GROUPE/AUTEUR:

OZZY OSBOURNE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
SPEAK OF THE DEVIL (1982)
LABEL:
EPIC
GENRE:
HEAVY METAL

"Avec Speak Of The Devil, Ozzy Osbourne se plait à nous rappeler qu'il reste l'un des maîtres de l'art noir métallique."
NOISE - 20.08.2013 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
The Show Must Go On ! Cette formule classique et célèbre s'applique à la lettre pour le cas d'Ozzy Osbourne. Le drame frappe le 19 Mars 1982 avec la mort de son guitariste Rhandy Roads qui se tue dans un accident d'avion en pleine tournée américaine. Pourtant, celle-ci va continuer avec Brad Gillis comme remplaçant. Le live qui nous intéresse, Speak Of The Devil, est un témoignage capté les 26 et 27 Septembre 1982 qui présente 12 chansons tirées du répertoire de Black Sabbath et qui se présente comme une réplique au Live Evil avec Ronnie James Dio au chant.

Comme possédé par le malin, Ozzy Osbourne se transcende et pioche dans 7 des 8 disques qu'il a enregistrés avec le groupe. Paranoid est bien représenté et entendre "War Pigs", "Paranoid", "Fairies Wear Boots" et "Iron Man" reste un plaisir intense. Niveau tubes on retrouve aussi "Sabbath Bloody Sabbath", "Black Sabbath", "Sweat Leaf" et "N.I.B". Mais Ozzy place aussi des titres moins évidents pour donner à son live des allures de perfection. "Never Say Die" de l'album du même nom s'illustre particulièrement tout comme le bien heavy "Symptom Of The Universe" tiré de Sabotage. Enfin "Snowblind" de Vol. 4 nous fait nous souvenir que Sabbath avait déjà tout dit en 1972 question Doom à tendance pachydermique.

Il faut aussi rendre hommage aux musiciens d'Ozzy qui interprètent ces chansons à merveille. Gillis est parfait à la guitare et la section rythmique construit cette fameuse architecture sombre et pesante nécessaire aux chansons. On pense surtout au mythique "Black Sabbath" parfaitement rendu et toujours aussi intense à entendre.

Avec Speak Of The Devil Ozzy Osbourne se plait à nous rappeler qu'il reste l'un des maîtres de l'art noir métallique. Et même si Black Sabbath mène une carrière de tout premier plan avec Ronnie James Dio, force est de reconnaître que les classiques du groupe sonnent mieux avec Ozzy au chant. Il a cette aura maléfique que personne ne semble pouvoir lui contester et nous propose ici le meilleur live de Sabbath que l'on puisse espérer.

Plus d'information sur http://www.ozzy.com/



GROUPES PROCHES:
BLACK LABEL SOCIETY, HELLFUELED, LORDI, RIPPER, BLACK SABBATH, W.A.S.P., QUIET RIOT

LISTE DES PISTES:
01. Symptom Of The Universe (05:41)
02. Snowblind (04:56)
03. Black Sabbath (06:04)
04. Fairies Wear Boots (06:33)
05. War Pigs (08:35)
06. The Wizard (04:43)
07. N.I.B. (05:35)
08. Never Say Die (04:18)
09. Sweet Leaf (05:55)
10. Sabbath Bloody Sabbath (05:34)
11. Iron Man/Children Of The Grave (09:12)
12. Paranoid (03:10)


FORMATION:
Brad Gillis: Guitares
Ozzy Osbourne: Chant
Rudy Sarzo: Basse
Tommy Aldridge: Batterie


TAGS:
Live, Live, Reprises
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
HYDRAGON - 20/08/2013 -
0 0
5/5
C'est un super live !!! Ozzy revisite le répertoire essentiel de Black Sabbath avec maestria.
Le bonhomme s'est recentré sur ses fondamentaux pour oublier la disparition de Randy Rhoads la même année.
A noter le groupe excellent qui l'accompagne, et pas des moindres : Tommy Aldridge à la Batterie, Rudi Sarzo (Quiet Riot) à la basse et Brad Gillis (Nightranger) à la guitare, qui fait jeu égal avec Tony Iommi sur cette galette méconnue mais magnifique. Recommandé !!!

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC OZZY OSBOURNE
DERNIERE ACTUALITE
OZZY OSBOURNE: Nouveau clip d'Ordinary Man'
Toutes les actualités sur OZZY OSBOURNE
NOTES
5/5 (1 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BULBS: On (2013)
ROCK PROGRESSIF Neil Campbell transporte l'auditeur dans un voyage musical et onirique puissant, fait d'ambiances travaillées et inspirées. A l'instar d'un Steve Unruh, Campbell parvient dans un style purement instrumental à créer une musique passionnante.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SULA BASSANA: Endless Winter (2006)
ROCK PROGRESSIF S'il n'est pas le disque le plus abouti de son géniteur qui s'y égare par moment dans d'interminables méandres, Endless Winter n'en demeure pas moins la matérialisation supplémentaire d'un talent aussi précieux qu'attachant.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OZZY OSBOURNE
OZZY-OSBOURNE_Ordinary-Man
Ordinary Man (2020)
4/5
-/5
EPIC / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Scream
Scream (2010)
4/5
-/5
SONY BMG / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Black-Rain
Black Rain (2007)
2/5
-/5
EPIC / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Live-At-Budokan
Live At Budokan (2002)
4/5
-/5
EPIC / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Down-To-Earth
Down To Earth (2001)
3/5
-/5
EPIC / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020