MW / Accueil / Avis / FISH: Vigil In A Wilderness Of Mirrors
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album FISH VIGIL IN A WILDERNESS OF MIRRORS FISH
VIGIL IN A WILDERNESS OF MIRRORS (1990)
EMI
ROCK PROGRESSIF
4/5
REALMEAN
02/03/2017
  0 0
Oh for the company dream of the company, drink to the company until we die… Le meilleur de Fish en solo ? J’ai découvert rétrospectivement les tous premiers albums de Marillion, mais j’ai eu la chance de goûter pleinement au néo-progressif des années 90, au moment même où sortaient "Vigil in a Wilderness of Mirrors", puis "Internal Exile". Je les ai pris en pleine figure, et en contexte. 'Vigil' qui ouvre l’album est le masterpiece incontournable de cette discographie (nb: une erreur s'est glissée dans le tracklisting, le titre n'est pas éponyme), et 'The Company' en décroche peut-être la première place sur l'aspect de la puissance mélodique. Avec un chant renversant, à l’émotion inégalée. Le coup d’envoi de "Vigil…" restera dans les annales de ce que la production de l’écossais, hors Marillion, aura compté de plus poignant. Du début à la fin, rien à jeter (à part 'Big Wedge' ?), jusqu’au bouleversant 'Cliché', cliché en effet mais oh combien envoûtant. A redécouvrir sans modération.
Album FISH VIGIL IN A WILDERNESS OF MIRRORS FISH
VIGIL IN A WILDERNESS OF MIRRORS (1990)
EMI
ROCK PROGRESSIF
4/5
TONYB
17/11/2010
  0 0
Pour démarrer sa carrière solo, Fish ne s'écarte guère de son passé marillionesque, pour notre plus grand bonheur. Peut-être aurait-il dû conserver cette ligne de conduite ???
Album FISH VIGIL IN A WILDERNESS OF MIRRORS FISH
VIGIL IN A WILDERNESS OF MIRRORS (1990)
EMI
ROCK PROGRESSIF
5/5
NUNO777
04/05/2009
  0 0
Du très grand art dans la finesse des mélodies et les ambiances proposées. Je ne suis pas grand fan de Marillion, mais le Fish solo me transporte. Le meilleur Fish avec Raingods et Sunsets.
Album FISH VIGIL IN A WILDERNESS OF MIRRORS FISH
VIGIL IN A WILDERNESS OF MIRRORS (1990)
EMI
ROCK PROGRESSIF
4/5
NESTOR
28/04/2009
  0 0
Le petit père Fish reprend du poil de la bête.
Un excellent album avec deux ballades à tomber par terre : "Cliche" et "Gentlemen excuse me".
Mais également du pep's et de l'énergie (Big Wedge).
Peut être moins poétique et mystique que Marillion, mais tout aussi charmeur et réussi.

 
PAGE / 1
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021