GROUPE/AUTEUR:

LITTLE ATLAS

(ETATS UNIS)

TITRE:
AUTOMATIC DAY (2013)
LABEL:
10T
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Avec ce nouvel album, Little Atlas se range petit à petit dans les valeurs sûres même s'il manque tout de même la petite étincelle qui provoquerait un enthousiasme sans retenue."
ABADDON - 18.07.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Six années après l’appréciable “Hollow”, revoilà les Américains de Little Atlas pour “Automatic Day”, un album dans la continuité du précédent, puisque la composition du groupe est restée quasiment stable (seul le batteur a été remplacé).

Pas de surprise à attendre dans ce nouvel opus, Little Atlas n’ayant pas pour habitude de trancher dans un paysage progressif très traditionnel, marqué par les ombres de Genesis et autres Yes, un terrain donc bien balisé. Mais tout en utilisant des recettes que d’aucuns pourraient qualifier de routinières, le groupe fait montre d’un savoir-faire très agréable qui démontre s’il était besoin que les bonnes recettes bien mitonnées donnent souvent des résultats fort agréables.

Très à l’aise dans la suite de titres longs qui occupent les trois quarts de l’album, le quartet fait défiler les ingrédients nécessaires à toute construction progressive digne de ce nom : alternance de rythmes binaires ou impairs (‘Oort’, ‘Escape Velocity’), breaks soigneusement amenés (‘Apathy Break’), recherche harmonique constante, reprise de thèmes (‘Darvocet Eyes’), montées progressives (‘At the End of the Day’), soli alternés guitare/claviers, le tout pouvant servir de bonne introduction au progressif classique ! Les musiciens sont bien en place (mention spéciale au bassiste Rik Bigai, toujours attentif à garder une ligne bien mélodique), et ne dédaignent pas de durcir parfois le ton (‘Emily True’), histoire de varier (un peu) les plaisirs.

Les seuls reproches peuvent se situer dans le creux à la fin de l’album (les trois derniers morceaux, plus courts, ne possèdent pas le souffle des précédents), dans un certain manque de charisme de Steve Katsikas au micro, et comme précédemment signalé, dans le défaut d’originalité de la musique. Mais il en est de Little Atlas comme de certains groupes anciens qui ont déjà pas mal bourlingué (par exemple Proto-Kaw, l’excellent groupe de Kerry Livgren), et qui tout en recyclant des méthodes éprouvées, parviennent à sortir des albums très honorables. Avec ce nouvel album, Little Atlas se range petit à petit dans les valeurs sûres ; il manque tout de même la petite étincelle qui provoquerait un enthousiasme sans retenue...

Plus d'information sur http://www.littleatlas.com/



GROUPES PROCHES:
ARENA, IQ, LA TULIPE NOIRE, GENESIS, YES, AARON ENGLISH, MARILLION, SPOCK'S BEARD, SIGNS OF ONE

LISTE DES PISTES:
01. Oort - 08:55
02. Apathy - 08:32
03. Twin Of Ares - 07:43
04. Emily True - 07:04
05. At The End Of The Day - 08:45
06. Illusion Of Control - 10:19
07. Darvocet Eyes - 08:41
08. We All Remember Truth - 04:19
09. Automatic Day - 05:59
10. Escape Velocity - 05:09


FORMATION:
Mark Whobrey: Batterie
Rik Bigai: Basse
Roy Strattman: Guitares
Steve Katsikas: Chant / Claviers


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LITTLE ATLAS
DERNIERE ACTUALITE
Little Atlas: Automatic Day
Toutes les actualités sur LITTLE ATLAS
NOTES
3.7/5 (3 avis) 3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GODISDEAD: II (2012)
THRASH Les maîtres d’oeuvre font du thrash et ils le font bien : le niveau technique est assez élevé, les compositions se suivent avec peu d’occasion de reprendre son souffle. Cet album est dans la lignée des pointures du genre, celles toutes droit issues de la fin des années 80, portées par un sens de la révolte, un esprit punk et anticonformiste.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEVENTTER: Empty Set (2013)
METAL PROGRESSIF Un étonnant patchwork musical des plus fluides stylistiquement parlant
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LITTLE ATLAS
LITTLE-ATLAS_Hollow
Hollow (2007)
4/5
4/5
10T / ROCK PROGRESSIF
LITTLE-ATLAS_Wanderlust
Wanderlust (2005)
3/5
-/5
PROGROCK / ROCK PROGRESSIF
LITTLE-ATLAS_Surface-Serene
Surface Serene (2003)
3/5
-/5
PROGROCK / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020