MW / Accueil / Avis / ATLANTIC Records
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album YES TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS YES
TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS (1973)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
5/5
ZARDOZ63
05/11/2021
 
5
0 0
Un joyau exigeant, mais qui fait dans développement durable. Merci à TOPPROG en passant pour son avis circonstancié et... positif. J'en profite pour en remettre une couche par dessus le sieur Christian Larrede de Music Story, qui aurait mieux fait de jeter son dévolu sur un opus apprécié de lui, plutôt que de s'acharner en pure perte sur un disque qu'il juge vain. Comme si son avis, subjectif et personnel, apportait quoi que ce soit au débat.
Et très dommage de retrouver ce même avis sur Qobuz, un droit de cité très mal exploité somme toute. Messieurs les critiques, cessez de distiller votre aigreur de... musicien raté, arrêtez de croire que votre (vain lui), va dissuader les amateurs de ce type d'œuvre intemporelle. La postérité aura vite fait de vous oublier, contrairement à l'objet monumental ciblé par votre fiel.
Mais ne nous égarons pas. Ce disque est une claque, un fidèle compagnon de voyage qu'on peut ressortir années après années, avec ce sentiment de se laisser aller à chaque fois, en terrain à la fois connu mais fourmillant de sensations nouvelles, un baume musical qui apporte émotion, rêverie, errance imaginaire et stimule l'imagination tout en permettant de se relaxer.
Peut-être l'album ultime de Yes, qui a fait plus dense (Relayer, son successeur, plus tourmenté), mais réussit ici avec brio en accouchant d'une suite impressionniste jalonnée de fulgurances et de moments audacieux.
Maniant les tons pastels pour prendre l'instant d'après l'auditeur à rebrousse-poil, cette déambulation à travers des climats étranges, habités, oniriques et inspirés est inépuisable.

Album AC/DC BACK IN BLACK AC/DC
BACK IN BLACK (1980)
ATLANTIC RECORDS
HARD ROCK
5/5
LINEER4
12/08/2021
 
41
0 0
Avis à tous ceux qui vont lire cette critique: rien ne sera objectif ici tellement j'aime ce groupe et cet album!!!

Franchement, mais putain quel kiff d'écouter un album pareil!!! Rien à jeter, tout est parfait je pense qu'on a touché avec Back in Black des sommets rarement voire même jamais atteint... Rien que pour ce morceau en ouverture ("Hells Bells") j'aurais acheté l'album!!! Mais alors la suite n'en parlons même pas : "Shoot to Thrill" est un pur chef d'œuvre avec un Brian Johnson au chant qui est je trouve incroyable. Mais le pire c'est que la suite est tout aussi parfaite!!! Je pense notamment à des morceaux comme "Back in Black" (bien évidemment), "You Shook me All Night Long" ou encore "Have a Drink on Me"... La seule que je mettrais un tout petit peu en dessous est "Let me Put my Love Into you" qui serait pourtant une pièce maîtresse dans beaucoup d'album...

Bref, si vous n'écoutez pas cet album au moins une fois dans votre vie, on peut se dire que vous avez tout rater et encore pire si vous ne l'aimez pas c'est que vous êtes un extraterrestre.

Ps: "Rock And Roll Ain't Noise Pollution" est une petite pépite, un petit joyau que j'adore mais qui n'est pas forcément la plus connue de cet album.

Album PHIL COLLINS DANCE INTO THE LIGHT PHIL COLLINS
DANCE INTO THE LIGHT (1996)
ATLANTIC RECORDS
POP
5/5
DARWINWILD
26/05/2019
 
35
0 0
Sortie de son introspection avec "Both Sides" et surtout en ayant fini avec Genesis il nous revient avec un album plus chaleureux et rythmé que le précédent.
Il nous amène de l’exotisme et nous fait voyager à travers des titres aussi riches que variés avec le retour des cuivres et des percussions.
Ici Harry Kim est utilisé d'une bien meilleure façon qu'auparavant avec une vrai richesse mélodique, ne se contentant plus simplement de tapisser ou combler un vide mais d'apporter un vrai truc en plus.
L'album est plus varié que le précédent et nous propose des titres latin-pop, urban-pop mais aussi pop traditionnelle de grande qualité.
si je devais vous conseiller quelques titres afin de mieux apprécier cet album ou le découvrir ce serait "dance into the light", "wear my hat" et "river so wide".

Je lui préfère son prédécesseur mais il fait tout de même parti des bons crus de l'artiste, enfin c'est mon avis personnel.

