GROUPE/AUTEUR:

ALICE IN CHAINS

(ETATS UNIS)

TITRE:
THE DEVIL PUT DINOSAURS HERE (2013)
LABEL:
COLUMBIA
GENRE:
HEAVY METAL

"Alice In Chains prouvent qu'ils sont toujours une des meilleures formations de heavy de notre époque, ni plus, ni moins."
NOISE - 13.06.2013 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Oui, les miracles existent en musique et parfois le business s'efface devant la beauté d'un disque. Car avec "Black Gives Way To Blue", Alice In Chains a réussi le comeback le plus beau, le plus prenant et le plus poignant de la grande histoire du heavy métal. Déjouant pas mal de pronostics, le groupe a trouvé une vie sans son mentor génial, Layne Staley. Quatre ans plus tard, la divine Alice nous redonne le frisson en sortant un 5ème album, "The Devil Put Dinosaurs Here". Frisson de peur tant on craint que l'alchimie parfaite ne se produise pas une deuxième fois, frisson d'excitation tant on attend avec une frêle impatience la suite des aventures d'un des plus fascinants groupe des années 90.

Mais il faut croire que Staley veille sur Jerry Cantrell, Sean Kinney et bien sur William DuVall qui a si bien su se fondre dans le groupe. Car ce jet est un nouveau petit miracle dans lequel on retrouve ce heavy métal sombre et désespéré mêlé à des aspects acoustiques et alternatifs. Le tout est porté vocalement par Cantrell et DuVall qui font de nouveau un travail bluffant avec cette tristesse attachante qui les caractérise. Et au programme de ce très long disque de près de 70 minutes se trouvent encore de superbes pépites musicales.

Citons tout d'abord les titres classiques que sont "Hollow", "Pretty Done" et "Stone" qui forment un trio parfait pour ouvrir le disque et nous faire replonger dans l'univers du groupe. S'ensuivent "Voices", "Choke" et "Scalpel" nous rappellent qu'avec "Sap" Alice In Chains était brillant dans le rock acoustique teinté de sensibilité et de feeling. Il y a aussi de longs titres aux ambiances très travaillées comme la chanson éponyme ou "Phantom Limb" qui toutes les deux prennent le temps d'installer une atmosphère aux allures de voyage mystique avec une alternance entre passages heavy et moments plus calmes amenés par des riffs imparables. Enfin plus discrets et complètement dans le style du groupe "Low Ceiling" et "Hung On A Hook" s'imposent comme de futurs classiques avec un chant parfait et des guitares heavy, le solo de "Low Ceiling" étant un petit chef d'œuvre.

"The Devil Put Dinosaurs Here" est un nouveau cru de très grande qualité. Alice In Chains nous prouve, si cela était nécessaire, que son retour est solide et fait pour durer. Avec cet album profond et intelligent, les Américains prouvent qu'ils sont toujours une des meilleures formations de heavy de notre époque, ni plus, ni moins.

Plus d'information sur http://www.aliceinchains.com/index_countdown.php?id=29



GROUPES PROCHES:
FAR PLAIN, THE SLEEPPERS, THE LAST BÄRONS, SPECIAL OPS, DROPBUNNY, LOADING DATA, QUBE, KILL DEVIL HILL, NIRVANA, DISSIDENT PACHYDERM

LISTE DES PISTES:
01. Hollow (05:41)
02. Pretty Done (04:36)
03. Stone (04:23)
04. Voices (05:43)
05. The Devil Put Dinosaurs Here (06:39)
06. Lab Monkey (05:58)
07. Lown Ceiling (05:15)
08. Breath On A Window (05:20)
09. Scalpel (05:21)
10. Phantom Limb (07:08)
11. Hung On A Hook (05:35)
12. Choke (05:44)


FORMATION:
Jerry Cantrell : Chant / Guitares
Mike Inez: Basse / Back Vocals
Sean Kinney : Batterie
William DuVall : Chant / Guitares


TAGS:
Chant grave
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
TOWNSEND LE DEVIN - 21/10/2013 -
0 0
4/5
Oui c'est vrai que c'est très bien car pas bourrin, c'est vrai que ça sonne moderne parfois, c'est vrai que je préfère le groupe lorsqu'il compose plus mélancolique. Oui c'est aussi vrai que je mets 4/5 car pour moi il y a 2 titres en trop qui plombent le disque. À vous de découvrir lesquels. Et c'est surtout vrai que, tout comme il ne me viendrait pas à l'esprit de ne pas noter le dernier Devin TOWNSEND ou le dernier RIVERSIDE, j'y suis obligé ici...
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ALICE IN CHAINS
DERNIERE ACTUALITE
ALICE IN CHAINS : Nouvelle lyric video
Toutes les actualités sur ALICE IN CHAINS
NOTES
3.5/5 (4 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DIVIDED MULTITUDE: Feed On Your Misery (2013)
METAL PROGRESSIF Divided Multitude a un indéniable talent qui lui permet d'unir à la fois puissance, musicalité et mélodie.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ESCAPE THE FATE: Ungrateful (2013)
METALCORE Escape The Fate est un groupe de metalcore ayant bien appris sa leçon et qui tente dans Ungrateful de faire monter sa sauce avec des éléments pop sans vraiment y parvenir.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ALICE IN CHAINS
ALICE-IN-CHAINS_Rainier-Fog
Rainier Fog (2018)
4/5
2/5
BMG / GRUNGE
ALICE-IN-CHAINS_Black-Gives-Way-to-Blue
Black Gives Way to Blue (2009)
4/5
4/5
EMI / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020