ARTISTE:

DJAM KARET

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE TRIP

(2013)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
"Djam Karet qui pratique un space-rock/ambient depuis les années 80 revient avec ce The Trip composé d’un seul morceau de 47 minutes, longue jam session avec ses moments calmes et d’autres plus enlevés."
ALADDIN_SANE (17.07.2013)  
2/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

On ne peut pas dire que Djam Karet aime la facilité. Ce groupe américain underground qui pratique un space-rock/ambient depuis les années 80 revient avec un nouvel album composé d’un seul morceau de 47 minutes, une longue jam session avec ses moments calmes et d’autres plus enlevés. A cet exercice (l’album/morceau), peu s’y sont frottés et surtout peu l’ont réussi (Mike Olfield, Echolyn).

Ceux qui connaissent la musique du groupe ne seront pas dépaysés par les ambiances sonores déployées même si le côté ambient s’avère peut-être un peu plus marqué sur cet opus. C’est avec le bruit du vent suivi d’une belle introduction à la guitare acoustique que démarre l’album. Le clavier établit ensuite un climat plus inquiétant renforcé par des bidouillages électroniques rappelant les premiers Tangerine Dream("Zeit") ou certains albums de Vangelis. Ce passage atmosphérique est relativement long et pourra décourager les moins patients des auditeurs mais la guitare reprend peu à peu ses droits à partir de 18 minutes pour développer progressivement un solo comme Andy Latimer pouvait le faire à la grande époque de Camel. Le clavier revient alors dans la course et l’on pense alors aux premiers Porcupine Tree ou encore aux projets annexes de Steven Wilson comme Bass Communion.

A ce moment vous êtes bien, relaxé, vos paupières sont lourdes. Vous avez oublié le casque sur vos oreilles (c’est mieux pour le trip et votre entourage ne sait pas ce que vous écoutez), la partie ambient se réinstalle alors pour une longue séquence électronique minimaliste ("Meddle" de Pink Floyd n’est pas très loin). Encore un peu de patience, nous sommes à une trentaine de minutes. La partie la plus intéressante se met en place un peu après la 38ème minute pour un final explosif à la Hawkwind. Vous êtes alors récompensé de votre persévérance et totalement réveillé avant que la guitare acoustique de l’introduction vous redépose gentiment au sol.

Cet album porte finalement bien son titre. A vous de voir si vous souhaitez et avez la patience d’embarquer pour ce long voyage en terres space-rock. J’ajouterais que la note de cette chronique est tout-à-fait subjective (car il est bien difficile de noter un tel album) et peut évoluer en positif ou en négatif suivant l’humeur du moment.


Plus d'information sur http://www.djamkaret.com



GROUPES PROCHES:
NEBELNEST, TALISMA, HERD OF INSTINCT


LISTE DES PISTES:
01. The Trip - 47:07

FORMATION:
Jr.: Batterie
Aaron Kenyon: Basse
Chuck Oken: Batterie
Gayle Ellett: Claviers
Mike Henderson: Guitares
Mike Murray: Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TONYB
25/07/2013
  0 0  
3/5
Avec cet album, on se croirait revenu plus de 40 ans en arrière, du temps des expérimentations des Tangerine Dream et autres groupes de la mouvance "planante" de l'époque. Quelques passages plus modernes viennent toutefois briser la monotonie qui pourrait s'installer.

Au final, un album pas désagréable du tout que l'on se surprend à réécouter malgré une première impression mitigée.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DJAM KARET: Swamp Of Dreams
 
AUTRES CHRONIQUES
DAEMONIA: Zombi - Dawn Of The Dead (2013)
AUTRES - Entre Rock progressif italien démodé et Space Rock à la Zombi, Dawn Of The Dead a peu de chance de trouver un autre public que celui des geeks nourris au cinéma de genre et à la série Z.
MIND ASYLUM: Eodharius (2013)
BLACK METAL - Eodharius marche dans les traces sanglantes laissées par son prédécesseur L’Asile de L’esprit. Il propose un black héritier de la horde de chevelus sataniques venue des contrées nordiques, le tout porté par des paroles travaillées et émouvantes dans la langue de Molière..
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DJAM KARET
DJAM-KARET_Regenerator-3017
Regenerator 3017 (2014)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK
DJAM-KARET_The-Heavy-Soul-Sessions
The Heavy Soul Sessions (2010)
2/5
2/5
AUTRE LABEL / ROCK
DJAM-KARET_Live-At-Nearfest-01
Live At Nearfest 2001 (2004)
2/5
-/5
NEARFEST / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021