MW / Accueil / Avis / ISLAND
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album ULTRAVOX ULTRAVOX ! ULTRAVOX
ULTRAVOX ! (1977)
ISLAND
ROCK
5/5
ADRIANSTORK
31/01/2017
  0 0
Ah non, je t'insurge, illustre collègue! Dès leur premier album, Ultravox! (bien noté ce clin d'oeil au groupe allemand Neu! via le point d'exclamation) a plus de liens à revendre avec David Bowie, Iggy Pop ou Kraftwerk qu'avec le produit de Malcolm McLaren. Ce premier album, à l'instar de celui de leur collègue Human League, se savoure comme une fin de soirée glam, où après s'être livré à tous les excès possible, le Ça est sauvagement ligoté par le Surmoi, qui observait tapi dans l'ombre. 'Dangerous Rythm', avec sa rythmique chaloupée, boîteuse et angoissante, et le chant de John Foxx, façon crooner désespéré sur les couplets et dément sur les refrains, installe une signature rythmique qui se poursuivra bien après le départ de son premier chanteur. 'Wide Boys' ou 'The Wild, The Beautiful And The Damned' lorgnent autant de l'autre côté de l'Atlantique (Velvet Underground) que des morceaux les plus hards de David Bowie. Une réussite majeure!
Album BON JOVI THIS HOUSE IS NOT FOR SALE BON JOVI
THIS HOUSE IS NOT FOR SALE (2016)
ISLAND
ROCK
4/5
METNAT
24/12/2016
 
89
0 0
Écouté à reculons, mais écouté quand même grâce à la critique de Lolo, je dois dire que je n'avais plus eu dans mes écouteurs un Bon Jovi aussi addictif depuis des décennies. Après tout n'est ni bon, ni jojo; les soli de guitare de Sambora manquent cruellement; et on se perd à chercher du Bon Jovi! Mais on y trouve du très bon Chris Isaak, Bryan Adams, Coldplay; avec même une touche technorock hyper efficace et pas mal de mélodies imparables. Bref j'ai succombé car pourquoi bouder son plaisir quand il est aussi intense !
Album BON JOVI THIS HOUSE IS NOT FOR SALE BON JOVI
THIS HOUSE IS NOT FOR SALE (2016)
ISLAND
ROCK
4/5
LYNOTT
11/11/2016
  0 0
Bon, autant j'avais chouiné avec l'album précédant, autant là je reconnais qu'un certain souffle d’antan a été retrouvé.

Les hits sont de retour, le Hard Rock aussi.

Voir s'éloigner Springsteen, U2, Coldplay et réapparaitre les élans mélodiques passés, voilà qui fait plaisir !

Bien joué blondinet.

Album U2 SONGS OF INNOCENCE U2
SONGS OF INNOCENCE (2014)
ISLAND
ROCK
4/5
LYNOTT
09/03/2015
  0 0
Hé bien je le trouve à mon goût ce U2.

J'ai accroché sur les mélodies et tant pis si Coldplay n'est pas loin.

Ca fait un bail que je suis la bande à Bonno, depuis 81 en fait, et je n'avais pas pris autant de plaisir à l'écoute de leurs albums depuis lors.

Un très bon cru même si effectivement le frontman légendaire commence à accuser un tantinet le poids des ans. On ne lui en voudra pas tant ce groupe tient la rampe depuis maintenant plus de trois décennies.

Respectons ce dinosaure, il le mérite vraiment.

Album KING CRIMSON STARLESS AND BIBLE BLACK KING CRIMSON
STARLESS AND BIBLE BLACK (1974)
ISLAND
ROCK PROGRESSIF
4/5
ADRIANSTORK
20/05/2014
  0 0
L'album sous-estimé de King Crimson faisant suite à un album très inégal, mais plutôt bien accueilli. King Crimson trouve en la personne de John Wetton, un interprète charismatique à la voix chaleureuse (même si comme le dit Aymeric Leroy, le refrain de la première chanson est repris ''ad nauseam''). The Night watch est l'une des plus belles et historiquement authentique chansons consacrées à la peinture hollandaise et même à la peinture tout court.

L'origine poétique du titre provient du très brillant et éthylique Under milk wood de l'exubérant Dylan Thomas : ''It is spring, moonless night in the small town, starless and bible-black, the cobblestreets silent and the hunched, courters'-and-rabbits' wood limping invisible down to the sloeblack, slow, black, crowblack, fishingboat-bobbing sea. The houses are blind as moles (though moles see fine tonight in the snouting, velvet dingles) or blind as Captain Cat there in the muffled middle by the pump and the town clock, the shops in mourning, the Welfare Hall in widows' weeds. And all the people of the lulled and dumbfound town are sleeping now.''

Album KING CRIMSON STARLESS AND BIBLE BLACK KING CRIMSON
STARLESS AND BIBLE BLACK (1974)
ISLAND
ROCK PROGRESSIF
4/5
ALADDIN_SANE
20/05/2014
  0 0
Coincé entre "Larks Tongue In Aspic" et "Red", "Starless And The Bible Black" est souvent quelque peu négligé dans la discographie du groupe. Ce serait une erreur de passer à côté de cet album impressionnant et radical. Vous pouvez aussi prolonger le plaisir avec les lives de "The Great Deceiver" réédités il y a quelques années et qui montrent quel incroyable groupe était King Crimson à cette époque.
 
PAGE / 3
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022