ARTISTE:

MR SO AND SO

(DEFAULT)
TITRE:

TRUTHS, LIES & HALF LIES

(2013)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
"Avec Truths, Lies And Half Lies et son rock pêchu, Mr So&So se rapproche doucement de l’élite ."
PETE_T (17.07.2013)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Il aura fallu quatre ans à Mr So & So pour offrir un grand frère à "Sugar Stealer". Dire que le groupe s’est inspiré de cette épreuve ne serait mentir car, au-delà d’un line-up stable, le groupe a repris les ingrédients qui en avait fait un album remarqué dans le petit monde du progressif.

Charlotte fait désormais partie intégrante du groupe – comme le prouvaient les petits clips annonçant la genèse de "Truths, Lies And Half Lies" où elle s’était fortement impliquée - et a le droit de porter Looking Glass et Breathe seule dans le cadre de deux ballades mélodieuses ou prédominent un duo piano/voix sincère. A l’opposé de ces parties, les riffs de Paperchase, Apophis ou Time For Change très Deep Purple par leur puissance et les différentes couches de 6-cordes surprennent et commencent tout doucement à en faire une marque de fabrique du combo.

Malheureusement, à côté de cela, les passages progressifs dans le sens pur se font plus discrets à l’image des soli de guitares de Paperchase et Jingo qui font mouche même si le style jazzy du premier pourrait surprendre. Quelques titres au développement plus conventionnel sont aussi présents. La patte du Marillion émotionnel se fait sentir notamment sur les mélodieux (et pop ?) You’re Coming Home (et son final à la cornemuse), Please (tout en progression) ou le titre éponyme.

A noter l’utilisation exacerbée des percussions sur Jingo où le riff très rock du solo contraste avec les rythmes africains dignes de Peter Gabriel. A oublier : Compliance, titre au relent d’expérimentations ou, par exemple, la batterie est reproduite en passant son enregistrement à l’envers.

Finalement, l’ensemble pourrait transformer l’essai marqué de "Sugar Stealer" si la voix de Shaun McGowan (Magoo) ne donnait encore quelques signes de faiblesses éparses. Bien sûr, l’apport de Charlotte compense en grande partie ce point d’amélioration mais elle ne fait pas tout. Le traitement de la batterie – mainte fois souligné dans les productions précédentes - a, quant à lui, fait un bond positif.

Avec "Truths, Lies And Half Lies", Mr So&So n'a pas fait d’erreurs et confirme ce qui avait été entrevu quatre ans plus tôt à savoir une formation qui n'est pas encore un leader d’une première division mais qui se rapproche doucement de l’élite à chaque livraison.


Plus d'information sur http://www.mrsoandso.com/





LISTE DES PISTES:
01. Paperchase - 08:19
02. Apophis - 06:44
03. Truths, Lies & Half Lies - 04:04
04. House Of Dreams - 03:30
05. Looking Glass - 03:14
06. Jingo - 07:41
07. You're Coming Home - 07:34
08. Breathe - 05:08
09. Time For Change - 04:47
10. Compliance - 05:22
11. Please - 10:20

FORMATION:
Andy: Claviers
Charlotte Evans : Chant / Choeurs, Tambourin
Dave Foster : Guitares / Percussions
Shaun McGowan : Chant / Basse / Bouzouki, Didgeridoo, Flûtes Irlandaises, Banjo
Stu: Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TONYB
17/07/2013
  0 0  
4/5
Je trouve mon collègue un peu sévère dans son analyse. L'inspiration est certes moins progressive que sur Compendium, album qui accusera bientôt ses 20 ans d'âge, mais le propos n'en est que plus moderne.
L'entame quasi métallique pouvait laisser craindre le pire, mais ces saillies ne sont que de courtes durées et la variété de ton tout au long de l'album, renforcée par l'alternance masculine/féminine au chant, fait que l'intérêt reste constant, et se renforce lors de chaque nouvelle écoute.
Un mot également de la production, pas encore parfaite, mais qui s'avère bien supérieure aux précédentes réalisations du groupe. Album recommandable !

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
MIND ASYLUM: Eodharius (2013)
BLACK METAL - Eodharius marche dans les traces sanglantes laissées par son prédécesseur L’Asile de L’esprit. Il propose un black héritier de la horde de chevelus sataniques venue des contrées nordiques, le tout porté par des paroles travaillées et émouvantes dans la langue de Molière..
CHUNK! NO, CAPTAIN CHUNK!: Pardon My French (2013)
METALCORE - Pardon My French pourra plaire aux mordus du style de Blink-182 pour qui les hurlements ne sont pas rédhibitoires.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MR SO AND SO
MR-SO-AND-SO_Sugarstealer
Sugarstealer (2009)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
MR-SO-AND-SO_The-Overlap
The Overlap (1998)
4/5
2/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
MR-SO-AND-SO_Compendium
Compendium (1995)
3/5
-/5
CYCLOPS / ROCK PROGRESSIF
MR-SO-AND-SO_Paraphernalia
Paraphernalia (1992)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021