une fois avec attention la batterie toujours aussi subtile de JB Itier, et de se régaler des soli de guitare toujours aussi excellent.
Bravo JP, vivement la suite !

Album MARJANA SEMKINA SLEEPWALKING MARJANA SEMKINA
SLEEPWALKING (2020)
KSCOPE
ROCK ATMOSPHERIQUE
3/5
CORTO1809
30/01/2020
  0 0
Marjana Semkina nous offre un album dans la continuité de ce qu'elle fait au sein d'iamthemorning. Si je suis toujours aussi sensible au charme de sa voix délicate, l'absence des arabesques du piano de Gleb Kolyadin se fait sentir. Agréable à écouter mais un cran en deçà des productions d'iamthemorning.
Album NO MAN LOVE YOU TO BITS NO MAN
LOVE YOU TO BITS (2019)
BURNING SHED
ROCK ATMOSPHERIQUE
1/5
CORTO1809
21/12/2019
  0 0
Telle la boule à facettes ringarde de la pochette, cet album me rappelle tout ce que la musique des années 80/90 a fait de pire (et Dieu sait qu'en terme de mauvais goût musical, cette période a été particulièrement créative), entre électro dépassé et drum & bass horripilant, avec ces boum-boum-boum tellement répétitifs qu'ils finissent par occulter tout le reste.

Comme le dit si bien la chronique, "Love You To Bits" est un album déroutant au premier abord et ne distille sa richesse et son pouvoir addictif qu’après des écoutes répétées, attentives et impérativement d’une seule traite". Mais, à moins d'y être contraint comme les chroniqueurs consciencieux que nous sommes qui cherchons à détecter les subtilités les mieux cachées par des écoutes "répétées et attentives", quel auditeur "ordinaire" s'infligera la peine de réécouter cet ingrat pensum ? Ce sera déjà une belle performance s'il parvient jusqu'au bout de cet album pourtant bien court.

Steven Wilson et Tim Bowness nous ont habitués à tellement mieux qu'il est recommandé de faire l'impasse sur ce disque pour le moins dispensable.

Album INVENTIONS LOGICA INVENTIONS
LOGICA (2019)
FREIA
ROCK PROGRESSIF
2/5
LOLO_THE_BEST59
18/10/2019
 
799
0 0
Autant le dire tout de suite, je n'ai pas du tout apprécié cet opus. Déjà, la voix grave, presque gutturale, installe une ambiance pesante, requiert un effort pour se dire "ok, faisons avec ..". Mais les compositions sont un peu mou du genou, le côté symphonique tombe à plat.Il reste quelques moments savoureux, les interventions du sax ou quelques moments plus enlevés qui installent une vraie atmosphère, mais ça reste trop faible à mon goût.
 
PAGE / 36
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021