ARTISTE:

ZIP TANG

(ETATS UNIS)
TITRE:

DAS REBOOT

(2013)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
"Das reboot est un album intéressant, fourmillant de bonnes idées malheureusement trop souvent mal amenées."
STEVENAKERFELDT (15.07.2013)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Zip Tang n'est plus vraiment à présenter... Annoncé ca et là comme le renouveau du rock progressif, le premier album de cette formation américaine, "Luminiferous", était pourtant loin d'avoir fait l'unanimité au sein de la rédaction. C'est aujourd'hui "Das Reboot", leur quatrième album, qui sort dans les bacs après 2 essais de plus en plus réussis, les défauts majeurs ayant été relativement corrigés (notamment la voix qui manquait cruellement de personnalité et d'énergie). Alors comment se porte Zip Tang avec cette quatrième offrande ?

Très bien ! Cette galette est un régal pour qui appréciera les relectures du progressif des 70's que nous proposent des formations comme Beardfish ou The Flower Kings dont on retrouve ici l'humour déjanté et la légèreté ('10.000 nachos en est un bon exemple, avec un titre pareil...). La basse est bien souvent mise en avant, par les compositions mais aussi par le mixage et se démarque par un son semblable à celui de Jonas Reingold des TFK et se taille ainsi une grande place dans l'espace musical de "Das Reboot". Néanmoins, si la musique de Zip Tang est grandement inspirée des 70's dans sa composition, les sonorités ne s'en rapprochent pas, le saxophone sonne souvent assez kitsch et 80's tandis que le son a tendance à se durcir pour se rapprocher par moments du metal ('Thorazine Drip'). La capacité du chanteur à moduler sa voix, traduisant ainsi la joie, la tristesse ou d'autres expressions, rappelle les jeux entre Roine Stolt et Hasse Froberg, assurant de ce fait une grande diversité d'émotions ressenties. Cela met néanmoins en exergue l'un des défauts de cet album : le manque d'unité.

Car "Das Reboot" manque grandement de cohérence. Certains morceaux s'enchaînent parfois sans réelle logique ce qui s'avère déstabilisant dans le mauvais sens du terme, car en plus de provoquer la surprise que tout amateur de progressif est certes en droit d'attendre, ce problème gâche trop souvent le plaisir (enchaînement de 'Little Tiny Fishes' et 'Three More Days'). Ce manque d'unité se ressent également sur la durée, l'album s’essoufflant et fournissant une trop grande diversité sonore et stylistique, rendant l'écoute assez fastidieuse. Les idées fusent de partout (par exemple le saxophone, utilisé de manière assez aléatoire, quand on l'attend le moins en somme) et le résultat est parfois en deçà de ce que l'on pourrait attendre d'un quatrième opus.

"Das reboot" est un album intéressant, fourmillant de bonnes idées trop souvent mal amenées comme en témoigne l'avant dernier morceau, 'I'm Still Here' qui contient de très bonnes choses et aurait pu être excellent avec une structure plus travaillée. La première moitié de l'album est franchement très bonne et des morceaux comme 'Grain Of Sand' et ses lignes de basse ou 'Atmosphaerae', tout en crescendo, méritent d'être soulignés. Les défauts restent les mêmes que ceux des débuts, mais sont malgré tout moins flagrants, les voix ayant été largement retravaillées. Les arrangements et les finitions laissent malheureusement à désirer, de même que les structures, que ce soit celles de l'album ou des morceaux en eux-même.


Plus d'information sur http://www.ziptang.net/main.html





LISTE DES PISTES:
01. Grain Of Sand - 05:26
02. Atmosphaerae - 07:09
03. Butterfly Tattoos - 07:27
04. Massive Hole - 01:39
05. Stop Feeling - 07:15
06. 10,000 Nachos - 04:20
07. Thorazine Drip - 04:48
08. Little Tiny Fishes - 02:35
09. Three More Days - 02:39
10. Stop Feeling (reprise) - 00:56
11. Animal - 02:36
12. I'm Still Here - 04:59
13. Outro - 01:25

FORMATION:
Fred Faller: Batterie
Marcus Padgett: Chant / Claviers / Saxophone
Perry Merritt: Chant / Guitares
Rick Wolfe: Chant / Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (2 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
CAMERATA MEDIOLANENSE: Vertute, Honor, Bellezza (2013)
AUTRES - Ensemble expérimental qui s'auto-qualifie de post-punk, classique et dark wave, Vertute, Honor, Bellezza s'avère un peu un trop brouillon et plat pour pouvoir être totalement apprécié.
HOGJAW: If Ain't Broke (2013)
ROCK - Si Hogjaw ne révolutionne pas le genre et ne le fera sans doute jamais, If Ain't Broke accomplit cependant sa mission en nous faisant voyager à travers le sud des Etats-Unis.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ZIP TANG
ZIP-TANG_Luminiferous-Ether
Luminiferous Ether (2007)
2/5
-/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021