ARTISTE:

MAX PIE

(BELGIQUE)
TITRE:

EIGHT PIECES - ONE WORLD

(2013)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
"Eight Pieces - One World de Max Pie s'apparente à un savant mélange de Metal progressif et de Power mélodique teinté de metalcore."
OCERIAN (12.07.2013)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Ce jeune groupe belge nous délivre avec ce "Eight Pieces - One World" son deuxième album. Il a pu se faire connaître en première partie européenne de Jon Oliva's Pain ou encore d'Evergrey. Après un premier album plutôt bien accueilli, Max Pie revient cette année avec une formation remaniée. Damien DiFresco remplace seul les deux guitaristes précédents et assure également le clavier. C'est aussi lui qui fournit l'essentiel du travail de composition sur cet album. Quant à Sylvain Godenne, il se place à la batterie. A noter, que la production est assurée par Simone Mularoni, le guitariste de DGM.

Le Metal progressif puissant et vigoureux de ce quatuor qui pourra parfois rappeler un peu Symphony X se fait à la fois accrocheur avec des refrains faisant la plupart du temps mouche et agressif à cause notamment de la voix souvent rugueuse de Tony Carlino et de la batterie survoltée de Sylvain. "Eight Pieces - One World" navigue sans arrêt entre cette rage à peine contenue et une forte aspiration mélodique. Le clavier, assez peu présent, n'est là que pour lancer les morceaux et donner de la profondeur.

La qualité technique est assez classique, dans le sens où elle s'inscrit totalement dans ce que l'on peut avoir l'habitude d'entendre dans le genre. Les solis sont souvent de haut niveau, que ce soient ceux du guitariste titulaire ou des participations de Simone Mularoni comme sur 'Earth Rules', l'un des morceaux les plus épiques. Les riffs et rythmiques sont eux sans surprise à quelques exceptions près. Le chant clair de Tony Carlino est plutôt réussi mais ses velléités agressives ne sont pas tellement mises en valeur par la production. Il peut donc donner l'impression de manquer de coffre ou de souffle, voire de maîtrise technique sur certains passages. Le titre mid tempo 'I'm In Love' avec son introduction en italien est plutôt à son avantage sans pour autant en mettre plein les oreilles. 'Vendetta' composé au départ pour être un titre metalcore bénéficie quant à lui de cette voix claire et puissante. Il en devient un titre agressif mais aussi progressif du fait de sa structure et du mélange des genres. Il rappellera le très bon groupe de metal progressif grec Wastefall. 'The Side Of A Dime' est un peu dans la même veine et s'inscrit clairement dans la plus pure tradition du metal prog avec un refrain extrêmement bien ficelé sur le plan mélodique et c'est ce schéma que l'on retrouvera jusqu'à la fin de l'album.

La musique de Max Pie s'apparente ainsi à un savant mélange de Metal progressif et de Power mélodique teinté de metalcore. "Eight Pieces - One World" est réussi même s'il pêche un peu coté vocalises pour être totalement crédible. Malgré ce défaut, il fait partie de ces albums agréables qui se réécoutent avec plaisir...


Plus d'information sur http://www.maxpie.be/





LISTE DES PISTES:
01. Cage Of Sins - 7:14
02. I'm Sealed - 4:52
03. Earth's Rules – 7:49
04. I'm In Love – 8:25
05. Vendetta – 4:22
06. The Side Of A Dime – 6:31
07. Addictions – 6:04
08. Don't Tell Me Lies – 7:50

FORMATION:
Damien DiFresco: Guitares / Claviers
Olivier Lemière: Basse
Sylvain Godenne: Batterie
Tony Carlino: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Hainaut Metal Fest 2 - Samedi 19 Mars 2016 - La Louvière (Belgique)
DERNIERE INTERVIEW
MAX PIE (07 JUILLET 2015)
Avec "Odd Memories", Max Pie nous revient vraisemblablement avec son meilleur album à ce jour. L'occasion rêvée pour Music Waves de faire le point pour connaître les raisons de cette montée en puissance progressive...
 
AUTRES CHRONIQUES
LO-FI RESISTANCE: Chalk Lines (2012)
ROCK PROGRESSIF - Adoubée par une pléiade d'invités, la musique de Lo-Fi Resistance se place dans le sillage du rock progressif moderne le plus addictif.
DOMADORA: Tibetan Monk (2013)
STONER - Invitation à un trip surréaliste, Domadora est une découverte pysché instrumentale à ne manquer sous aucun prétexte.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MAX PIE
MAX-PIE_Odd-Memories
Odd Memories (2015)
5/5
4/5
MAUSOLEUM RECORDS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021