MW / Accueil / Avis / CBS
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album PRETTY MAIDS RED HOT AND HEAVY PRETTY MAIDS
RED HOT AND HEAVY (1984)
CBS
HEAVY METAL
5/5
SHAKA
14/05/2018
  0 0
Que ce fut dur de choisir de vous parler d'un album de PRETTY MAIDS ! En effet, tous sont vraiment bons. Bon, à force d'élimination, il me restait le choix entre ce "Red, Hot and Heavy" et l'album suivant, "Future World" (ou figure le title-track, un hymne ultime du Metal !). Alors, j'ai tranché, mais ce n'est pas pour cela que "Future World" est moins bon, c'est juste qu'il fallait bien choisir un album. Flash-back : nous sommes en 1984, PRETTY MAIDS vient de sortir un Mini-LP et voici que déboule cet album ! Une bombe ! Le point fort de PRETTY MAIDS, c'est qu'ils ratissent large. En effet, on retrouve sur ce CD, des morceaux que n'aurait pas renié BON JOVI sur son premier album ("A Place in the Night"), mais surtout des morceaux bien Speed et rageurs, typiquement Metal : "Back to Back" (repris plus tard par HAMMERFALL), "Battle of Pride", "Night Danger". D'ailleurs, à chaque fois que j'entends cette dernière et le solo de guitare, j'ai des envies de ressortir la gratte en carton. Comme chantait Yves Duteil : "J'ai la guitare qui me démange..." ! Quel bonheur d'entendre ce perpétuel chassé-croisé entre la guitare et les claviers sous fond de rythmique apocalyptique ! Et n'oublions pas l'hymne de toute une génération, je veux bien sur parler de "Red, Hot and Heavy" ! Une chanson au riff bien lourd et au refrain imparable, sans oublier des paroles taillées pour les Metal Kids, les invitant à ne pas écouter les autres et à vivre leur vie (sous-entendu : être des rebelles) : "They can kick they can beat, knock us down to the ground, but we will rise and we will march again" ! Le grand atout de PRETTY MAIDS est aussi leur chanteur Ronnie Atkins, capable de la voix la plus suave, mais aussi d'une voix bien rauque quand il le faut. L'album se termine sur une bonne reprise de THIN LIZZY (cela deviendra une habitude chez PRETTY MAIDS) : "Little Darling". Bref, qu'elles passent vite ces 36 minutes ! Si vous ne possédez pas ce petit bijou (ou "Future World"), il faut absolument remédier à cela. Si vous le voyez, sautez dessus, car il n'est pas évident à trouver de nos jours en plus.
Album TOTO THE SEVENTH ONE TOTO
THE SEVENTH ONE (1988)
CBS
A.O.R.
4/5
ALADDIN_SANE
30/06/2014
  0 0
Mon album préféré de Toto grâce à des tubes énormes (Pamela, Stop Loving You) et une fin dantesque (Home of the Brave), et puis il faut bien avouer que Joseph Williams est probablement le meilleur chanteur qui ait pris part à l'histoire de ce groupe. Si vous appréciez cet album, vous pouvez aussi jeter une oreille à "Fahrenheit", l'opus précédent, qui vaut également le détour.
Album ELECTRIC LIGHT ORCHESTRA BALANCE OF POWER ELECTRIC LIGHT ORCHESTRA
BALANCE OF POWER (1986)
CBS
ROCK
3/5
METALNATURE
21/08/2013
  0 0
Un album inégal il est vrai, mais très varié ; bien ancré dans certaines dérives des eighties (batterie), mais certaines mélodies sont hyper mémorables et l'ensemble pop avec encore quelques influences disco est délectable si on ne se prend pas la tête. La production nécessiterait un bon coup de "loque à poussière", mais comment résister à des titres comme "So Serious", "Calling America", "Sorrow About to fall", ... Un album à siroter un verre de Mojito à la main!
Album ELECTRIC LIGHT ORCHESTRA SECRET MESSAGES ELECTRIC LIGHT ORCHESTRA
SECRET MESSAGES (1983)
CBS
ROCK
2/5
ALADDIN_SANE
18/08/2013
  0 0
Cet opus dépasse légèrement la moyenne, en ce qui me concerne, pour le très bon morceau-titre qui est en ouverture. Le reste n'est effectivement pas franchement mémorable.
Album OZZY OSBOURNE BLIZZARD OF OZZ OZZY OSBOURNE
BLIZZARD OF OZZ (1980)
CBS
METAL MELODIQUE
4/5
LYNOTT
21/11/2011
  0 0
Cet album est en effet un des opus incontournables des années 80 chéries.
Je me souviens à l'époque qu'un pote m'avait fait un blind-test sur l'œuvre. Vu la voix de la Bête, je n'avais pas mis longtemps à trouver le chevelu derrière le micro !
Pas forcément un hyper-adepte du Sabbath Noir jusque-là (ça viendra plus tard), j'ai par contre adhéré pleinement à ce premier essai ayant trouvé l'accroche mélodique plus évidente.
La pochette, toute en provocation, deviendra mythique au même titre que cet incontournable Blizzard d'Ozz.

Album OZZY OSBOURNE BLIZZARD OF OZZ OZZY OSBOURNE
BLIZZARD OF OZZ (1980)
CBS
METAL MELODIQUE
4/5
HIZIA
19/11/2011
  0 0
A l'époque, on aurait pu douter pour Ozzy suite au début de sa carrière solo. Mais quand on voit le succès planétaire que le madman a rencontré avec cet album génial qu'est Blizzard Of Ozz, une carrière sans Black Sabbath s'imposait comme une évidence.
Cet album est une véritable machine à tubes. De I Don't Know à Steal Away en passant par les géniaux Crazy Train et Suicide Solution, celui qu'on appelle aujourd'hui Papy Ozzy frappe très fort. Il est amusant de voir à quel point il sait s'entourer car si son ancien compère de Black Sabbath, Tony Iommi a inventé le "riff métal", Randy Rhoads est sans aucun doute l'inventeur du "solo métal".
En un mot, incontournable!

 
PAGE / 3
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021