GROUPE/AUTEUR:

SECRET SPHERE

(ITALIE)

TITRE:
HEART & ANGER (2005)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
METAL MELODIQUE

"Les treize titres symphoniques qui composent cet album généreux ne sont pas tout à fait à la hauteur des ambitions affichées mais le résultat reste efficace, accrocheur, plutôt réussi et s'écoute globalement avec un réel plaisir."
OCERIAN - 10.09.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Pour ce quatrième album, les italiens de Secret Sphere ont décidé de mettre les petits plats dans les grands et de s'offrir le luxe d'être accompagnés d'un orchestre symphonique, de plusieurs choristes, et de chanteurs tels que Roberto Tiranti ou des chanteuses classiques moins connues. Au vu de cette mobilisation, le résultat est-il à la hauteur des moyens déployés?

Secret Sphere nous a habitué jusqu'ici à jongler entre une musique power symphonique à la Rhapsody et des influences plus soignées mettant en avant des atmosphères et un chant très mélodique. Dans ce "Heart & Anger", nous sommes un peu au milieu du gué avec un penchant métal mélodique ou symphonique plus ou moins appuyé et vigoureux selon les titres. Ici ou là, on trouvera des critiques dithyrambiques louant l'utilisation orchestrale et la puissance de feu rythmique ou, à l'inverse, des jugements très négatifs sur un manque d'inspiration paraît-il évident. Alors, qu'en est-il réellement ?

Premier point positif, la production est vraiment à la hauteur laissant s'exprimer avec une certaine présence à la fois discrète et enveloppante les musiciens classiques qui entourent le sextet. L'album démarre, après une introduction orchestrale pleine de cordes et de chœurs, sur des rythmes power symphoniques rapides, puissants et incisifs dans lesquels le chant de Ramon Messina pourra sembler insuffisant. Il manque parfois de coffre et s'autorise malheureusement des vocalises suraiguës qui fleurent bon l'amateurisme. En revanche, Secret Sphere nous a habitué depuis "A Time Never Come" à des breaks soignés aux atmosphères douces et très mélodieuses d'une beauté incomparable qui font leur spécificité. C'est encore le cas dans le second titre comme dans nombreux morceaux de la galette.

Second point positif, la plupart des morceaux sont réussis et accrocheurs. 'Where The Sea Ends' donne un tonalité puissante et rugueuse dotée d'une mélodie agréable et 'First Snake' , titre particulièrement séduisant et accrocheur, pourra rappeler Angra ou Labyrinth. La présence de Roberto Tiranti (Labyrinth, A Perfect Day…) n'y est pas étrangère. S'ouvre ensuite un passage de plusieurs titres toujours très efficaces avec 'Loud & Raw', 'Dance With Devil' et 'Set Me Free' dans lesquelles l'orchestration est assez discrète et d'une charmante douceur. Certains morceaux sont plus calmes comme la ballade 'You Still Remain alors que d'autres flirtent parfois avec du metal mélodique plus basique dans la veine d'un Stratovarius en manque d'inspiration. 'No Reason Why' est un exemple des moments les moins intéressants de l'album malgré le chant lyrique de Monica Elias, par ailleurs présente avec plus de bonheur sur le titre liminaire et 'Faster Than The Storm'.

Les treize titres qui composent donc cet album généreux ne sont pas tout à fait à la hauteur des ambitions affichées mais le résultat reste efficace, accrocheur, plutôt réussi et s'écoute globalement avec un réel plaisir. C'est certainement là l'essentiel.

Plus d'information sur http://www.secretsphere.org/



GROUPES PROCHES:
SONATA ARCTICA, CIRCUS MAXIMUS, VISION DIVINE, ANGRA, TIMESWORD, FIREWIND

LISTE DES PISTES:
01. Endless - 1:53
02. Where The Sea Ends -5:03
03. First Snake - 6:28
04. Loud & Raw - 4:57
05. Dance With The Devil - 5:22
06. Set Me Free - 5:17
07. I Won't Say A Word - 5:02
08. Lights On - 5:36
09. Leonardo Da Vinci - 5:22
10. You Still Remain - 5:03
11. Bad Blood - 4:05
12. No Reason Why - 6:35
13. Faster Than The Storm - 6:48


FORMATION:
Aldo Lonobile : Guitares
Andrea Buratto : Basse
Antonio Agate : Claviers
Daniel Flores: Batterie
Paolo "Paco" Gianotti : Guitares
Roberto Messina: Chant


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SECRET SPHERE
DERNIERE ACTUALITE
SECRET SPHERE: Détails et extraits de "The Nature Of Time"
Toutes les actualités sur SECRET SPHERE
NOTES
3/5 (1 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GOG: Ironworks (2013)
AUTRES EXTREME Ironworks est un album à la trame ramassée qui ne trouvera guère son (maigre) public que chez les plus dépressifs et torturés.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CITIZEN CAIN: Raising the Stones - Remastered (2013) (1997)
ROCK PROGRESSIF Hommage à Genesis et Peter Gabriel ... mais pas que ! Cette remastérisation est l'occasion idéale pour redécouvrir un groupe inspiré et passionnant.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SECRET SPHERE
SECRET-SPHERE_The-Nature-Of-Time-
The Nature Of Time (2017)
5/5
3.5/5
FRONTIERS RECORDS / METAL MELODIQUE
SECRET-SPHERE_Portrait-Of-A-Dying-Heart
Portrait Of A Dying Heart (2012)
4/5
4/5
SCARLET RECORDS / METAL MELODIQUE
SECRET-SPHERE_Archetype
Archetype (2010)
2/5
-/5
SCARLET RECORDS / METAL MELODIQUE
SECRET-SPHERE_Sweet-Blood-Theory
Sweet Blood Theory (2008)
2/5
-/5
DOCKYARD1 / METAL MELODIQUE
SECRET-SPHERE_Scent-Of-Human-Desire
Scent Of Human Desire (2003)
4/5
3/5
METAL MIND / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020