GROUPE/AUTEUR:

DAGOBA

(FRANCE)

TITRE:
POST MORTEM NIHIL EST (2013)
LABEL:
VERYCORDS
GENRE:
THRASH

"En matière de Thrash moderne ce disque est sans aucun doute un des meilleurs sortis depuis longtemps."
NOISE - 13.12.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Cela fait quelques années que la scène métallique française n'a plus à rougir devant ses homologues. Le temps de l'image du groupe français qui tente de percer est passé et en matière de métal extrême la scène française est désormais reconnue. Elle le doit à des groupes pionniers dont Dagoba fait partie et l'arrivée de son 5ème album, "Post Mortem Nihil Est", était un événement attendu. Le groupe a changé de guitariste avec l'arrivée d'Yves "Z" Terzibachian et surtout il est allé aux Etats-Unis chercher Logan Mader pour sa production.

Et le résultat est bluffant. Tout en gardant sa personnalité Dagoba gagne un son clair qui est largement moins compressé, plus aéré et de fait largement plus agréable à écouter. Il en résulte un colossal album de Thrash loin des standards américains à la mode contenant son lot de riffs incisifs, une batterie mitraillette et un chant énorme, alternant hurlements - le plus souvent - et passages clairs.

Il y a ainsi de quoi se faire plaisir avec "Son Of A Ghost", "When Winter…", "Yes, We Die", "The Realm Black" ou encore "Kiss Me Kraken". Dagoba y mélange la puissance du Thrash avec des mélodies fortes. Les titres renferment de superbes breaks mélodiques, des parties chantées en clair lumineuses voire même des passages épiques et symphoniques. Ce faisant, il crée un cocktail redoutable, parfois proche de Fear Factory, parfois d'un Dimmu Borgir, tout en conservant une personnalité bien trempée. Enfin en matière de puissance brute et martiale "I, Reptile" fait presque froid dans le dos tant elle ne relâche pas la pression confirmant toute l'aisance du groupe dans ce registre brutal.

Avec un label dynamique et un tel album sous le coude, Dagoba a toutes les cartes en main pour enfin percer sur la scène internationale. "Post Mortem Nihil Est" est en effet la quintessence des promesses entrevues depuis les débuts du groupe. Il gomme les petites imperfections qui le handicapaient et propulse les marseillais dans une autre dimension. En matière de Thrash moderne ce disque est sans aucun doute un des meilleurs sortis depuis longtemps.

Plus d'information sur http://www.dagobaonline.com/



GROUPES PROCHES:
FEAR FACTORY, AVENGED SEVENFOLD, TRIVIUM, DIMMU BORGIR, GOJIRA, IN FLAMES, SCARRED, SYRINX_, VOICE OF RUIN

LISTE DES PISTES:
01. When Winter... (05:33)
02. The Realm Black (06:18)
03. I, Reptile (05:04)
04. Yes We Die (04:40)
05. Kiss Me Kraken (04:23)
06. Nevada (01:42
07. The Great Wonder (04:45)
08. The Day After The Apocalypse (05:21)
09. Son Of A Ghost (05:01)
10. Oblivion Is For The Living (04:28)
11. By The Sword (03:38)


FORMATION:
Franky: Batterie
Izakar: Guitares
Werther: Basse
Yves "Z" Terzibachian: Chant


TAGS:
Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DAGOBA
DERNIERE ACTUALITE
Le Gisors Metal Fest renaît de ses cendres
Toutes les actualités sur DAGOBA
DERNIER ARTICLE
Le Cercle Metal Festival - 01 Septembre 2018 - Chapelle Lez Herlaimont (Belgique)
Cette nouvelle édition du Cercle Metal Festival propose une affiche riche avec en point d'orgue un des leaders de la scène métallique hexagonale. Tous les articles sur DAGOBA
DERNIERE INTERVIEW
Quelques minutes avant son entrée sur scène dans le cadre du festival Bring the Noise, Music Waves a rencontré le batteur du groupe metal français du moment - Franky Costanza - pour une vraie rencontre découlant sur une discussion à baguettes rompues...

NOTES
3/5 (1 avis) 4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ARCADE EYES: Arcade Eyes (2013)
DOOM Nouveau super-groupe constitué de membres de Earthship et Crown, Arcade Eyes signe un premier album prometteur, sorte de Sludge psyché, beau et pesant à la fois.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DUNCAN EVANS: Lodestone (2013)
ROCK A chaque nouvelle écoute "Lodestone" transmet une grande richesse émotionnelle au travers de sa touchante authenticité.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DAGOBA
DAGOBA_Tales-Of-The-Black-Dawn
Tales Of The Black Dawn (2015)
4/5
-/5
VERYCORDS / METAL INDUSTRIEL
DAGOBA_Poseidon
Poseidon (2010)
5/5
2/5
XIII BIS / METAL INDUSTRIEL
DAGOBA_Face-The-Colossus
Face The Colossus (2008)
3/5
-/5
SEASON OF MIST / THRASH
DAGOBA_What-Hell-Is-About
What Hell Is About (2006)
4/5
2/5
SEASON OF MIST / METAL INDUSTRIEL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020