GROUPE/AUTEUR:

DIRTY SHIRT

(ROUMANIE)

TITRE:
FREAK SHOW (2013)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
METAL FUSION

"Album coloré, à la production soignée et contentant son lot de surprises, ce Freak Show à défaut de présenter une musique réellement inédite en propose une pleine de fraîcheur."
REDDUST - 15.08.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Dirty Shirt est un groupe roumain formé en 1995 qui, après deux albums Very Dirty et Same Shirt, Different Day parus respectivement en 2000 et 2009, publie en cette année 2013 son troisième opus. Refilé à mes chères esgourdes comme un album de hardcore, dès le début de l'écoute de ce Freak Show, un sentiment de maldonne s’immisça en moi. Car Dirty Shirt, loin de s'adonner à un hardcore métallique, propose plutôt une musique décomplexée et libre de presque tout carcan que l'on pourra qualifier de métal fusion.

Dirty Shirt c'est surtout et avant tout du métal, aux forts relents industriels avec de bons riffs de guitare, souvent percutants et parfois tranchants. A cela s'ajoute au chant, un duo masculin/féminin bien trouvé dans sa complémentarité qui donne une dimension supplémentaire à chaque composition. Ce, d'autant plus que le duo de chanteurs a beaucoup plus qu'une corde vocale à proposer et font apprécier la variété de leurs chants.

Un autre intérêt de la musique de Dirty Shirt vient du mélange des genres. Au gré des morceaux, on pourra en effet trouver des passages de folklore dace ("Bad Apples", "Rocks Off", "Saraca Inima Me") d'autres plus ethniques ("Ride"), un passage synthétiquement jazzy ("Never Say Never"), une intro reggae et du punk US ("Freak Show") voire tout simplement du rock comme dans "Never Say Never" qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler par moment Faith No More.

Album coloré, à la production soignée et contentant son lot de surprises, ce Freak Show à défaut de présenter une musique réellement inédite en propose une pleine de fraîcheur. Au grand bonheur de l'auditeur, Dirty Shirt évite la macédoine musicale indigeste, brouillonne et alambiquée. Malgré ses prises de chemins de traverse, il évident que le groupe roumain suit une trajectoire musicale, certes colorées, mais avant tout claire, nette, concise et donc cohérente. Un album à découvrir.

Plus d'information sur http://www.dirty-shirt.com/



GROUPES PROCHES:
SOVIET SUPREM, DIABLO SWING ORCHESTRA, DREAM THEATER, LAIBACH

LISTE DES PISTES:
01. Ride - 03:13
02. Bad Apples - 03:39
03. Freak Show - 03:31
04. Trust Me - 03:24
05. Away - 03:53
06. The Business Of Life - 04:31
07. Never Say Never - 03:37
08. This Is The Day - 03:39
09. Saraca Inima Me - 03:10
10. Extreme Funky Disco - 01:50
11. Rocks Off - 02:39


FORMATION:
Cristi Balanean: Guitares
Dan Craciun: Chant
Mihai Tivadar: Guitares / Claviers
Pali Novelli: Basse
Robi Rusz: Chant
Vlad Toca: Batterie


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DIRTY SHIRT
DERNIERE ACTUALITE
DIRTY SHIRT : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur DIRTY SHIRT
DERNIER ARTICLE
DIRTY SHIRT + ACYL - LE PETIT BAIN (PARIS) - 29 MARS 2019
Concert de toutes les démesures où jamais le Petit Bain n'a vu une telle troupe fouler ses planches. Dans une folie douce, les Roumains de Dirty Shirt ont balancé leur science de la ratatouille entre rythmiques lourdes et folk balkanique. Tous les articles sur DIRTY SHIRT
DERNIERE INTERVIEW
Véritable coup de coeur d'une partie de la rédaction, nous avions rendez-vous avec Mihai Tivadar pour évoquer la ratatouille métallique de Dirty Shirt!

NOTES
4/5 (1 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ELECTRIC LIGHT ORCHESTRA: Secret Messages (1983)
ROCK "Secret Messages" vient confirmer ce que les écoutes des albums d'ELO à partir de "Out Of The Blue" laissait présager : un groupe en perte de vitesse, en manque d'inspiration et peinant à se renouveler.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SCORPIONS: Unbreakable (2004)
HARD ROCK Unbreakable apparaît clairement comme l'album de la rédemption pour Scorpions. Malgré quelques petits défauts, cet album se consomme avec un plaisir certain tant Meine et ses compères semblent avoir retrouvé l'envie de jouer ensemble.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DIRTY SHIRT
DIRTY-SHIRT_Letchology
Letchology (2019)
4/5
5/5
APATHIA RECORDS / METAL ALTERNATIF
DIRTY-SHIRT_Dirtylicious
Dirtylicious (2015)
5/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020