MW / Accueil / Avis / filtré par production : ROGER WATERS - Is This The Life We Really Want
FILTRER PAR GENRE
ROGER WATERS
IS THIS THE LIFE WE REALLY WANT? (2017)
COLUMBIA / ROCK PROGRESSIF
REALMEAN - 04/07/2017 -
0 0
3/5
Est-ce Roger Waters qui n’en a pas tout-à-fait terminé avec ses vieux démons, ou bien l’auditeur suspicieux (dont je suis) qui fatalement va rechercher la trame recyclée d’un nouvel album succédant à "Amused to Death" après 25 ans ?
Après tout, sur la démarche, on ne peut pas vraiment critiquer l’ami Roger : bien des groupes et des artistes ont cédé à la tentation du retour tardif, souvent sous la forme du baroud d’honneur. Pink Floyd d’ailleurs, il y a peu, avec l’inattendu "The Endless River".
Il est vrai que la griffe de Roger est reconnaissable entre mille. Et à l’évidence on ne peut pas renier la réalité du recyclage dont fait preuve "Is this the life…". Mais avec Roger, c’est presque symptomatique : je ne l’ai jamais perçu comme un compositeur par vocation, mais par exutoire, par l’essence même de sa nature d’écorché vif.
Alors, on a vite fait de retrouver quelques marquantes harmonies empruntées aux albums précédents, ainsi qu’à la dernière période floydienne en mode Waters. Pour reprendre le fil de la chronique et des avis exprimés, je dirais que ce nouveau (et ultime ?) chapitre s’apparente davantage à "Animals" et "The Final Cut", dont je reste, à tout jamais certainement, un admirateur inconditionnel, qu’à "The Wall" ou "Amused to Death". 'Déjà Vu' avoue d’emblée sa nostalgie pour 'Pigs on the wing', et 'Bird in a Gale' pour les échos électrisés de 'Dogs'. Mais on notera aussi un 'Broken Bones' très proche de 'Paranoid eyes', ou encore un développement final qui reprend la structure de la conclusion de "Final Cut" : 'Smell the Roses' en porte-étendard de la résilience humaine, et qui vous fait ressortir la tête de l’eau –juste ce qu’il faut– à l’image de 'Not now John', et l’enchaînement de 'Wait for Her', 'Oceans apart', 'Part of me died', embeddés dans le même élan, qui n’est pas sans rappeler le retour au calme –très relatif– décrété par 'Two Suns in the Sunset'.
"Is this the life…" ne pourra sûrement pas égaler ses prédécesseurs. Il n’a pas l’extraordinaire aura de "The Final Cut" (je fais partie des rares qui la lui trouvent), ni la puissance du désespoir abyssal porté par "Amused to Death". Mais on l’écoute avec un réel plaisir, et on se surprend à penser qu’avec quelques hurlements bien placés, comme Roger savait les faire autrefois, il y aurait même de quoi réouvrir, juste un instant, la boîte de Pandore enfermant le vague à l’âme des incurables, celui dont la saveur et la noirceur sont forgées dans un même bloc.
Roger aurait dû quitter le navire de Pink Floyd, dès "The Final Cut" : cela aurait peut-être empêché les principaux aficionados du Floyd de percevoir cet album incroyable comme une imposture, et posé la réelle première pierre, emblématique, de sa discographie solo. Peut-être, alors, "Is this the life" aurait pu être accueilli, beaucoup plus largement, comme la continuité de l’œuvre d’un génie, et non comme le nième verbiage d’un capitaine arrogant et caractériel, banni par son propre équipage.

ROGER WATERS
IS THIS THE LIFE WE REALLY WANT? (2017)
COLUMBIA / ROCK PROGRESSIF
CALGEPO - 03/07/2017 -
0 0
5/5
Le nouvel album de Roger Waters prend tout son sens après plusieurs écoutes. Le musicien a encore des choses à dire, à sa façon, parfois cynique, souvent touchante, avec le parti-pris d'une musique plus minimaliste, mois arrogante, voyante et m'as-tu-vu qui accentue encore plus le concept. Inutile parfois de faire grand bruit pour faire passer des messages. Chapeau Monsieur Waters.
ROGER WATERS
IS THIS THE LIFE WE REALLY WANT? (2017)
COLUMBIA / ROCK PROGRESSIF
CORTO1809 - 02/07/2017 -
0 0
3/5
Certes, pas beaucoup d'originalité à attendre de cet album, mais si vous avez aimé "The Wall" et surtout "Animals", vous aurez probablement une chance de l'apprécier. Du moins si vous n'espérez pas être surpris ou déstabilisés mais au contraire êtes prêts à accepter de replonger avec nostalgie dans un passé que les très nombreuses analogies avec les deux albums précités ne manqueront pas d'évoquer.
ROGER WATERS
IS THIS THE LIFE WE REALLY WANT? (2017)
COLUMBIA / ROCK PROGRESSIF
ABADDON - 02/07/2017 -
0 0
2/5
Mais quel ennui ! Roger Waters recycle son fonds de commerce sans y apporter la moindre inspiration. En parsemant ses intertitres de gimmicks parlés, il ne cesse de souligner combien son propos est signifiant, alors que musicalement parlant il n'apporte rien d'exaltant. Ajoutons à cela que sa voix, qui n'a jamais été un point fort, a encore perdu en puissance, et nous obtenons un album plaintif qui est bien loin de ce qu'on attendait du membre d'un des groupes qui ont marqué l'histoire de la musique progressive. Insipide.
ROGER WATERS
IS THIS THE LIFE WE REALLY WANT? (2017)
COLUMBIA / ROCK PROGRESSIF
NEWF - 01/07/2017 -
0 0
2/5
Quelle déception ... Pourquoi avoir attendu 25 ans pour composer un album aussi insipide ? Un recyclage de plans et de vieux tics floydiens qui n'ont pour résultat qu'une succession de titres reflétant un manque cruel d'inspiration. A ce point là, l'absence totale de prise de risques sur cet album est presque suspecte et les motivations de son auteur plutôt floues.
Waters est à Pink Floyd ce que le déca est au café. Sans la caféine Gilmour et Whright, il reste des compositions sans saveur, certes bien produites mais à l'électromusicalogramme plat.... Au lieu d' un chant du cygne flamboyant, nous n'avons droit qu'à un lamento plaintif. Tristesse infinie ...

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020