ARTISTE:

ANNEKE VAN GIERSBERGEN

(HOLLANDE)
TITRE:

DRIVE

(2013)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

POP

/ ROCK
TAGS:
Chant féminin, FM
"Une erreur de conduite pour la belle Anneke ?"
MR.BLUE (15.10.2013)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Anneke l’avait confié à Musicwaves il y a moins d’un an, sa liberté musicale avait un prix : celui de pouvoir décontenancer ses fans au fil des années. Et bien la belle persiste et signe ! Bien dans ses bottes avec son nouveau groupe, Anneke se lance dans une tournée qui prend vite une tournure Rock, solide et puissante bien que toujours assez mainstream. Et grisée par cette unité retrouvée, la dame enchaine les productions. Malheureusement, soyons directs, cette précipitation connait un nouveau revers plus criant encore que sur In Your Room car c'est ici toute une moitié de l'album qui n'atteint pas la moitié de la hauteur du talent de la néerlandaise.

Tout démarre pourtant bien, l'esprit d’équipe se faisant sentir dès les premiers titres de "Drive". Ca joue sévère, le groupe derrière est fourni et inspiré, la trame musicale plus dense encore que sur Everything Is Changing et bien sûr le tout est très accessible, dans une veine Rock moderne et directe, sorte d'alliance des deux derniers efforts du groupe. 

Rob Snijders se fait d’emblée plus présent et les influences de Ferry Duijsens, épaulé de deux autres guitaristes, apportent mordant aux riffs et mélodies. Le spatial 'We Live On', avec ses allures d'"Epicloud" de Devin Townsend et sur lequel Anneke donne de la voix est un opener idéal alors que 'Treat Me Like A Lady' mise tout sur sa rythmique plombée et les "try" et "lie" d'Anneke. Et comme pour  prouver que le groupe est bien là, le second couplet chope un groove d’enfer apportant une nouvelle dimension à ce très bon titre.

Le Rock direct de 'She' possède un esprit à la Kill Ferelli (Ferry Duijsens encore !), en atteste la jolie ligne de basse fluide et l’association de couplets mélodiques posés et refrains poussés en avant ! Anneke modifie ici son registre vocal, poussant sa voix à la limite de la rupture mais conservant une maîtrise totale. Après un titre éponyme sympathique qui donne envie de bouger (la rythmique y est pour beaucoup mais les "He Ho" pourront en agacer certains) c'est l'heure du moment de grâce et une fois de plus Anneke ne manque pas le coche avec 'My Mother Said' tout en finesse et émotion. Du texte et une belle ligne de piano, l'écrin idéal pour cette voix unique.

C'est après que tout se gâte, et très vite. Si le travail des cinq premiers titres sortent des rengaines couplets/refrain, la suite fait presque peine à entendre. 'Forgive Me', plus sombre et intense et sur lequel la voix d'Anneke deviendrait même agaçante, 'You Will Never Change' ou 'The Best Is Yet To Come' (c'est à espérer car ici en dehors de crier dans le vent il ne s'y passe pas pas grand-chose) manquent cruellement de finesse et d'inspiration. 'Shooting For The Stars', à peine au dessus du lot est sauvé par quelques lignes de guitare et ponts bien sentis, et la voix d'Anneke bien sûr mais ça ne suffit plus. Quant à 'Mental Jungle', il est sans doute le plus gros plantage de ce "Drive", sorte de mauvaise Pop qu'on cherche à sauver en y greffant sans talent quelques influences orientales par le biais d'un chanteur qui semble pour le coup débarquer totalement. C'est d'autant plus dommage que ce titre, mieux pensé et travaillé, aurait pu devenir une référence dans le répertoire de la chanteuse.

Un EP composé des cinq premiers titres aurait laissé une bien meilleur impression et il est fort à parier qu'Anneke Van Giersbergen risque de perdre avec "Drive"une nouvelle frange de ses fans, sans pour autant parvenir à la remplacer par une autre plus mainstream qui restera tournée vers les divas des contrées plus radiophonique et télévisuelle encore.
Nous attendions sans doute la belle dans un registre un peu plus profond et fouillé que ses dernières préstations pourtant admirables au sein du Devin Townsend Project.
Un album à écouter au final car ses premiers titres valent le détour mais qui n'écope que de deux étoiles car Anneke peut aisément mieux faire.


Plus d'information sur http://www.annekevangiersbergen.com





LISTE DES PISTES:
01. We Live On
02. Treat Me Like A Lady
03. She
04. Drive
05. My Mother Said
06. Forgive Me
07. You Will Never Change
08. Mental Jungle
09. Shooting For The Stars
10. The Best Is Yet To Come

FORMATION:
Anneke van Giersbergen: Chant
Annelies Kuijsters: Backing Vocals
Arno Krabman: Claviers
Ferry Duijsens: Guitares
Joost Van Haaren: Basse
Niels Geusebroek: Backing Vocals
Rob Snijders: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ANNEKE VAN GIERSBERGEN; Nouvel extrait de l'album
DERNIERE INTERVIEW
ANNEKE VAN GIERSBERGEN (DÉCEMBRE 2012)
Je vais là où je prends du plaisir... Et je pense que si cela est fait honnêtement et avec du cœur, alors les gens pourront adhérer car l’énergie qui en ressort est positive.
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
VENGEANCE: Piece Of Cake (2013)
HARD ROCK - Ce disque qui fête le 30ème anniversaire de Vengeance s'écoute agréablement mais s'assimile aussi rapidement qu'il s'oublie.
VALRAVN: Koder På Snor (2009)
ROCK - Une seconde offrande réussie, sorte d'Electro-pagan glacé et mélancolique.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ANNEKE VAN GIERSBERGEN
ANNEKE-VAN-GIERSBERGEN_The-Darkest-Skies-Are-The-Brightest
The Darkest Skies Are The Brightest (2021)
4/5
3.3/5
INSIDEOUT MUSIC / POP
ANNEKE-VAN-GIERSBERGEN_Everything-Is-Changing
Everything Is Changing (2012)
4/5
4/5
PIAS / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021