ARTISTE:

TARJA

(FINLANDE)
TITRE:

COLORS IN THE DARK

(2013)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant aigu, Chant féminin
"'Colors In The Dark' est un album complet, maîtrisé et innovant. Désormais rompue au travail de composition, Tarja a trouvé son style, un métal mélodique varié et efficace dans lequel elle semble s'investir à tous les niveaux."
PROGRACER (11.09.2013)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

A peine trois ans après le réussi 'What Lies Beneath', Tarja Turunen commet son troisième album solo en cette fin d'été. Pour l'occasion, elle a reconduit le line-up qui avait fait le succès du précédent opus en ajoutant à nouveaux quelques invités pour embellir le tableau, parmi lesquels Justin Furstenfeld (Blue October). Côté com', la belle finlandaise a, là aussi, fait les choses comme il faut pour créer l'événement autour de la sortie de ce 'Colors In The Dark' : mini-site, multiples artworks, single avant la sortie et teasings en tous genres. Ayant su créer l'attente, Tarja ne devait pas se louper sur le contenu pour ne pas décevoir.

Autant le dire tout de suite, la mission est accomplie ! 'Colors In The Dark' est un album complet, maîtrisé et innovant. Désormais rompue au travail de composition, Tarja a trouvé son style, un métal mélodique varié et efficace dans lequel elle semble s'investir à tous les niveaux, prenant des risques créatifs et insufflant à l'ensemble une énergie qui semble émaner de sa propre personne. L'auditeur attentif fera face à la personnalité de l'artiste finlandaise dans chaque ligne vocale, dans chaque titre. Symphonique, épique, gothique, lyrique, mélodique, progressif, le métal de Tarja est protéiforme.

L'orchestration et les arrangements sont soignés comme rarement dans un album de métal mélodiques. Le tout est minutieusement ciselé, les intros sont travaillées ("Medusa"), les breaks ne sacrifient pas le développement épique voire progressif et chaque morceau prend le temps de se construire pour un résultat très abouti. Les titres les plus catchy ("Never Enough", "Neverlight", "Victim Of Ritual") ou ceux aux développements plus langoureux ("médusa", "500 Letters" ou "Delivrance") sont tous parfaitement équilibrés et sont sublimés par la voix exceptionnelle de Tarja. Inutile de préciser qu'elle porte l'ensemble à la force et la douceur de ses cordes vocales. L'éventail de ses possibilités est éblouissant mais, plus impressionnant encore, son sens de la l'écriture et de la mélodie promet un pur plaisir à l'auditeur du début à la fin.

Si 'Colors In The Dark' contient de nombreuses influences gothiques et lyriques ("Mystique Voyage", "Delivrance", "Until Silence" aux harmonies enchanteresses), l'album est un champ d'exploration pour Tarja qui n'hésite pas à afficher certains parti-pris (pour ne pas dire quelques risques) en laissant libre cours à ses envies ou ses délires, ne sanctifiant pas les saturations frénétiques de fins de morceaux ("Never Enough") ou les effets d'ambiances mystiques ("Mystique Voyage", "Delivrance") et en laissant sa musique prendre des atours progressifs ("Lucid Dreamer", "Medusa"). Quand, en plus, le tout est parfaitement servi par un groupe à l'unisson dans lequel les guitares rivalisent de décibels avec la belle, que la section rythmique est impeccable sous la houlette de Mike Terrana et que les claviers et arrangements de Christian Kretschmar font merveille, vous comprendrez que le résultat vont encore au delà des espérances.

Tarja frappe fort avec ce nouvel opus et les louanges que l'on peut lui attribuer un peu partout sur la toile sont méritées. Chaque mélodie est imparable, chaque riff décoiffe et chaque arrangement fait mouche. 'Colors In The Dark' se positionne directement dans le peloton de tête pour le titre d'album de l'année dans la catégorie métal mélodique et pourrait même briguer une récompense toutes catégories confondues.


Plus d'information sur http://www.tarjaturunen.com/





LISTE DES PISTES:
01. Victim Of Ritual - 5:54
02. 500 Letters - 4:22
03. Lucid Dreamer - 7:29
04. Never Enough - 5:24
05. Mystique Voyage - 7:15
06. Darkness - 5:38
07. Deliverance - 7:27
08. Neverlight - 4:33
09. Until Silence - 5:04

FORMATION:
Alex Scholpp: Guitares
Caroline Lavelle (guest): Violoncelle
Christian Kretschmar: Claviers
Julin Barrett: Guitares
Justin Furstenfeld (guest): Chant
Kevin Chown: Basse / Choeurs
Max Lilja: Violoncelle
Mike Terrana: Batterie / Percussions
Naomi Cabuli Turunen (guest): Chant
Tarja Turunen: Chant / Piano
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
ELVAD
22/10/2013
111
  0 1  
3/5
Incontestablement, Tarja sait prendre des risques, et s'éloigner de son étiquette "chanteuse à voix de métal gothique", pour s'orienter vers des influences progressives et électroniques, mais tout en restant dans l'univers métal mélodique. Autant préciser tout de suite que cet album est tellement riche qu'il faudra plusieurs écoutes avant de se l'approprier pleinement

On pourrait résumer cet album en 3 parties. Tout d'abord, les perles. "500 letters", assez classique, mais très réussie ; puis "Mystique Voyage". La plus belle chanson de l'album. Une véritable invitation au voyage, magnifique. "Deliverance", et ses influences progressives. "Neverlight" très punchy, et "Until silence", superbe ballade qui évoque Nightwish. Et puis, il y a les chansons qui auraient pu être des perles. "Victim of ritual", très théâtrale, mais sur laquelle Tarja roule les "r" de façon outrée, ce qui devient vite agaçant. "Lucid Dreamer" et son break entrecoupé inutilement de murmures et de son électroniques. Dommage. "Medusa", et une belle intro avec ses influences orientales, mais avec une voix masculine qui vient un peu gâcher l'ensemble.

Puis il y a "Never Enough", et son intro tellement lourde qu'elle en devient indigeste, et surtout, un final insupportable. Et enfin "Darkness", reprise de Peter Gabriel, somme toute pas si éloignée de l'original, mais dispensable. Album réussi, mais pas encore parfait, qui mérite en vrai un 3,5.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TARJA: Sortie d'un live et tournée reportée
DERNIERE INTERVIEW
TARJA (07 JUIN 2019)
À un carrefour de sa vie d'artiste et de mère, la désormais sereine Tarja revient sur la genèse de son nouvel album, très personnel, dans une interview d'une grande sincérité.
 
AUTRES CHRONIQUES
CHIMAIRA: Crown Of Phantoms (2013)
METALCORE - Dominé par une qualité de chansons très inégale, on trouve dans ce Crown Of Phantoms de bonnes choses mais dans l'ensemble cet album ne devrait pas faire grand bruit.
MOTLEY CRUE: Mötley Crüe (1994)
HEAVY METAL - Le seul album de Mötley Crüe avec John Corabi ne mérite certes pas d'être porté aux nues mais peut au moins être réhabilité.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TARJA
TARJA_In-the-Raw
In The Raw (2019)
4/5
-/5
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
TARJA_The-Shadow-Self
The Shadow Self (2016)
4/5
-/5
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
TARJA_The-Brightest-Void
The Brightest Void (2016)
3/5
-/5
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
TARJA_Act-1
Act 1 (2012)
4/5
4/5
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
TARJA_Tarja-Turunen--Harus--Live-At-The-Sibel
Tarja Turunen & Harus - Live At The Sibelius Hall (2011)
1/5
-/5
EAR MUSIC / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022