MW / Accueil / Avis / filtré par label : AUTRE LABEL
.
.
FILTRER PAR GENRE
FISH
WELTSCHMERZ (2020)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
CORTO1809 - 16/10/2020 -
0 0
3/5
"Seulement trois étoiles !" vont certainement s'écrier ses admirateurs, soufflant leur colère ! Eh oui, et pourtant j'aime Fish et son précédent album m'avait conquis. Mais je dois avouer qu'après de multiples écoutes, "Weltschmerz" me laisse perplexe... et insatisfait. Fish est frappé du syndrome du trop généreux, du trop plein. Est-ce le confinement qui laisse plus de loisirs à nos artistes favoris, mais pourquoi ceux-ci se croient-ils obligés de nous imposer des doubles albums gargantuesques jusqu'à l'indigestion ? Fish avait largement de quoi faire un dernier album "simple" de toute beauté pour clôturer sa carrière. Au lieu de quoi, il dilue son propos et finit par lasser l'auditeur.

Certes, il semble qu'il ait eu beaucoup de choses à nous dire. Trop, peut-être ? Car c'est à une véritable logorrhée cathartique à laquelle il se livre, la musique étant parfois oubliée derrière ce flot de paroles sombres et anxiogènes dans une époque qui n'en avait pas besoin. Toujours est-il que le premier disque n'a jamais réussi à me captiver et qu'il est même dispensable. Les choses prennent une autre saveur sur le second disque, en tout point remarquable, du poignant 'Garden of Remembrance' au prog très réussi de 'Waverley Steps', sans oublier le très sombre mais convaincant 'Weltschmerz' et le magnifique saxophone de 'Little Man What Now ?' qui reviendra longtemps vous hanter.

Comme Tony, je pense que 'Garden of Remembrance' aurait été un bien meilleur point final à la carrière de Fish. Grâce à la magie du numérique, rien ne nous empêche de supprimer les titres trop bavards et de réordonner les pistes pour faire de ce double à moitié réussi un simple parfait. Il est cependant dommage que ce ne soit pas le chanteur qui ait de lui-même eu cette initiative.

LUNEAR
CURVE . AXIS . SYMMETRY (2020)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
LOLO_THE_BEST59 - 04/10/2020 -
0 0
4/5
Cet album est une belle réussite, qui porte haut les couleurs du rock progressif français (dommage que les paroles soient une fois de plus en anglais). Loin de la tendance à "métalliser" le son à tout prix, Lunear nous livre des compositions épurées mais néanmoins riches (eh oui, la combinaison des 2 est possible !). Lunear puise certes dans les influences des grands groupes des années 70, Genesis, Pink Floyd (l'intro de Earth Population notamment), mais affirme une identité propre. Les performances vocales et l'effort porté sur les harmonies contribuent beaucoup également au climat de l'album. Seul le titre Same Player. Shoot Again m'a laissé perplexe, un peu décalé par rapport au ton général de l'album (et je n'ai pas compris l'importance du point, lol).
GRAND SLAM
HIT THE GROUND (2019)
AUTRE LABEL / HARD ROCK
ALTHAL - 16/07/2020 -
0 0
1/5
Bonne prod, riffs percutants. Le chant fait un peu penser à celui de JB Christoffersson de Grand Magus par moment.
L'ensemble est moderne et à la fois assez traditionnel. Les refrains accrocheurs rentrent vite en tête. Petit risque qu'on se lasse un peu vite. A voir dans le temps.
Les solos sont sympas... "simples" et efficaces. ça donne envie d'enfourcher sa veille 103 Peugeot et de parcourir le village cheveux aux vents à fond la caisse.
La baffe effectivement... pas mieux à dire !!!

LUNEAR
CURVE . AXIS . SYMMETRY (2020)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
CORTO1809 - 16/06/2020 -
0 0
4/5
Lunear nous offre ici un bien bel album gorgé de prog "historique" (un terme que je préfère à old school, ce dernier ayant un petit côté péjoratif du genre "dépassé" que je ne prise guère) que tous les amateurs du progressif raffiné qui caractérisait les années 70 apprécieront. Mais si la musique de Lunear se réfère bien à cette période, les influences sont digérées et la musique est empreinte de la personnalité du groupe. Les compositions sont à la fois délicates et énergiques, faciles d'accès mais suffisamment fouillées pour supporter de nombreuses écoutes. Lunear a su trouver ce délicat équilibre entre douceur et vigueur qui différencie un "album qui s'écoute" d'un "album auquel on a envie de revenir". Un très bon moment en perspective.
CHIMPAN A
THE EMPATHY MACHINE (2020)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
LOLO_THE_BEST59 - 25/05/2020 -
0 0
3/5
Voilà un album qui ne peut laisser indifférent. Je pense qu'il s'agit du type même d'album qu'on adore ou qu'on déteste. Le titre introductif, The world through my eyes, est d'une originalité folle, alternant les ambiances avec talent pour un titre vraiment attachant, qui lance (trop) bien cet album. It's so real et son tempo tout en retenue n'est pas sans rappeler, de loin, le magnifique titre Woman in chains de Tears for fears. Stars démarre comme du Kate Bush et déroule ses presque 10 mn sur un tempo qui là aussi, n'affolera pas l'aiguille de votre ampli. Alors quand démarre Speed of love sur un synthè bien esseulé, la lassitude aurait tendance à s'installer, à peine bousculer par le développement New Age du titre à mi parcours. Après ce temps faible déboule le très bon The Scream suivi du non moins réussi The Calling et son final très réussi. Malheureusement, Jack, trop chargé par la voix narrative, termine l'album sur une note plus terne.
Les vocaux (Steve Balsamo est quand même un putain de chanteur) et notamment les voix féminines, magnifiques, un certain sens de la composition, un foisonnement instrumental qui relance régulièrement l'intérêt, sont les points forts de cet album. Alors, certes on pourra reprocher la longueur et la linéarité de certains titres, le recours aux banques sons pour certains instruments (LogicPro est ton ami !), mais cela reste des défauts mineurs si l'on adhère au style et l'atmosphère général prodigué par l'album, ce qui est mon cas. Sinon mieux vaut passer son chemin.

.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020