MW / Accueil / Avis / filtré par rédacteur :
FILTRER PAR GENRE
MARILLION
B'SIDES THEMSELVES (1988)
EMI / ROCK PROGRESSIF
ZOSO - 11/12/2010 -
0 0
5/5
Le disque en lui même est bien entendu indispensable (rien que pour 'Cinderella Search'). Aucun ratage, aucun temps mort sur un recueil d'inédit sur album plutôt que de face b. Seule la pochette n'est pas à la hauteur de la magie de l'ère Fish.

Attention toutefois: toutes ces choses et bien plus figurent sur les remasters des quatre albums (qui sont tous à 6€99 un peu partout en ce moment).

EMPEROR
IN THE NIGHTSIDE ECLIPSE (1994)
CANDLELIGHT / BLACK METAL
ZOSO - 16/04/2010 -
0 0
5/5
Parfois on a pas le choix. En tant qu'amateur de metal, si on est un tant soit peu curieux il faudra se faire les monstres sacrés. Alors sans rechigner, parce que la foi nous pousse, on écoute ces disques. Et bien souvent c'est la baffe à l'arrivée. Cela peut paraitre simple mais ces parcours initiatiques que représentent des écoutes comme In The Nightside Eclipse représentent, au delà de toute considération artistique, un fondement inébranlable de la communauté metal. Une sorte de passé commun, d'histoire du metal.

Il est interdit de passer à coté d'un pareil disque. D'accord la production blablabla... mais à coté de ça, dans la balance, il y a tant. La violence froide et somptueuse, la technique postillonnante, les ambiances magnifiques, les textes noirs. Et un morceau: I Am The Black Wizards.

Un riff dense comme une éruption volcanique, une batterie qui vient tout tabasser par dessus, et puis des coup de boutoir orchestraux (taaa, taaa, taa-damm, ta-da-da-da-daaam) qui ouvre la porte à un échange constant, un dialogue entre des ambiance celestes et puissante et la nervosité et la hargne de l'humanité qui rampe dans les hurlements. À peine commence-t-on à saisir l'ampleur de la merveilleuse dualité qu'un riff heavy succède aux froids claviers et nous transporte dans un tourbillon, puis un riff presque doom, puis retour des claviers.... Dans les constant aller/retour sympho/heavy, Ihsahn hurle avec une conviction rarement égalée.

Pour ce titre et pour la légende, ce disque est indispensable.

AEROSMITH
DRAW THE LINE (1977)
COLUMBIA / HARD ROCK
ZOSO - 01/02/2010 -
0 0
5/5
Draw The Line est sans doute mon Aerosmith préféré et surement le plus sous-estimé. Entre Rocks et la traversée du désert qui suivra, il est sans doute vu comme étant déjà sur la pente descendante.

Pourtant les mélodies et la hargne hard rock cohabitent comme rarement pour délivrer un vrai brûlot qui ne pourra que régaler les fans. Mention spéciale à Kings & Queens, morceau qui me fait toujours autant vibrer et hurler en cœur avec un Tyler en état de grâce.

À consommer sans aucune modération.

BLUE OYSTER CULT
SECRET TREATIES (1974)
SONY BMG / HARD ROCK
ZOSO - 28/11/2009 -
0 0
5/5
N'exigeons pas trop des mots, il vous suffit de savoir qu'il s'agit là d'un des 10 meilleurs albums de rock de tous les temps (aux cotés du IV de Led Zep et d'In Rock de Purple). Absolument indispensable et merveilleux, une bulle à l'extérieur de laquelle tout semble grossier et laid.
BLUE OYSTER CULT
BLUE ÖYSTER CULT (1972)
COLUMBIA / HARD ROCK
ZOSO - 30/10/2009 -
0 0
5/5
Le 8.5 est bien mérité. Au lieu de jouer la surenchère sonore, Blue Oyster Cult trouble par son ambiance, sa froideur, sa complexité et sa virtuosité. Mais les mélodies sont là, sophistiquées et prenantes, et l'album est un pur bonheur de bout en bout.

Blue Oyster Cult est le groupe le plus sous-estimé de la planète rock, et ils commencent fort.

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020