MW / Accueil / Avis / GEFFEN
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album GUNS'N'ROSES USE YOUR ILLUSION II GUNS'N'ROSES
USE YOUR ILLUSION II (1991)
GEFFEN
HARD ROCK
4/5
LINEER4
17/08/2021
 
51
0 0
Quel album incroyable cet "Use Your Illusion II"...
Malheureusement je ne pourrais jamais mettre la note de 5/5 à cause de l'immonde "My world". C'est triste mais la chute de l'album est une catastrophe avec la reprise de "Don't Cry" qui fait doublon.
Pourtant le reste est vraiment magique, rien qu'avec des titres comme "14 years", "Yesterdays" ou encore "Breakdown" on pourrait faire un très bon album. Mais quand tu rajoutes "So Fine", "Civil War" qui est je pense le meilleur morceau de l'album ( Masterclass!!!), "Knocking' On Heaven's Doors" ou "Estranged" et bien ça donne simplement un petit chef d'œuvre !!!

Après il y a bien sûr quelques titres en dessous comme "Shotgun Blues" ou "Pretty Tied Up" mais qui sont loin d'être mauvais.
Par contre je voudrais juste qu'on parle des solos de Slash... Putain quel kiff à chaque fois de les écouter ( franchement, il faut écouter au moins une fois dans sa vie le solo des "Civil War"!!!), il vient avec son talent sauver quelques titres qui pourrait être considéré comme mauvais.
Mais surtout quel groupe!!! Dommage que ça n'est pas durer plus longtemps...

Bref: un chef d'oeuvre si on enlève les 2 derniers morceaux.

Album GUNS'N'ROSES APPETITE FOR DESTRUCTION GUNS'N'ROSES
APPETITE FOR DESTRUCTION (1987)
GEFFEN
HARD ROCK
5/5
SHAKA
04/10/2017
  0 0
En 1987, la scène Hard Rock américaine est à son apogée, on ne compte plus les albums que MOTLEY CRUE, BON JOVI, VAN HALEN (malgré le départ de David Lee Roth), POISON ou même les revenants AEROSMITH, sont en train de refourguer chez eux, mais aussi dans le reste du monde. C’est là que déboule de nulle part (ou presque... le presque, c’est pour « Live Like A Suicide », un mini album live sorti l’année précédente en apéritif), ce groupe de Los Angeles au nom sorti d’on ne sait où (en fait le résultat de la fusion de deux groupes : L.A. GUNS et HOLLYWOOD ROSE). Du jour au lendemain, la bande d’Axl, Duff et Slash se retrouve propulsée tout en haut des charts à tel point que le combo devient ce que beaucoup ont appelé « le plus grand groupe de Rock du monde », rien que ça ! Il faut dire que même maintenant, ce « Appetite For Destruction » n’a pas pris une ride. Démarrant sur les chapeaux de roue par « Welcome To The Jungle », ce titre résume à lui tout seul la musique de GUNS N’ ROSES : un Hard Rock sale, joué avec un esprit Punk (musique si chère à Duff McKagan, le blond bassiste déjanté) et surplombé par le chant d’Axl Rose, tout en « couinements », toujours sur le fil du rasoir. Quelques tics Glam surgissent ici où là dans son chant (surtout sur « Welcome To The Jungle »), d’ailleurs, Axl au tout début arborait un look très Glam avec ses cheveux en pétard. GUNS N’ ROSES reprend en fait le flambeau abandonné prématurément par HANOI ROCKS. « Sweet Child O’Mine », la ballade de l’album est un single qui a cartonné et permis à l’album d’atteindre les sommets que l’on sait et où Slash nous sort des soli qui ont marqué toute une génération. Le brun à la longue chevelure bouclée et au haut de forme n’a peut être pas toute la technique des Steve Vai ou autres Joe Satriani, mais il sait faire parler sa guitare comme personne. L’autre titre qui a cartonné est le classique « Paradise City », un morceau alternant passages calmes et passages Heavy et fin tonitruante. Mais, on ne peut résumer l’album à ces trois seuls titres. D’autres moins connus sont tout aussi excellents. « It’s So Easy » est une chanson qui colle trop bien à l’esprit de Duff, tout comme le survolté « You’re Crazy ». « My Michelle » a beau débuter en acoustique la suite est électrique à tous les niveaux. « Mr. Browstone » a fait couler beaucoup d’encre, Axl est déchaîné sur « Out Ta Get Me » et clame son innocence (prophétique ?) comme personne. « Nightrain », « Think About You » et « Anything Goes » sont des compos typiquement Hard Rock tapageur, alors que « Rocket Queen » conclut l’album d’une manière plus Heavy (super intro !). Non vraiment, en 12 titres, GUNS N’ ROSES s’est retrouvé propulsé leader du Hard Rock, place que le groupe va occuper pendant quelques années, notamment ensuite avec les sorties des deux volumes de « Use Your Illusion » en 1991, devenant le seul groupe à pouvoir rivaliser avec METALLICA. Si actuellement, GUNS N’ROSES est perçu comme l’archétype du groupe de Hard américain, il ne faut pas oublier qu’à la sortie de « Appetite For Destruction », le groupe a donné un grand coup de pied dans cette scène, un peu comme avait pu le faire quelques années auparavant MOTLEY CRUE. Le Rock’n’Roll redevenait dangereux. Malheureusement, la suite sera moins glorieuse (Axl virant progressivement tous les autres membres qui formeront VELVET REVOLVER) et ce n’est pas le controversé « Chinese Democracy » (contenant du bon et du moins bon) sorti en 2008 qui mettra les fans d’accord.
Album AEROSMITH GET A GRIP AEROSMITH
GET A GRIP (1993)
GEFFEN
HARD ROCK
5/5
OCERIAN
02/01/2014
  0 0
Un très bon album d'Aerosmith qui a été capable d'ouvrir la voie à une certaine connaissance de la part d'un plus large public encore.

