MW / Accueil / Avis / filtré par rédacteur :
FILTRER PAR GENRE
INNERSPACE
RISE (2017)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
ARNAUD - 24/11/2017 -
0 0
5/5
L'OVNI de l'année et certainement un des meilleurs albums de 2017 ...
On est plongé dans du Floyd mais aussi dans du Alan Parsons. Des ambiances de folies, une voix magnifique. Quelques passages plus ésotériques (on dirait un peu aussi du Era). Une grosse mention spéciale pour le violon et le piano. Franchement il est difficile de sortir de ce disque. Après un premier album très convaincant mais conventionnel Innerspace vient de franchir un pallier et s'offrir une identité en ne ressemblant à personne.

LAZULI
TANT QUE L'HERBE EST GRASSE (2014)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
ARNAUD - 06/06/2014 -
0 1
4/5
Après trois ans d’absence entrecoupée de nombreux festivals, concerts et un magnifique DVD studio enregistré dans les conditions du live, le quintet Gardois vient de sortir son cinquième album intitulé Tant Que L’Herbe Est Grasse. La formation est stabilisée et nous retrouvons donc avec plaisir Romain Thorel et Vincent Barnavol autour du trio historique que forme Gédéric Byar et les deux frères Léonetti.


En neuf plages et 43 minutes le groupe a fait le choix d’une écriture plus directe et finalement plus courte. Ce choix pourra peut être paraitre déroutant pour certains mais l’efficacité est au rendez vous et si vous avez la chance de les voir en concert vous ne pourrez que confirmer ce ressenti. Domi, fidèle à son habitude nous propose des paroles très travaillées mais également plus explicites et percutantes. Moins imagé que pour 4603 battements il ne sera plus forcément nécessaire de réaliser une étude de texte approfondie pour en décortiquer toutes les subtilités.

Coté musique Lazuli conserve son identité qui ne rentre pas forcément dans des cases stéréotypées. Là ou certains y voient du progressif, d’autres y entendent de la musique ethnique avec quelques touches de pop. Quelle importance de vouloir mettre une étiquette à Lazuli ? La magie est toujours là et le travail bien réel. Le groupe réussi une nouvelle fois le pari de mettre de coté leur forte technicité pour se concentrer sur les mélodies. Ce choix est sans nul doute le bon. Les instruments sont bien en place et aucun ne prend le pas sur les autres y compris la Léode pourtant tellement unique. Cet équilibre provient certainement également de l’unité que dégage cette formation et de la plus forte implication de Romain et Vincent dans le travail collectif.

Sans vouloir faire un pauvre jeu de mots il faut toutefois reconnaitre que l’album démarre sur les chapeaux de roues avec ‘Déraille’. Bourré d’énergie et tout en puissance Domi dresse un constat de notre monde qui part en sucette. ‘Multicolère’ quant à lui est un titre qui reflète parfaitement cette volonté de faire simple et percutant. Les paroles sont immédiatement mémorisables et toucheront sans aucun problème un auditeur distrait.
Citons également ‘J’ai Trouvé Ta Faille’ qui constitue le premier titre dans la discographie de Lazuli où la langue anglaise fait son apparition. Cependant Domi qui revendique d’écrire et de chanter en Français ne s’est pas dédit. Constitué de deux parties, Lazuli a fait appel à Fish pour poser sa voix sur le final de la plage. Cette collaboration est la concrétisation d’une amitié créée sur la route à l’occasion d’une tournée commune avec le géant écossais. Quel beau clin d’œil !
Enfin il est impossible de terminer cette chronique sans évoquer ‘Prisonnière d’une cellule mâle’. Sans fioritures cette ballade aborde le thème des maltraitances que peuvent subir les femmes. Un constat cru et cruel mais malheureusement bien trop réel.

Si 4603 battements était l’album de la renaissance, Tant que l’herbe est grasse peut être qualifié de celui de la maturité et de la consolidation. Quand certains inconditionnels ou esprits chagrins pourront trouver dans ce nouvel opus une forme de régression ou de stagnation, d’autres y verront un album agréable, accessible et surtout terriblement efficace. Alors ne boudons pas notre plaisir et reconnaissons que nous sommes une nouvelle fois face à une production largement au dessus de la moyenne.

GOD IS AN ASTRONAUT
ORIGINS (2013)
AUTRE LABEL / POST ROCK
ARNAUD - 20/09/2013 -
0 1
3/5
Un fois de plus je suis enchanté par God Is An Astronaut.
Comment ne pas plonger dans leur univers atmosphérique et légèrement psyché ?
Effectivement une voix (féminine) ne trahirait pas l'esprit du groupe mais l'absence de voix n'est pas un frein ou un vecteur d'ennui.

Je suis en total accord avec la chronique de notre confrère.
Un 7,5 bien mérité

BLACKFIELD
BLACKFIELD IV (2013)
KSCOPE / POP
ARNAUD - 19/09/2013 -
0 1
2/5
Un album agréable et décevant à la fois. Le passage à la Pop est a présent assumé et l' illustre invité ne participe plus à la composition.
Les mélodies sont plutôt sympathiques mais la durée globale de l'album (environ 30 minutes) est pour moi rédhibitoire.
Bref du ni ni ... Ni bon, Ni mauvais, Ni fait, Ni à faire et surtout largement dispensable.

Un peu plus de travail, quelques titres supplémentaires et mon jugement aurait été moins sévère.

RHYS MARSH AND THE AUTUMN GHOST
TRIO (2013)
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
ARNAUD - 31/05/2013 -
0 0
1/5
Voici typiquement un album que je n'aime pas.
Comment faire de la musique aussi ennuyante avec autant de musiciens ? Les morceaux sont très longs pour peu de développements. Pire, certaines notes reviennent en boucle poussant à l'agacement.
Ajoutez à cela un chant particulier que je qualifierai de pompeux et vous obtenez un album difficile à écouter.
Je n'adhère pas au concept et je n'ai pas réussi à me faire transporter ... Dommage !

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020