MW / Accueil / Avis / filtré par production : ALAN PARSONS - Gaudi
  • FILTRER PAR GENRE
production_review_iduser_idtx_imagetx_data
132782174
ALAN PARSONS: GAUDI (1987)
POP
Gaudi fait partie de ces albums qui parviennent à se faire apprécier, sans artifice particulier; éternelle question des goûts et des couleurs, on accroche ou on n’accroche pas. S’il fallait que je choisisse entre Gaudi et Stereotomy, je choisirais sans doute Gaudi. Avec un pincement au cœur, tout de même.
Même si l'inspiration du Project commence à avouer ses limites, on peut dire que cette dernière galette du combo s'adjuge encore de beaux restes.
"La Sagrada Familia" érige, tel le monument qu'il évoque, un très bel ouvrage progressif que j'aurais du mal à dissocier des oeuvres marquantes de la discographie, et que j'écoute toujours sans aucune lassitude. L'APP n'avait plus rien produit de semblable depuis Ammonia Avenue. Et la partition vocale de John Miles est réellement percutante.
"Too Late" ? D'aucuns le trouveront insipide, tout juste bon à alimenter brièvement les bandes FM. Ce n'est pas mon avis, et bien qu'il prenne une forme désinvolte et à demi atone, j'ai adhéré à ce morceau dès sa première écoute! Et c'est toujours le cas aujourd'hui. Question d'approche personnelle, sans doute.
"Closer to Heaven" est un peu convenu à mon goût, mais son binôme "Inside Looking Out" en revanche est très efficace, poésie et émotion réussissant parfaitement bien leur rendez-vous. "Standing on Higher Ground" a tout d'un standard Pop FM, on peut le lui reprocher; ou pas. Personnellement, j'adore. Mélodie, arrangements, conviction de l'interprétation, encore un morceau de l'album qui réunit des ingrédients idéalement agencés, et qui ne vieillit pas à mon oreille.
La reprise de l'ouverture, "Paseo de Gracia" ? Splendide ! et beaucoup trop courte... Voilà un instrumental qui aurait pu rejoindre le podium de ses prédécesseurs, avec un développement plus appuyé. Dommage.
Reste "Money Talks", le morceau raté, en effet. Alan Parsons ne sait pas faire ce rock-là, il le prouvera encore, le dernier exemple en date se trouvant sur le Valid Path de 2004 ("More Lost Without You").
En conclusion pour moi, un vrai faux mauvais album. Un tantinet bâclé, certainement. Mais la dernière offrande de 1987 est une survivance fort appréciable de la synergie du combo Parsons/Woolfson, une galette qui revient fréquemment taquiner mes playlists. La suite sera plus aléatoire.
7,5/10

REALMEAN - 09/02/2013 -
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville Records, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020