Quelques morceaux de très grand calibre avec un Steven Tyler très inspiré dans son chant et un Joe Perry tout en touché et en profondeur. 'Amazing', 'Livin on The edge' ou encore 'Crazy' sont des incontournables de hard rock américain des années 1990.


Album NIRVANA IN UTERO NIRVANA
IN UTERO (1993)
GEFFEN
GRUNGE
5/5
ALADDIN_SANE
16/10/2013
  0 0
La ressortie de cet album pour ses 20 ans nous rappelle à quel point Nirvana était un groupe génial. 'In utero' est leur album le plus éclectique, la production sèche de Steve Albini (critiquée à l'époque) fait que cet album n'a pas pris une ride aujourd'hui. Un chef d'oeuvre intemporel.
Album NIRVANA INCESTICIDE NIRVANA
INCESTICIDE (1992)
GEFFEN
GRUNGE
4/5
HIZIA
06/07/2011
  0 0
Le chroniqueur reproche beaucoup à cet album son côté pesant, grinçant et "crade". Mais à la base, c'est ça que Nirvana sait faire le mieux. A titre personnel, INCESTICIDE est mon album préféré de la bande à Cobain, tout simplement parce que c'est le plus sale et le plus simple!
Même s'il peut donner l'impression d'avoir été rempli avec du vide, INCESTICIDE est un concentré d’efficacité brut, avec notamment un des meilleurs titres de Nirvana, "STAIN". Sub Pop aura sans doute encouragé Kurt et ses acolytes à sortir cette compil' de "b sides" après un succès planétaire comme NEVERMIND pour rien, mais le fait est que tout ce que nous a laissé Nirvana est réuni en un seul album.
En un mot comme en cent, Incesticide sait se distinguer des autres sorties de Nirvana par ce côté négligé poussé à fond comme jamais.
Que du bonheur!

Album ASIA THEN AND NOW ASIA
THEN AND NOW (1990)
GEFFEN
ROCK PROGRESSIF
2/5
REALMEAN
13/06/2011
  0 0
Il est toujours compliqué d'évaluer une compilation. Faut-il le faire indépendamment de tout autre projet ? Est-ce la pertinence individuelle de chacune des sélections qu'il faut considérer, ou la dynamique nouvelle procurée par leur agencement ?
Avec "Then and Now", on reste d'autant plus dans la perplexité que le projet n'est ni une compilation, ni un album nouveau.
Et il est vrai que si la première partie, pleine à ras-bord de quelques-unes des merveilleuses perles dispensées par la saga "Asia / Alpha", la seconde partie, comparativement, est désespérément creuse.
Faire côtoyer du très, très bon avec du très moyen, cela donne un drôle de cocktail.
Vous ne devez retenir qu'une seule galette d'Asia ? Pas la peine de chercher midi à 14h. La première fera très bien l'affaire.

 
PAGE / 3
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022