GROUPE/AUTEUR:

FABRICE BONY

(FRANCE)

TITRE:
INNER LANDS (2013)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Que vous soyez amateurs de musique instrumentale ou non, Inner Lands a de quoi séduire d'autant que cet album riche d'inspirations variées, diablement bien arrangé et enregistré, est l'oeuvre d'un seul homme."
MARC M - 08.08.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Fabrice Bony est un multi-instrumentiste (avant tout un guitariste et un batteur) qui a fait ses classes en bossant dans des genres et avec des artistes forts différents depuis le début de sa carrière et dont les goûts fort éclectiques se retrouvent en partie dans cet album instrumental (à part quelques vocalises ici et là). "Inner Lands" est son second effort dans lequel on retrouve une musique progressive teintée d'ambient et de folklores divers, avec quelques éléments jazz rock.

Fabrice nous la joue homme-orchestre mais avec beaucoup de talent... Non seulement il se débrouille bien sur les guitares et la batterie (sans parler de la basse) mais sur cet album il s'occupe aussi des claviers, omniprésents, et c'est sur ces instruments que l'on peut aussi entendre quelques jolis solos...

Si l'on devait résumer la musique de cet album, on pourrait le décrire comme "à la fois complexe et accessible". Bony commente lui-même ses morceaux, instrumentaux certes, mais regroupés autour d'un thème commun : la découverte de son monde intérieur. Un titre comme "Weird" qui ouvre l'album et composé sur un motif de piano électrique en 21/16 passe très bien en ouverture avec son atmosphère joyeuse, son rythme bouillonnant et ses quelques onomatopées chantées !
"Isle of Shadows" avec son tempo chaloupé, son piano jazzy, ses larges harmonies de guitares et son riff discret mais saturé coule tout seul tout en défrichant un style assez original.

Ce n'est pas la longueur qui fait la qualité d'un morceau, mais si l'on aime le rock progressif, il est souvent bien difficile de ne pas porter une attention particulière aux pièces plus longues d'un album et il y en a plusieurs ici. "From Heart to Sky" est un titre plus lourd, l'un des rares moments un peu plus rock de l'album avec un clavier sautillant et répétitif, un riff saturé qui n'est guère mis en avant et laisse passer une ligne mélodique plus légère et un synthétiseur à la texture moderne. L'atmosphère un peu hypnotique pourra rappeler vaguement Ozric Tentacles mais aussi Eloy. Le titre recèle d'ailleurs un passage plus planant aux guitares claires comme chez le groupe allemand... Dépaysement assuré avec un petit côté fin des 70's.

La pièce de résistance , "Native Land", intègre à plusieurs reprises des chants amérindiens au milieu de rythmes souvent syncopés et hachés d'où jaillissent des solos de guitare mélodiques sur fond d'orgue Hammond (au son un peu artificiel). Le morceau prend un tour plus linéaire mais tendu vers la seconde moitié avec un rythme rapide joué sur les cymbales et un duel guitare/clavier entrecoupé de parties de synthé légères au son flûté. Un titre assez ardu qui mérite quelques écoutes attentives pour être pleinement apprécié.

Bony plonge dans la musique minimaliste et répétitive planante avec "Obsession suite" qui se fond naturellement dans le plus lyrique et globalement joyeux "Passenger of Life", autre titre long et fortement mélodique qui alterne pourtant passages tendus et plus légers et où chaque instrument tire son épingle du jeu. On remarquera quand même un solo de guitare slide assez déchaîné... La basse grondante et la batterie qui explose sur des roulements occasionnels avant de reprendre le rythme forcent l'admiration !

Le côté minimaliste et/ou répétitif se retrouve à plusieurs reprises mais l'originalité de Fabrice est de mélanger les sections de ce genre avec d'autres plus complexes et progressives comme sur "Sensual Waves". Le musicien intègre même des éléments de soul music dans le titre final apaisé ("L.O.V.E. Hello Vie") où plusieurs invités ajoutent des vocalises sur un fond de claviers où les cordes de mellotron côtoient le piano électrique et la harpe !

"Inner Lands" est un album assez réjouissant à ne pas mettre en fond sonore et qui se découvre lentement, à petite doses. Que vous soyez amateurs de musique instrumentale ou non, "Inner Lands" a de quoi séduire d'autant que cet album riche d'inspirations variées, diablement bien arrangé et enregistré, est l'oeuvre d'un seul homme. Respect !

Plus d'information sur http://fabrice.bony.free.fr/



GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Weird (4:07)
02. Isle Of Shadows (6:45)
03. Premonition (1:26)
04. From Heart To Sky (8:00)
05. Native Land (14:29)
06. Obsession Suite (3 :22)
07. Passenger Of Life (8:03)
08. Sensual Waves (4:15)
09. Parade (5:04)
10. L.o.v.e. Hello Vie (5 :33)


FORMATION:
Agnès Brice (invitée): Choeurs sur 10
Fabrice Bony: Guitares / Basse / Claviers / Batterie
Patrice Patricot (invité): Chant et choeurs sur 10
Roland Brultey (invité): Choeurs sur 10
Samantha Claire Zaccarie (invitée): Vocaux sur 1, 2, 10


TAGS:
Planant
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC FABRICE BONY
NOTES
- /5 (0 avis) 3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ABYSMAL GRIEF: Feretri (2013)
DOOM Avec "Feretri", oeuvre tout du long impeccable, les Italiens ont accouché de leur album le plus maîtrisé, sinon le plus mature.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MASTODON: Blood Mountain (2006)
METAL PROGRESSIF Un léger cran en dessous du chef d'oeuvre que sera "Crack The Skye", "Blood Mountain" est un album difficile à appréhender auquel il faudra laisser tout le temps de se révéler au travers d'écoutes répétées.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FABRICE BONY
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020