MW / Accueil / Avis / FRONTIERS records
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album BLUE OYSTER CULT THE SYMBOL REMAINS BLUE OYSTER CULT
THE SYMBOL REMAINS (2020)
FRONTIERS RECORDS
HARD ROCK
4/5
THIERRY RLT
02/12/2020
 
43
0 0
De ce groupe, je ne connais que le nom, le logo et 2 chansons (dont le succès "The Reapper").
La chronique du site attise ma curiosité. Dès le 1er titre, je suis dedans. J'ai du mal à imaginer des gars ayant commencé en 1967. Il y a quelques titres hard rock: j'adore. Tout l'album se laisse écouter avec beaucoup de plaisir.
Il y a des passages, où je crois reconnaitre un solo de Van Halen, une mélodie de Deep Purple, un son à la Metallica. Bref, j'ai écouté cet album 2 fois de suite. Je le conseille.

Album LORDS OF BLACK ALCHEMY OF SOULS, PT. I LORDS OF BLACK
ALCHEMY OF SOULS, PT. I (2020)
FRONTIERS RECORDS
HEAVY METAL
5/5
FANZY LE 5EME RAMONE
01/12/2020
 
13
0 1
Excellent tout simplement ! Et puis au chant, ne serait ce pas le digne héritier de Ronnie James Dio ? J'adore Romero... Il y a tout dans cet album. Les guitares mélodiques et efficaces aussi quand il faut. La section rythmique est précise et donne du relief, les solos guitares sont super bien amenés et l'histoire racontée est magnifique.
Merci Lynott pour la découverte.

Album PERFECT PLAN TIME FOR A MIRACLE PERFECT PLAN
TIME FOR A MIRACLE (2020)
FRONTIERS RECORDS
A.O.R.
3/5
KINGEDDIE
25/10/2020
 
29
0 0
Bon alors c'est quoi ce plan ? À défaut d'être foireux,il n'est pas non plus" parfait"..un peu à l'image du précédent opus, on arrive à extirper 2 ou 3 titres qui s'imposent facilement tant sur la mélodie que sur la production,le reste est un peu à la ramasse sans être foncièrement mauvais.. sur ce genre de production,le danger guette à chaque refrain et si l'ombre de Foreigner plane sur cet album, les titres s'enchaînent sans surprises..!! La surprise viendrait plutôt du groupe Artic Rain qui vient de sortir son premier CD avec un guitariste qui n'est pas là pour faire de la figuration... écoutez le, vous ne serez pas déçus...
Album PERFECT PLAN TIME FOR A MIRACLE PERFECT PLAN
TIME FOR A MIRACLE (2020)
FRONTIERS RECORDS
A.O.R.
5/5
GENTLE GIANT JL
30/09/2020
 
15
0 1
Le dernier Perfect Plan est le plan parfait pour écouter du très bon hard rock mélodieux teinté FM!
Mélodies accrocheuses, guitares talentueuses, voix inspirée, Perfect Plan a tous les atouts pour rejoindre les ténors du style .
Ce dernier opus fait assurément partie des 10 meilleurs albums du genre depuis le début de l 'année.
Avec ce disque, ces suédois montent d' un cran et remettent les pendules à l heure après un bon album précédent, moins inspiré toutefois que cet album.
Espérons que l 'excellent cru de "Time for a Miracle" ne soit pas un miracle éphémère et que l 'an prochain, lorsque viendra l' heure d 'écouter le nouvel album de Perfect Plan, le meilleur hard rock FM du combo viendra à nouveau sonner à nos oreilles !

Album DUKES OF THE ORIENT FREAKSHOW DUKES OF THE ORIENT
FREAKSHOW (2020)
FRONTIERS RECORDS
ROCK PROGRESSIF
4/5
CRIMÉE
24/09/2020
 
5
0 0
Ah, Asia et moi (comme d'autres ici), c'est une longue histoire ! En ce qui me concerne, beaucoup de up et quelques down ! J'ai embrassé les quasi quatre décennies dans leur totalité, sans me détourner, et en acceptant les changements de braquet opérés par les différentes incarnations du groupe, même rebaptisé. Personne ne s'y trompe, les dukes of the orient continuent bien l'aventure asiatique, et qui pourrait contester la légitimité de John Payne dans son entreprise artistique ?

