ARTISTE:

ULVER

(NORVÈGE)
TITRE:

MESSE I.X-VI.X

(2013)
LABEL:

KSCOPE

GENRE:

AUTRES

TAGS:
Expérimental
"Triste, sombre, grave, profonde, mystique, autant d'épithètes pourront qualifier la tonalité de ce Messe I.x-vi.x éminemment suggestif."
CORTO1809 (20.09.2013)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Ulver fait indubitablement partie de ces groupes inclassables : il suffit pour s'en convaincre de lire les chroniques qui lui sont dédiées sur Music Waves et constater que son parcours est tout sauf un long fleuve tranquille. Chaque album est une nouvelle découverte qui peut surprendre, voire déstabiliser ses adulateurs les plus fervents.

"Messe I.X-VI.X" ne déroge pas à cette règle et tous ceux qui s'aventureront à écouter ce disque, qu'ils connaissent préalablement le groupe ou non, devront faire preuve de patience et d'ouverture d'esprit avant de se décider à savoir s'ils l'apprécient ou non. Car les premières écoutes s'avèrent quelque peu déroutantes et on en ressort avec l'impression d'une musique assez linéaire et enregistrée à la limite du seuil d'audition. Si la seconde est avérée, s'en tenir à la première relèverait de l'injustice.

Pour pleinement goûter à ce disque, quelques précautions sont indispensables. Tout d'abord, voilà un album qui ne supporte pas une écoute superficielle. Oubliez l'idée du fond sonore pendant une séance de bricolage ou dans les transports en commun, si vous espérez communier un tant soit peu, vous devrez consacrer toutes vos facultés à l'écoute. Par ailleurs, l'écoute avec un casque ou une chaîne de bonne qualité est indispensable pour vous permettre de capter toutes les nuances qui font le sel de cet album.

Contrairement à ce que pourrait laisser croire le titre, la pochette et la présence du Tromsø Chamber Orchestra, la musique n'a rien de véritablement classique. Certes, les morceaux sur lesquels l'orchestre de chambre est le plus présent (le superbe 'As Syrians Pour In, Lebanon Grapples With Ghosts Of A Bloody Past' et 'Son Of Man') ressemblent aux musiques liturgiques et autres stabat mater des musiciens classiques, mais ponctués de discrètes touches contemporaines apportées par des bruits divers. Les séquenceurs et les superpositions de couches sonores répétitives de 'Shri Schneider' ou 'Glamour Box (Ostinati)' rappellent plus Tangerine Dream que Vivaldi, même si la musique finit par se déstructurer totalement, secouée par intermittence de vagues de sons avant de retomber à un niveau sonore quasi inaudible de sons fugaces. 'Noche Oscura Del Alma' va jusqu'au bout du procédé, sans aucune mélodie, murmure continu produit par la torture d'instruments électroniques afin d'obtenir des sonorités distordues. Quant à 'Mother Of Mercy', si les deux premières minutes ressemblent à une tendre ballade rock, rare passage chanté de l'album, le reste se partage entre un bourdonnement sourd et continu et une mélodie lente et répétitive, funèbre, à la limite du morbide.

Triste, sombre, grave, profonde, mystique, autant d'épithètes pourront qualifier la tonalité de cet album éminemment suggestif. Les images surgissent spontanément : on est au fond d'un sombre monastère hanté, des ombres sinistres parcourant le cloître; on suit un convoi mortuaire dans une campagne désolée derrière un corbillard tiré par une jument efflanquée. Complexe, travaillée, émotionnelle, une musique peu commune qui laissera peu de monde indifférent. On aimera ou on rejettera en bloc.


Plus d'information sur http://www.jester-records.com/ulver/ulver.html





LISTE DES PISTES:
01. As Syrians Pour In, Lebanon ... - 11:51
02. Shri Schneider – 05:35
03. Glamour Box (Ostinati) – 06:11
04. Son Of Man – 08:25
05. Noche Oscura Del Alma – 05:25
06. Mother Of Mercy – 07:23

FORMATION:
Daniel O'Sullivan: Guitares / Basse / Claviers
Jørn H. Sværen: Instruments et ustensiles divers
Kristoffer Rygg (aka Garm): Chant / Programmation
Tore Ylwizaker: Claviers / Programmation
Tromsø Chamber Orchestra (invité):
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TONYB
20/09/2013
  0 1  
2/5
Ouf ...... voilà une galette à ne pas mettre entre toutes les oreilles sous peine de contribuer un peu plus à la consommation frénétique d'anti-dépresseurs.

Musique sombre, aux ambiances torturées, dans laquelle les mélodies sont rares, et les harmonies encore plus. Ecoute éprouvante, déclenchant une irrésistible envie de ... zapping.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
2.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ULVER AU Ninkasi Kao
 
AUTRES CHRONIQUES
DEAD LETTER CIRCUS: The Catalyst Fire (2013)
ROCK ALTERNATIF - Le renouveau du rock alternatif et progressif se joue dorénavant aux antipodes!
HORSE LATITUDES: Awakening (2012)
DOOM - Malgré quelques réelles différences, Horse Latitudes a bien du mal à s'affranchir de cette image de Reverend Bizarre-bis.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ULVER
ULVER_Sic-transit-gloria-mundi
Sic Transit Gloria Mundi (2018)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ALTERNATIF
ULVER_Childhood-s-End
Childhood's End (2012)
4/5
3/5
KSCOPE / AUTRES
ULVER_War-Of-The-Roses
War Of The Roses (2011)
4/5
5/5
KSCOPE / AUTRES
ULVER_Shadows-Of-The-Sun
Shadows Of The Sun (2007)
4/5
5/5
THE END / POST ROCK
ULVER_Blood-Inside
Blood Inside (2005)
5/5
5/5
JESTER / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021