MW / Accueil / Avis / EPIC
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album EUROPE THE FINAL COUNTDOWN EUROPE
THE FINAL COUNTDOWN (1986)
EPIC
A.O.R.
5/5
SHAKA
19/10/2017
  0 0
En 1986, un groupe de Hard Rock squatte inlassablement les premières places du Top 50, ici même, en France. Non, il ne s’agit pas de BON JOVI qui réalise aussi cet exploit dans tous les pays du monde, sauf chez nous, les fromages qui puent, avec le superbe « Slippery When Wet ». Le groupe qui a touché le jackpot est Suédois et compte en son sein cinq garçons avec de jolis minois et de belles crinières, propres à faire craquer les ménagères de moins de 50 ans. Je veux bien sûr parler d’EUROPE et du méga tube (le mot est faible), « The Final Countdown ». Ca tombe bien, l’album (le troisième) porte le même nom, alors comme ça, ceux qui ont eu le bonheur d’entendre la chanson à la radio ne risquent pas de se tromper en achetant l’album au supermarché du coin. Vous allez me dire : « EUROPE, c’est un groupe de tapettes, plein de maquillage, avec des chansons toutes mollassonnes, c’est même pas du Hard ! ». Grosse erreur ! Cet album est probablement un des meilleurs albums de Hard mélodique jamais sorti. D’ailleurs, les 3 premiers titres sont des tubes : « The Final Countdown » bien sûr, que l’on entend toujours de nos jours, un peu partout (par exemple, l’autre fois, j’étais à la Poste, un portable sonne... c’était cette chanson en sonnerie) ; « Rock The Night », un véritable hymne ; « Carrie », une splendide ballade. Les 7 autres morceaux sont tout aussi indispensables. Ca va des énergiques « Ninja » et « On the Loose », au très DEEP PURPLE « Danger on the Track », en passant par « Heart of Stone » et son superbe solo de guitare. C’est bien simple, sur les 10 titres que contient cet album, pas une seule seconde n’est inutile, c’est hallucinant. Il est vraiment dommage qu’à l’époque, ce groupe se soit fait taper sur les doigts par le public Metal, sous prétexte de rencontrer un grand succès. Avant ce 3è album, EUROPE était un groupe de Hard comme les autres... ils ont décidé d’intégrer des synthés, ce qui au milieu des années 80 était assez mal vu par les hardos... alors que maintenant, c’est passé dans les mœurs. L’influence de EUROPE n’est pas négligeable sur ce point. Et on dira ce qu’on voudra, mais EUROPE (n’oublions pas non plus SCORPIONS) a permis au grand public de découvrir le Hard Rock et j’en connais beaucoup qui ont débuté par-là, moi le premier !
Album JOE SATRIANI CRYSTAL PLANET JOE SATRIANI
CRYSTAL PLANET (1998)
EPIC
GUITAR HERO
5/5
NEWF
15/01/2016
  0 0
Un des meilleurs opus de Satriani si ce n'est le meilleur. Entièrement instrumental, il est techniquement et mélodiquement pas loin de la perfection avec un souci constant de la note juste. Guitariste génial, Satch est avant tout musicien et s'adresse à tout le monde, pas uniquement aux gratteux. C'est ce qui le distingue de pas mal de ses copains shredders et fait de cet album est une merveille.
Album MOLLY HATCHET NO GUTS... NO GLORY MOLLY HATCHET
NO GUTS... NO GLORY (1983)
EPIC
ROCK
4/5
LYNOTT
17/06/2015
  0 0
En ce qui me concerne voilà bien l'album le plus réussi de Molly.

Le groupe trouve ici l'imbrication idéale du Hard Rock et du Southern Rock et tout ça dans une ambiance des plus mélodiques.

Et puis il y a Fall Of The Peacemakers et là...le nirvana de l'instrumental est atteint. Une référence, que dis-je une référence, une légende même !

Album JOE SATRIANI SURFING WITH THE ALIEN JOE SATRIANI
SURFING WITH THE ALIEN (1987)
EPIC
GUITAR HERO
5/5
TOWNSEND LE DEVIN
03/01/2014
 
262
0 1
C'est grâce à ce disque que j'écoute de la (très) bonne musique aujourd'hui. On y trouve de la mélodie, du riff qui arrache, un talent de composition évident, et surtout du feeling (avis aux détracteurs du Satch: écoutez le solo de Always...). Bref, même si je l'écoute moins souvent, ce skeud a été pour moi comme une révélation musicale, tout du moins une grosse baffe dans la gueule. Une évidence.
Album OZZY OSBOURNE SPEAK OF THE DEVIL OZZY OSBOURNE
SPEAK OF THE DEVIL (1982)
EPIC
HEAVY METAL
5/5
HYDRAGON
22/08/2013
 
85
0 0
C'est un super live !!! Ozzy revisite le répertoire essentiel de Black Sabbath avec maestria.
Le bonhomme s'est recentré sur ses fondamentaux pour oublier la disparition de Randy Rhoads la même année.
A noter le groupe excellent qui l'accompagne, et pas des moindres : Tommy Aldridge à la Batterie, Rudi Sarzo (Quiet Riot) à la basse et Brad Gillis (Nightranger) à la guitare, qui fait jeu égal avec Tony Iommi sur cette galette méconnue mais magnifique. Recommandé !!!

Album MOLLY HATCHET FLIRTIN' WITH DISASTER MOLLY HATCHET
FLIRTIN' WITH DISASTER (1979)
EPIC
ROCK
5/5
TOPPROG
06/01/2013
 
360
0 0
Un chef d'oeuvre du rock sudiste!! Toujours écoutable aussi bien au niveau des compos que du son!!
 
PAGE / 3
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021