Si le premier album éponyme a été créé sur un terreau balisé et connu des fans de l'ère 1992-2004, ce deuxième album s'en émancipe quelque peu... Inutile de revenir sur cette dernière remarque ; LOLOCELTIC et CORTO 1809 l'ont parfaitement argumentée. Alors qu'en penser ? Bien-sûr, je regrette que nos "petits princes" aient délaissé (en grande partie) leurs atours AOR et son cortège de mélodies immédiates qui se logent dans la tête pour ne plus en sortir. Toutefois, la prééminence progressive ne me heurte aucunement et apporte un souffle nouveau que j'apprécie pleinement. L'album est composé de morceaux bien plus hétérogènes que dans le précédent. Moins d'unicité certes, mais davantage de variété, pour mon plus grand plaisir. Néanmoins, j'émettrais trois petites réserves, mais pas rédhibitoires ! Je trouve que les influences sont parfois trop affichés (notamment celles de Supertramp et d'ELP). L'utilisation récurrente du saxophone ne m'apparaît pas toujours opportune, n'apportant (parfois) aucune plus-value à la composition (c.f le morceau d'ouverture). Enfin, amateur inconditionnel de la voix de John Payne, pour autant, je n'apprécie que très modérément ses excès, aboutissant à une rugosité qui n'est pas tout à fait en adéquation avec la musique proposée.

Si "freakshow" s'avère accessible (ce n'est pas non plus Anglagard !) il nécessitera un peu de temps pour être apprivoisé. L'amateur de prog lui en donnera. Les "autres", pas sûr...

Album DUKES OF THE ORIENT FREAKSHOW DUKES OF THE ORIENT
FREAKSHOW (2020)
FRONTIERS RECORDS
ROCK PROGRESSIF
4/5
CORTO1809
17/09/2020
  0 0
Voilà un album qui risque fort de ne pas rencontrer son public et les lauriers qu’il mérite. Car ceux qui connaissaient le groupe comme la continuation d’Asia et s’attendent à trouver dans cet album de l’AOR chatoyant seront probablement aussi surpris que déçus. A contrario, les amateurs d’un rock progressif "historique" (un terme que je préfère au trop péjoratif old school qui donne l’impression de vivre dans le passé) risqueront de ne pas même jeter une oreille sur ce disque, n’ayant pas identifié Dukes of The Orient comme un groupe capable de leur proposer la musique qu’ils affectionnent.

Donc, soyons clairs : point d’AOR dans cet album, que du prog mâtiné de pop, un prog qui, s’il lorgne souvent vers les années 70-80, ne sonne pas daté mais résolument moderne. Si le sax est rare dans l’AOR, il l’est beaucoup moins dans le prog et ne déstabilisera pas les amateurs du genre. Impossible effectivement de ne pas penser à Supertramp sur ‘The Fine Ice’ qui n’aurait pas déparé sur "Breakfast in America" (les claviers y sont aussi pour quelque chose) mais sa contribution sur ‘Freakshow’ tient plus des prestations de David Jackson au sein de Van der Graaf Generator.

C’est la force de cet album d’évoquer les grands noms du rock progressif tout en gardant sa personnalité. Outre la présence du saxophone, les claviers se font fréquemment remarquer, avec notamment de belles parties de piano. Enfin, il faut évoquer la prestation vocale de John Payne, assez atypique pour le coup dans le monde du rock progressif, croisement entre la voix d’Alice Cooper et celle de Meat Loaf. Déstabilisante au début, elle finit de donner aux titres un caractère très personnel.

Fans d’AOR, passez votre chemin. Fans d’un progressif varié et accessible, ne passez pas à côté de cet album.

 
PAGE / 35
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020