Album RATT OUT OF THE CELLAR RATT
OUT OF THE CELLAR (1984)
ATLANTIC RECORDS
HARD ROCK MELODIQUE
4/5
SHAKA
19/05/2018
  0 0
RATT n'a jamais connu le succès planétaire de MOTLEY CRUE ou même POISON. Pourtant, dans les années 80, RATT était un très grand groupe de Hard et les albums que les rongeurs ont sorti sont là pour le prouver. Ainsi, ce "Out of the Cellar" est un album parfait pour découvrir RATT. D'ailleurs, le succès éclair qu'il a rencontré n'est pas dû au hasard. On retrouve sur ce CD les hits (accompagnés de clips très réussis) que sont "Wanted Man", "Round and Round" ou "Back for More". Mais ces copains de MOTLEY CRUE savaient varier aussi les plaisirs en nous offrant des morceaux endiablés ("She wants Money", "I'm Insane") et d'autres franchement Heavy ("In your Direction", "Lack of Communication"). La voix si particulière de Stephen Pearcy permet de reconnaître le groupe entre mille et donc de se démarquer. De même, les guitares de Robbin Crosby (décédé en 2002 du Sida) et de Warren De Martini, sont toujours bien présentes, affûtées, mélodieuses, accrocheuses... La pochette est bien typique de l'époque, avec la femme à genoux (Tawny Kitaen, future Mme Coverdale). Enfin, la production, signée Beau Hill (une des références comme producteur pour ce style de Hard Rock) est très efficace pour l'époque. Non, vraiment, cela fait du bien de se replonger dans ses vieux albums de RATT. L'album "Dancing Undercover" sorti deux ans plus tard, est aussi un must (le morceau “Body Talk” est mortel !).
Album AC/DC POWERAGE AC/DC
POWERAGE (1978)
ATLANTIC RECORDS
HARD ROCK
5/5
SHAKA
26/12/2017
  0 0
Suis-je fou ? Mon album préféré d'AC/DC est "Powerage" ! Et si je vous dis également que j’ai un gros faible pour “Flick of the Switch” (sorti en 1983), là c’est sûr, vous allez me faire interner ! En général, on cite comme meilleur album des kangourous australiens, soit "Let There Be Rock", soit "Highway to Hell" ou encore "Back in Black". Seulement voilà : j'aime ces trois albums mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai une légère préférence pour "Powerage", sorti en 1978, entre "Let There Be Rock" et "Highway to Hell" ! Rendons donc hommage à cet album injustement dans l'ombre de ces trois autres monuments du Rock. Comment rester de marbre devant des joyaux tels que "Riff Raff", "Sin City" ou le brûlant "Kicked in the Teeth" ? Les riffs de guitares sont souvent malsains, sombres, comme sur le remarquable "Down Payment Blues", ou l'éprouvant "What's Next to the Moon". Mais AC/DC n'oublie pas les chansons plus "légères" : "Gimme a Bullet" et "Gone Shooting". Et que dire de la voix de Bon Scott ? Respect ! AC/DC était vraiment, à la fin des 70's, LE groupe de Hard Rock par excellence (avec aussi VAN HALEN qui a influencé toute la scène US des 80's), une sorte de réponse au Punk tout puissant, devant lequel les "vieux" groupes tels que LED ZEPPELIN, BLACK SABBATH ou DEEP PURPLE, avait bien du mal à résister. On connaît la suite : la mort de Bon Scott, la mauvaise passe des 80's, puis le retour en force dans les 90's. AC/DC est maintenant lui aussi un dinosaure, mais ce reptile est bien vivace, capable de rassembler un Stade de France, et unanimement salué. Et sur scène, le dinosaure se transforme en dragon capable de cracher le feu ! Ce diablotin d'Angus possède toujours le feu sacré, mais où diable est-il allé le puiser ? Ce doit être cela la "Rock'n'Roll Damnation" !
Album SKID ROW SLAVE TO THE GRIND SKID ROW
SLAVE TO THE GRIND (1991)
ATLANTIC RECORDS
HEAVY METAL
5/5
SHAKA
23/12/2017
  0 0
Voici un groupe mésestimé à un point qui m'exaspère ! En effet, quand on parle de SKID ROW, ceux qui ne connaissent pas répliquent : "Arf ! C'est un groupe de Glam ça ! Ca ressemble à du BON JOVI, un groupe de tapettes, c'est nul !". Voilà ce que je fais quand on me dit ça : je glisse ce CD, en cachant le nom du groupe, et je mets le title-track. Et là, les réactions sont, en général : "Putain, ça pète ça ! C'est excellent !". Et là, je montre quel groupe c'est ! Quelle surprise sur la tête de l'auditeur ! Un autre moyen aussi est de montrer ce que donne le groupe en live. Il suffit de mettre une vidéo (la vidéo "Roadkill" est parfaite pour cela) mettant SKID ROW en scène. Pour avoir vu ce groupe on stage à la “grande époque”, je confirme que c'était une vraie tuerie ! Après ça, la personne qui critiquait SKID ROW est impressionnée par la puissance du groupe et l'agressivité qui se dégage en live. Pour en revenir à ce "Slave to the Grind", c'est le deuxième album du groupe, et sans doute leur meilleur. En effet, le premier était un peu plus commercial et le suivant, "Subhuman Race", tentait de rallier les fans de Grunge, tout en restant incontestablement Heavy, voire Punk. Le CD démarre calmement avec l'intro acoustique de "Monkey Business", mais ça ne dure que quelques secondes. C'est ensuite un déluge de décibels qui déferle. Dès le deuxième morceau, on croit entendre un groupe de Thrash ! Tout cet album est un modèle de Heavy, puissant, agressif ("Get the Fuck out", "Riot Act"...), mais toujours mélodique. Et la voix de Sebastian Bach est vraiment impressionnante, la voix ultime du Heavy Metal, le digne descendant de Rob Halford ! Mais SKID ROW possède aussi un atout de taille : la capacité à faire des ballades puissantes et envoûtantes ; le terme "power-ballad" leur convient tout à fait. Il y en a trois sur ce CD dont la magnifique "Wasted Time". Bref, cet album est sans aucun doute un des meilleurs albums de Heavy Metal US jamais sorti, alliant puissance et mélodie, hargne et douceur... Putain, dire que maintenant ils sont passés aux oubliettes (depuis que Sebastian Bach a quitté le groupe pour faire… ben pas grand chose), quel gâchis !
 
PAGE / 17
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021