MW / Accueil / Avis / A M
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album SUPERTRAMP FAMOUS LAST WORDS SUPERTRAMP
FAMOUS LAST WORDS (1982)
A&M
ROCK PROGRESSIF
4/5
BEHO
26/05/2020
 
10
0 0
Une critique de nouveau négative , et pour moi encore plus infondée que pour celle de Breackfast In America :

Personnellement , je trouve que cet album ressemble beaucoup à son précédent : des morceaux "grand public " ( je n'aime pas trop le terme " commercial" ) et des morceaux nettement plus personnel que chacun appréciera suivant ses goûts .

Certes , le duo Roger / Rick semble s'être transformé en dualité , et l'on a l'impression que chacun a écrit et composé sa musique dans son coin ... néanmoins , l'album nous offre de somptueux morceaux inoubliables et incontournables .
Chacun des deux y va de son propre style et l'album tout entier semble être une joute , un échange verbal des plus haut ....

Néanmoins , cet album ne dénigre pas le style de Supertramp : on y retrouve donc ce qui fait la force de nos 5 (et non pas 2) artistes : la variété des instruments (pianos , guitare , saxo , clarinettes , harmonica etc .. tout y est ) , des morceaux mélancoliques ou euphoriques , parfois clairs ou parfois sombres .. du vrai Supertramp .

Lors du concert à Munich en 1983 - l'album est sorti en 1982 - Roger fera ses adieux aux public avec Supertramp en annonçant son départ du groupe .. une annonce qui planent comme une ombre sur cet album .



Album SUPERTRAMP BREAKFAST IN AMERICA SUPERTRAMP
BREAKFAST IN AMERICA (1979)
A&M
ROCK PROGRESSIF
4/5
BEHO
26/05/2020
 
10
0 1
En quoi des morceaux "commerciaux" seraient ils mauvais ?
Et pourquoi une poignée de tube commerciaux feraient ils un album mauvais ?
Je ne comprend pas non plus la comparaison avec Pink Floyd que je connais bien aussi et qui n'ont franchement rien à voir musicalement ...
Je ne comprend pas non plus la note de 2/5 particulièrement sévère sous prétexte que certains morceaux sont plus grands public et peut être un peu moins originaux : désolé , mais le fait est que l'esprit de Supertramp est là et bien là : la dualité verbal et vocal Rick / Roger est bien là et leurs style s'affirme plus que jamais .
Je trouve que cet album est une suite très des précédent albums , ne dénigrant absolument pas le style de Supertramp .
Un album phare - pas le meilleur album malgré le succès qu'on lui connait - au sens où il rend accessible à tout le monde le style de Supertramp : un album qui rend "accessible à tous" le style unique de Supertramp et donne envie de les connaitre .

Album SUPERTRAMP INDELIBLY STAMPED SUPERTRAMP
INDELIBLY STAMPED (1971)
A&M
ROCK
2/5
ADRIANSTORK
11/07/2017
  0 0
Après l'échec de son premier album, le noyau dur Davies/Hodgson se sépare de Millar/Palmer et embauche trois nouveaux musiciens. Si l'entente semble parfois juste et de haute volée ('Remember' et ses saxophones, les accordéons sur 'Rosie Had Everything' ) on sent que le groupe s'est livré à un peu de facilité : une pochette graveleuse pour attirer les chalands, des tirs à vue dans tous les sens, histoire d'être sûr d'abattre au moins une cible. On peut toutefois regretter que cette formation ait été décapité avant la maturité tant le jeu de Dave Winthrop annonce celui de son successeur, et celui du multi-instrumentiste Frank Farell méritait un meilleur sort. Un pas en arrière pour mieux sauter.
Album SUPERTRAMP SUPERTRAMP SUPERTRAMP
SUPERTRAMP (1970)
A&M
ROCK PROGRESSIF
3/5
ADRIANSTORK
11/07/2017
  0 0
Premier album d'un Supertramp qui affichait de sérieuses vélléités progressives ('It's A Long Road' et l'enchaînement des pistes). La répartition Davies/Hodgson n'est pas encore définie, Richard Palmer s'octroie quelques passages derrière le micro (hélas un peu trop excessifs). Pourtant, en tendant l'oreille, on peut croire que le son Supertramp est déjà là : le clavier bien tempéré de Rick Davies, le chant aigu de Roger Hodgson. Un album à réévaluer avec une pochette que n'aurait pas renié Peter Gabriel.
Album EMERSON LAKE & PALMER TARKUS EMERSON LAKE & PALMER
TARKUS (1971)
A&M
ROCK PROGRESSIF
5/5
ZARMU
14/01/2017
  0 0
Un chef-d'œuvre intemporel qui peut être difficile d'accès pour un auditeur non-averti... La première face est une suite extraordinaire, complexe et pleine de fougue. La deuxième face, mésestimée, comporte son lot de petits bijoux... À écouter et à approfondir. Une œuvre aussi essentielle que "Foxtrot" ou "Close to the Edge"...
Album STING 57TH & 9TH STING
57TH & 9TH (2016)
A&M
ROCK
3/5
NUNO777
22/11/2016
  0 0
Si on met de côté ses deux derniers projets plus intimistes Sting n'avait pas sorti un album rock depuis "Sacred Love" en 2003. Je m'attendais à mieux pour ce retour. L'album est très orienté pop-rock avec quelques titres qui rappellent ses incursions poétiques ('The Empty Chair' et 'Heading South On The Great North Road'). La dimension jazz, qui est une des grandes spécialités de l'Anglais, est absente malheureusement. J'ai toujours trouvé les albums de Sting assez inégaux avec d'excellents titres et d'autres plus anecdotiques. Seul "Ten Summoner's Tales" était un album génial de bout en bout. Pour ce "57th & 9th" la qualité est assez constante sur la totalité du disque mais de niveau assez moyen avec aucune chanson au-dessus des autres pour prétendre devenir un classique au même titre que tant de joyaux par le passé. Un disque à écouter pour entendre la voix et lire les textes de ce grand auteur-compositeur-interprète et pour les musiciens, tous d'une classe immense, qui l'accompagnent.
 
PAGE / 6
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020